mardi 2 septembre 2008

Imprévoyance de l'Irremplaçable

Enfin, nous l'avons fait ! Après avoir, des soirs durant, tourné autour du pot, ce soir, nous avons enfin réussi à aborder le problème de fond de notre couple et à parler de biiiiiiiiiiiiiiiiip ! (censuré) biiiiiiiiiiiiiiiiiiiip ! Ç'a duré un bon bout de temps et, ensuite, nous n'avons plus parlé de rien.

Fond sonore : John Coltrane en ouverture (juste pour se faire peur : on avait l'impression que M. Dorham allait entrer à tout moment et nous demander des comptes, c'était délicieusement terrifiant...), puis les deux sonates pour clarinette et piano (op. 120) de Brahms, par Michel Portal et Georges Pludermacher.

Carburant : - Irrempe : aligoté de Bourgogne.
- Moi : une bière La Géante + aligoté de Bourgogne.

Vers la fin de ce moment hautement privilégié, voyant déjà le cul de la bouteille, gros soupir de l'Irremplaçable : « C'est dommage que je n'aie pas pensé à acheter l'apéro de demain : on aurait pu le boire ce soir... »

C'est à ce genre de remarque qu'on peut vérifier, soir après soir, qu'au moins une fois dans sa vie on a fait le bon choix.

19 commentaires:

  1. T'exagères ! On en avait déjà parlé, et souvent, à part de't'ça ! Ah, maudite boisson, t'en oublie des affaires ! Pis moi itou ! C'est ben mieux d'même, on a du fun en kris.

    RépondreSupprimer
  2. Vinyenne, quand j'ai trop bu, ou bedon quand chu ben fâchée, c'est le joual qui ressort ! Mais là, j'ai juste pris une tite brosse ! Pas fâchée pantoutte !

    RépondreSupprimer
  3. Pardon de vous abandonner précipitamment : il faut que je conduise rapidement Irrempe à sa maison de repos...

    RépondreSupprimer
  4. A mon avis l'apéro de ce jour semble suffisant, Catherine est pompette, elle ne parle plus que sa langue natale.
    Anna R

    RépondreSupprimer
  5. C'est drôle, c'est quelque chose que nous avions remarqué, Balmeyer et moi : l'accent de Catherine apparaissant doucement au cours de la soirée !

    J'adore l'accent et les expressions canadiennes !

    RépondreSupprimer
  6. Didier : c'est curieux cette manie de parler carburant juste mes soirs de garde... j'ai rien à piccoler dans mon trou ! Vaut mieux d'ailleurs.

    Catherine : j'adore aussi, tout comme ma blonde, mais faut avoir quelques notions de vocabulaire pour suivre .

    Zoridae : j'ai vu au cinoche " 3 petits cochons ", film un peu longuet mais sympa, et question accent ça dégomme !

    RépondreSupprimer
  7. Pluton,

    C'est un film récent ?

    Je me souviens des Invasions barbares, qui date de quelques années...

    RépondreSupprimer
  8. Zoridae : c'est un film québecquois sorti en juillet je pense (je l'ai vu au mois d'août ). Les critiques en disaient du bien. En gros, l'histoire de 3 frangins ( les petits cochons ), guettés par le méchant loup ( l'adultère ). Si on aime le québecquois, ça passe bien et c'est rigolo . J'avais bien aimé "les invasions" aussi.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai entendu mais j'ai rien dit...

    Je ne vilipende jamais le bon goût :)

    RépondreSupprimer
  10. L'apéro de ce soir n'est pas prévu ?

    RépondreSupprimer
  11. Rien qu'à lire Catherine, on entend l'accent.
    Trop forte.

    RépondreSupprimer
  12. Bon, visiblement, l'Irrempe a tout oublié aussi de la conversation et de sa teneur...
    :-))

    RépondreSupprimer
  13. Allô Didier ! Je vais commencer à croire que votre blonde et vous, prenez des brosses tous les soirs, je me fourre-tu ? Ce n’est décidément pas platte du tout par chez vous ! L’irremp a oublié l’apéro de votre souper de ce soir ! Ne vous pilez pas sur le gros nerf et ne vous excitez pas le poil des jambes ! Elle est smart comme un écureuil de la patte, et je suis sûre qu’elle va profiter de son avant-midi pour sacrer son camp et aller magasiner. Vous verrez qu’elle va renter tantôt avec un vin qui goûte bon. Allez, bonjour.

    Fabienne

    RépondreSupprimer
  14. À tous : Catherine est en vadrouille parisienne pour la journée, elle répondra elle-même ce soir ou demain.

    Fabienne : vous maîtrisez admirablement le Québécois ! C'est en Grèce que vous l'avez appris ?

    RépondreSupprimer
  15. Vous ne croyez pas si bien dire mon cher Didier ! Quand je regarde la tele, c'est essentiellement TV5 Europe qui fait l'objet de mon choix, chaine francophone dont un des associes est Radio-Canada (d'ou la diffusion reguliere d'emissions quebecoises).

    Fabienne (polyglotte)

    RépondreSupprimer
  16. Oui. Il m'a semblé qu'en début de soirée, Catherine disait : "Tiens, je vais de ce pas goûter ce vin blanc qui m'a l'air fort à propos".

    Vers la fin, c'était plutôt : "Chris d'Hostie, tabernac', pogne pas les nerfs, on va boire encore une bolée de ce vin des maudits français !!!!"

    Puis elle nous a balancé une boule de neige dans la tronche avant de ramener Didier en caribou.

    RépondreSupprimer
  17. Pas mal, Balmeyer ! C'est bien imité ! Je corrige juste la bolée : j'aurais dit "une shotte".

    RépondreSupprimer
  18. arg ! La bolée, je regrette, c'est le seul truc que j'ai cherché dans google !! Comme quoi, il ne faut pas en rajouter...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.