vendredi 26 septembre 2008

Le syndrome nonosse

Qu'est-ce donc que le syndrome nonosse, amis lecteurs, fidèles et innombrables ? Je m'en vas vous le narrer sur l'heure.

Chacun sait que l'humanoïde portraituré ci-contre présente une certaine appétence aux boissons fermentées, à base de fruits ou de céréales : il suffit d'agrandir la photo d'Irrempe et d'examiner ses ravines visagières pour s'en convaincre.

Or, il arrive que la même Irrempe, remarquable cuisinière par ailleurs, décide de réaliser telle ou telle recette, parfois à base de bière, ou de porto, ou de whisky, ou de tout autre breuvage interdit par le Coran mais susceptible d'attirer l'écrivain en bâtiment comme la lumière attire le papillon nocturne. Dans ce cas, que fait-elle, l'irremplaçable Rusée ?

Je vous le dis tout net : elle achète l'alcool en question et, dès que j'ai le regard détourné, le planque quelque part, ainsi que font les chiens lorsqu'elle leur apporte des nonosses frais-du-jour.

Pour la suite, parfois, elle se comporte - j'ai regret de le révéler - exactement comme les clébards sus-évoqués : elle oublie l'endroit où elle a enterré le trésor. Ce qui fait que, de temps à autre, ouvrant négligemment une porte de placard pour y chercher (c'est un exemple) un sac poubelle, ou un vieux préservatif inemployé parce que la voisine est passée alors que Catherine est chez sa fille à Barcelone (Te fâche pas, merde, c'est un EXEMPLE !!!), on découvre, ébahi, émerveillé, deux canettes de 1664, une bouteille de porto, un flacon de Famous Grouse, ou toute autre merveille depuis longtemps oubliée.

Et, là, sanglotant presque, la gorge nouée devant la beauté de la Création, on se dit que, finalement, peut-être, l'existence vaut la peine qu'on se donne pour elle.

15 commentaires:

  1. Un instant, j'ai cru qu'elle avait fait boire les animaux.

    RépondreSupprimer
  2. Bonne nouvelle, tu mets des préservatifs...

    RépondreSupprimer
  3. Oh ! Qu'elle était mignonne Bergotte, bébé !

    RépondreSupprimer
  4. Mais que signifie cette panière en plastique nue, glacée, pendant que vous vous vautrez sur de soyeuses couvrantes ?! BB, ya à faire ici

    RépondreSupprimer
  5. Impossible pour moi de piccoler en douce ( c'est moi qui planque les bouteilles ), la moindre molécule arômatique est immédiatement détectée par le "nez" de la maison ! Aurait gagné un fric fou dans la parfumerie celle là. Une chance, les cigarillos ( en plus elle fume ! ) altèrent son pouvoir olfactif...

    RépondreSupprimer
  6. Mais c'est vrai, ça! Une panière en plastique et pas en osier, et un vague bout de chiffon trop petit en guise de coussin? C'est honteux!

    RépondreSupprimer
  7. Dom et Orage : c'est très joli, les panières en osier, mais les chiens ont vite fait de les bouffer. Quant à la couverture, elle est bien assez grande... quand Swann ne la chiffonne pas en boule.

    Pluton : pareil pour moi : il suffit que je regarde un verre de vin pour que Catherine le sente.

    RépondreSupprimer
  8. Didier,

    C'est parce que vous sentez toujours le vin.

    RépondreSupprimer
  9. j'ai cru que vous alliez nous présenter vos chiens .... et au lieu de cela, j'apprends que vous êtes alcoolique (ce n'est pas un scoop) et que vous trompez (heureusement couvert !) votre irremplaçable femme avec votre voisine !
    Didier .... vous me décevez !

    RépondreSupprimer
  10. @Catherine :
    ce que Didier est obligé de vous faire croire pour vous empêcher de partir en voyage...
    Anna R.

    RépondreSupprimer
  11. Anna, ne pensez pas que je me laisse attendrir...

    RépondreSupprimer
  12. N'empêche, me semble que vous avez drôlement maigri, non ?

    RépondreSupprimer
  13. Manue : c'est la tenue qui m'avantage...

    RépondreSupprimer
  14. Je ne sais pas pourquoi cette note me met en joie depuis vendredi, ça fait au moins 5 fois que je la lis et je rigole toujours autant à chaque fois... vous me direz il ne m'en faut pas beaucoup en ce moment.

    RépondreSupprimer
  15. Sylvie : dans six mois ou un an, quand vous l'aurez oublié, ce billet, je vous le remettrai en ligne. Ce sera comme un rappel de vaccin.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.