vendredi 5 septembre 2008

Des nouvelles du front

Vers six, hier soir, attablé à L'Ambiance d'à côté devant un demi bien mousseux, l'idée m'est venue de téléphoner à Jef. Jean-François est, comme dirait l'autre, un ami de trente ans : on était ensemble au CFJ. Cela faisait en gros deux ans que l'on ne s'était vu : j'ai remarqué qu'avec l'âge, si les liens de l'amitié restent solides, ils ont moins besoin de se vérifier régulièrement. Bref.

Donc, j'appelle Jef, à Charenton où il demeure, avec l'idée d'aller y dîner un de ces soirs. Or, que m'apprend-il, ce bougre de pochtron impénitent ? Qu'André - un autre ami de trente ans - allait incessamment arriver de Strasbourg et passer la soirée ainsi que la nuit chez eux. Du coup, j'ai empoigné mon petit "sac de pédé" (Jef dixit) et me suis transporté à Charenton-le-Pont.

La soirée fut on ne peut plus aimable. Grand bonheur de revoir Tica (la femme du maître de céans), ma filleule Beatriz (ce n'est pas une faute de frappe : Tica est portugaise...), que j'ai virtuellement portée sur les fonts baptismaux il y a 25 ans, et sa soeur Charlotte. Quelques années avant la naissance de Beatriz, alors qu'il ne connaissait même pas encore sa future épouse, j'avais arraché à Jef la promesse que je serais le parrain de son premier enfant, un soir où on était faits comme des rats ; promesse d'ivrogne, mais promesse tenue.

On a démarré dignement au vinho verde, portugaiserie oblige, avant de passer au rouge (je ne sais plus lequel), puis d'attaquer sauvagement la bouteille de bourbon, après un petit détour par le porto. Inutile, je suppose, de préciser que je me suis couché très tard et sévèrement entamé.

18 commentaires:

  1. Vous faites des fautes d'accord, vous me piquez mes titres de la veille et vous buvez du porto.
    Z'êtes malade ?
    Par contre quand il y a du porto, Zoridae et moi devont impérativement être de la partie, souvenez vous en pour la prochaine.

    RépondreSupprimer
  2. Ah .... le porto !!!!
    Moi aussi je voudrais etre de la partie car ici (en Grece), ce n'est guere pas facile a trouver !!! (tu verras Nef !)

    RépondreSupprimer
  3. oui mais à la place il y a le vinsanto, ce merveilleux vin de santorini...
    et j'ai trouvé de l'amaretto aussi.
    Faut savoir s'adapter.

    RépondreSupprimer
  4. Où ça, des fautes d'accord ?

    Sinon, pour l'invitation, pas de problème : Jef et Tica sont très accueillants.

    RépondreSupprimer
  5. nulle part dans celui ci ! Je parlais de celle d'avant (deux fautes en une semaine vous auriez perdu beaucoup de votre crédibilité. )

    RépondreSupprimer
  6. Sévèrement entamé? C'est la faute du Porto, sucré et dégueulasse, beurk!
    Bien fait pour vous!

    RépondreSupprimer
  7. un vrai bon porto, moi aussi je viens avec Nef et Zoridae !

    RépondreSupprimer
  8. Orage : le porto que l'on boit chez Jef et Tica (blanc ou rouge) vient en droite ligne de Lisbonne et il est généralement excellent.

    RépondreSupprimer
  9. Vous permettez, Didier, que je discute avec Nef sur votre blog ?
    Le vinsanto, je n'ai jamais goute (je le ferai bien-sur). Quand a moi te conseille le vin de Limnos (cepage : muscat d'Alexandrie), en vin sec tres fruite ou doux (sublime)
    Fabienne (AA)

    RépondreSupprimer
  10. A toutes et tous : rien qu'à vous lire je suis moi aussi virtuellement entamé...

