jeudi 4 septembre 2008

Blogueur aigri, malheureux, impuissant, illettré...

« Ah! La vieille garde lettrée et engagée se refuse, avec moi, au rôle qui incombe, en général, aux passeurs expérimentés, pour lesquels, tout aussi bien, je pourrai nourrir une certaine admiration. Gatti d'abord. Il me reçoit, s'ouvre de son désir de venir à ***** et je lui propose donc deux ans plus tard. Il traîne...

Vaneigem ensuite. Il semble qu'il ait apprécié un mien texte, lu dans son jardin, par une éditrice devenue depuis lors une amie. Il accepte que je lui soumette un questionnaire auquel il répondra. Voilà un an... Dans les deux cas deux hommes très âgés. C'est une explication plausible. Mais l'un, Gatti, se produit régulièrement en France. L'autre, Vaneigem, est certes pressé d'écrire ses derniers livres mais il consent, je viens de l'entendre, à remettre un texte à Siné, pour ce nouveau journal que crée le dessinateur. On ne connaît pas de production plus spectaculaire que celle-ci...

Ceci dit parce que tout se promet, y compris les réponses plutôt élogieuses d'éditeurs, et rien ne vient... Quand je songe qu'on publie Laure Pille sur la foi de sa jolie frimousse, Valls, Sarkozy et consorts ont devant eux de beaux jours. Que le spectacle continue donc puisqu'ils le veulent tous ainsi... »


Même pas de quoi rire... Certaine tristesse...

5 commentaires:

  1. "Blogueur aigri, malheureux, impuissant, illettré..."

    Non, rien.

    RépondreSupprimer
  2. Le monde ne va jamais dans le sens où on le souhaite, c'est énervant !
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Tu te fais du mal ! Pourquoi continuer de les lire ?

    RépondreSupprimer
  4. ce qu'il y a de bien, c'est qu'il y a des tas de gens qui vous lisent et qui ne voient pas du tout qui c'est (moi en tout cas, je ne vois rien: on dirait un trou spatio-temporel dans votre blog.. haha ..)

    et évidemment ce n'est pas Laura Pille mais Lolita!! potaetoes potAtoes, bref aboli bibelot d'inanité sonore , et tout ça.. oui la rentrée me porte un peu là..;

    RépondreSupprimer
  5. Parce que connaître le prénom de Pille suppose d'être lettré...
    Vous ne connaissez jamais qu'une littérature de classe. Il se trouve que c'est aussi, par chance, une littérature officielle.
    Votre bourgeoisie n'a plus ses Flaubert et ses Leautaud, mais Pille et Beigbeider. Vous pouvez être satisfait d'avoir largement contribué à l'ignorance. Que vous le vouliez ou non, vous en êtes responsables. ce n'est déjà pas sans conséquences. Ordures.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.