samedi 6 septembre 2008

Get your kicks on the route 66...

Sujets de conversation : deux, dont un perdu corps et biens. D'abord, pour faire honneur au nom de ce blog, on a envisagé la possibilité d'un déménagement. Cela fait six ans que nous n'avons pas revendu, acheté, jeté le pognon par les fenêtres, etc. : ça commence à manquer. L'idée actuelle est d'acquérir la maison d'une amie de Carlos, située dans la région d'Étretat, pas loin de chez ma soeur Isabelle : comme ça, elle pourra aller nourrir les cadors quand l'envie nous pognera d'aller nous arsouiller à Paris. Le côté aberrant de l'idée en question nous a immédiatement séduits.

Là-dessus, téléphonage (mot emphatiquement camusien) : Ronaldo, le nouveau dessinateur chargé des couvertures de Brigade Mondaine (l'ancien est mort bêtement il y a quelques mois...), à qui je suis censé communiquer mes instructions. Comme il est : 1) à moitié sourd, 2) complètement brésilien, les conversations téléphoniques ont un petit côté surréaliste auquel je suis sensible.

Retour au salon, nouveau sujet de discussion : celui que l'Irremplaçable et moi avons totalement oublié. On a parlé de notre soirée à la Comète, de Nicolas et du vieux Jacques, mais il y avait autre chose. C'est étrange.

Sinon, on a évoqué René Girard, dans l'oeuvre duquel je me suis replongé, notamment Des choses cachées depuis la fondation du monde et Mensonge romantique et vérité romanesque, de peur d'être interrogé à leur sujet, le week-end prochain, par deux fâcheux nantis d'enfant - on n'est jamais trop prudent, surtout avec les jeunes-qui-ne-respectent-rien.

Là-dessus, on s'est offert un plan foutrement régressif, en dévorant un gratin de coquillettes au comté et aux deux jambons. J'ai plus faim, tout baigne.

Carburant : Bourgogne aligoté pour Catherine, même chose pour moi, mais avec une bière La Géante avant.

Environnement sonore : Nat King Cole (d'où le titre). Puis, retour à l'écran : Arvö Part, Spiegel im spiegel.

Belle soirée.

11 commentaires:

  1. Balbec, poules, Mayotte, Nutella, Pluton (malade). Petite liste des petites choses qui ont été évoquées...
    (mais non, Pluton, vous n'êtes pas petit !).

    RépondreSupprimer
  2. Catherine et Didier : je vais beaucoup mieux et j'ai même trouvé la force de participer à l'élaboration du Ketchup vert de la Maison Goux !
    Carburant : vin rouge du Plan de Dieu (l'appellation est récente).
    Bon Dimanche.

    RépondreSupprimer
  3. Vous croyez vraiment que nous aurons lu les deux livres en une semaine ? J'en suis touchée mais...

    RépondreSupprimer
  4. Ronaldo, comme le joueur de foutre ?
    (carburant : café américain, c'est indéfendable)

    RépondreSupprimer
  5. Pluton : ravi de vous savoir de nouveau sur pieds !

    Zoridae : lus entièrement, sans doute pas, mais commencés peut-être : je ne veux pas prendre de risque...

    Yibus : tiens, oui, le rapprochement ne m'avait pas frappé.

    RépondreSupprimer
  6. Ne jamais parler du Vieux Jacques, ça porte malheur.

    RépondreSupprimer
  7. Vous croyez qu'il risque de disparaître à nouveau ?

    RépondreSupprimer
  8. Nutella ? gloups. Hey, pour le "cacolac", c'était une plaisanterie, hein ! Pitié !

    RépondreSupprimer
  9. Ah oui, au fait, attention, hein. Interrogation surprise. On met un verre de vodka sur la table, on tourne autour et tout d'un coup l'arbitre évoque une médiation, et les participants doivent hurler "interne !" ou "externe !". Le perdant boit le verre cul-sec.

    RépondreSupprimer
  10. Je vois qu'on fait connaissance avec René...

    RépondreSupprimer
  11. Petit clin d'oeil pour vous montrer que c'est dans les tuyaux !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.