    Pluton déshydraté

    RépondreSupprimer
  11. Eh bien, elles vont être belles les analyses de sang au moment de récupérer votre permis!

    RépondreSupprimer
  12. Au moins l'un d'entre vous devrait savoir à quoi ressemble un foie tout vert d'alcoolique... Quant à moi, je n'ai jamais vu des poumons de fumeur, ce qui compense !

    RépondreSupprimer
  13. Gros titre de Libé : « Ça pochtronne à Charentonne ! »

    RépondreSupprimer
  14. Olivier : j'ai demandé à mon avocat à quoi correspondait cette putain de visite médicale? Il m'a affirmé que, sauf à être totalement alcoolo, elle 'avait rigoureusement aucune importance. Donc...

    PICOLEZ TANT QUE VOUS VOUDREZ !!!!

    RépondreSupprimer
  15. Ils demandent le taux de Gamma GT, le taux de VGM, sur ces deux là, on peut les faire baisser avec du légalon, et des ampoules des radis noir, mais hélas, ils demandent maintenant le CDT et là, à part une abstinence totale de 1 mois, il n'y a rien à faire.
    Effectivement, même si les taux sont plus élevés que la norme admise, ils peuvent redonner le permis, mais en provisoire, pour 6 mois avec nouvelle visite à la clé.
    En gros, on peut vous emmerder au moins 5 ans...
    A moins que le docteur Pluton n'ait un remède pour faire baisser le CDT... (et j'en serai preneur...)

    Qu'est-ce que le CDT
    La transferrine, protéine de transport du fer, est une glycoprotéine de 80 KD avec une chaîne polypeptique et deux chaînes de polysaccharides. Ces chaînes ont des résidus terminaux d'acide sialique.

    La transferrine humaine se présente sous différentes isoformes en fonction des taux de sialylation :

    isoforme tétrasialylée : 80 %
    isoforme pentasialylée : 15 %
    isoforme hexasialylée : 1 %
    isoformes peu sialylées : inf. à 2 %
    La consommation abusive et répétée d'alcool modifie la répartition des formes moléculaires, même si la concentration globale reste inchangée. Il en résulte une augmentation des taux sériques des formes peu sialylées désignées sous le nom de CDT (Carbohydrate Deficient Transferrin).


    CDT et alcoolisme [modifier]
    Les données expérimentales indiquent qu'une consommation d'alcool de 50 à 80 g par jour pendant au moins une semaine augmente la CDT.

    On considère généralement que, dans l'alcoolisme, les premières perturbations biochimiques sont les enzymes hépatiques. Parmi ces enzymes, les gamma-GT augmentent en premier lieu, suivies par les transaminases.
    Du point de vue hématologique, on peut aussi observer une augmentation du volume globulaire moyen (VGM).

    De par sensibilité et son excellente spécificité, la CDT, perturbée plus précocement que les gamma-GT, paraît un marqueur utile dans le diagnostic précoce et la prévention des problèmes liés à l'alcool. Le taux des gamma-GT est fréquemment influencé par des conditions physiologiques ou pathologiques diverses non liées à l'alcool. Par ailleurs, il a été démontré que 25 % des alcoolodépendants auraient des gamma-GT normales. Dès lors, le dosage de la CDT permettra de s'affranchir de ce type de controverse.

    RépondreSupprimer
  16. Hum Porto ! Heureusement que Nef est là pour défendre mes intérêts ?

    RépondreSupprimer
  17. Bon. Je ne lis pas les commentaires et je résume le billet pour les nouveaux venus : vous avez pris une cuite hier.

    RépondreSupprimer
  18. Olivier, alors là, vous m'en bouchez un coin ! Je ne savais pas qu'ils dosaient la CDT ! Ah les salauds ! C'est que moi je n'ai pas de potion miracle sauf l'abstinence... Dur dur.
    Je vais quand même creuser le problème, histoire de voir si on ne peut pas perturber le dosage par un quelconque artifice, en moins évidemment !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.