dimanche 28 septembre 2008

Les escaliers de la Butte sont durs aux miséreux

Sur Arte, ce soir, French Cancan, de Jean Renoir. Merveilleux film que je ne me lasse jamais de revoir, chaque fois qu'une chaîne le diffuse. Il en va de même pour La Rivière sans retour, Rio Bravo ou Pouic-Pouic. En avant-première, Mouloudji... On peut aussi écouter la version originale de cette même complainte.


14 commentaires:

  1. La version de Rufus Wainwright est magnifique!
    Quant au film, j'ai déjà essayé de le voir deux fois, je n'y arrive pas. Mais ça fait plusieurs fois qu'on m'en parle en peu de temps, je crois donc que je vais refaire un essai...

    RépondreSupprimer
  2. Dieu du ciel ! vous aimez réellement CELA ?

    RépondreSupprimer
  3. On dirait que je n'ai pas le choix du film, ce soir !

    RépondreSupprimer
  4. Quelle merveilleuse chanson ! Mais ce n'est pas "Moulin Rouge" (film de John Huston), mais "French Cancan".

    Alexis

    RépondreSupprimer
  5. Excellent film,
    Pour ce qui est de la chanson, d'autres versions me plaisent mieux

    RépondreSupprimer
  6. Bon sang, Alexis, vous avez raison ! C'est bien la peine d'avoir vu le film quatre ou cinq fois minimum et de faire le malin avec ça !

    Pfff... pas drôle de vieillir...

    RépondreSupprimer
  7. A la réflexion, c'est la version du filme qui me plait, mais le nom de l'interprète en me revient pas pour l'instant

    RépondreSupprimer
  8. Olivier : d'après Wikipedia, ce serait la voix de Cora Vaucaire. Mais peut-on s'y fier ? Dans la même fiche, il est dit que les paroles sont de Michel Vaucaire, alors que je suis pratiquement certain qu'elles sont de Jean Renoir lui-même : je verrai ça au générique, ce soir, et irai rectifier Wiki si besoin est.

    RépondreSupprimer
  9. Alexis : après hésitation, je suis tout de même allé rectifier dans le message même. Pardon d'avoir ainsi rendu votre commentaire obsolète...

    RépondreSupprimer
  10. Les paroles sont bien de Jean Renoir, la musique de Georges Van Parys.
    Cora Vaucaire en est la la première interprète, avant Clmaveau, Mouloudji et d'autres

    RépondreSupprimer
  11. A propos de la liste idem...
    Pascal

    RépondreSupprimer
  12. Pascal : j'aurais pu en mettre quelques autres, mais il faut savoir « se replier sur ses minima », comme disait Barrès.

    RépondreSupprimer
  13. A la lecture de votre phrase, je m'attendais à une version de Pouic Pouic. Je suis déçu.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.