vendredi 26 avril 2013

C'est trop tôt, ma petite dame !


« Le collège Louise-Michel de Lille, dans le Nord, se trouve dans l'embarras le plus total. Une professeur d'anglais âgée de 34 ans aurait entretenu une liaison avec l'une de ses élèves de 14 ans. Mise en examen ce mardi, l'enseignante est convoquée au tribunal correctionnel de Lille pour atteintes sexuelles sur mineure de moins de 15 ans par personne ayant autorité. Cette dernière affirme que la relation était consentie. » [Lire ici.]

C'est trop bête,  une telle précipitation : cette brave dame aurait attendu quelques mois, elle aurait pu tout simplement aller demander officiellement la main de la jeune fille à ses parents. Elles se seraient mariées et auraient eu beaucoup de futurs petits collégiens dégenrés par PMA (ou GPS, je ne sais jamais). Sont trop impulsives, ces professeuresses.

34 commentaires:

  1. Je trouve ça tellement modernoeud comme fait d'hiver. A mon avis c'est une femme qui a grandi durant la grande libération sexuelle des années 70.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En étant née en 1979, ça paraît quand même difficile…

      Supprimer
    2. Si elle a 34 ans et qu'elle s'intéressait au sexe dans les années 70 voire 80, il est normal qu'elle s'intéresse à des jeunes filles de 15 ans maintenant.

      Supprimer
    3. Ca dépend de la famille dans laquelle elle a grandi. Peut-être que ses parents avaient l'habitude d'en parler à la maison...

      Supprimer
  2. Vous avez donc gobé le slogan du "mariage pour tous" ? Mais non, le mariage restera interdit en France aux mineur(e)s.
    (ainsi qu'à un tas d'autres gens: personnes mariées non divorcées, parents au premier degré: père-mère/fils-filles, frères/soeurs, etc.; pour les mariages entre gens de gauche et de droite, c'est limite, on attend l'avis du Conseil Constitutionnel).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La part de plaisanterie contenue dans ce mini-billet vous aurait-elle échappé ?

      Supprimer
    2. Euh...J'en suis resté au deuxième degré; pour le troisième, je suis des cours par correspondance.

      Supprimer
  3. Puisque, à ce que j'ai compris, l'homosexualité est la chose la plus "normale" qui soit, pourquoi contraindre cette jeune femme à un suivi psychologique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a encore de petits détails techniques à régler, en effet.

      Supprimer
    2. Milfred, ce n'est pas l'homosexualité le problème dans cette histoire (Didier en tire profit pour rigoler) mais l'âge de la petite et le fait qu'une prof profite. Ça aurait été un mec (l'un des deux, peu importe), vous auriez trouvé ça normal. Je me demande qui a besoin d'un suivi psychologique...

      Supprimer
  4. Pas GPS, GPA: Global Positionning Accouchement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous vous êtes donné le mot, Arié et vous, pour abdiquer en même temps votre sens de l'humour ?

      Supprimer
    2. Ben toi-même ! Je lançais une vanne sur GPS qui veut dire Global Positionning System). Andouille.

      Supprimer
    3. @ Didier

      Arié, je ne sais pas mais Nicolas a largement de quoi perdre son humour : depuis qu'il est "blogueur de Présidence" les choses vont de mal en pis pour le Président.
      Il paraît même qu'il est descendu de son avion la braguette ouverte en Chine.
      Il est temps que Nicolas reprenne le Président en mains et lui explique qu'il y a des choses qui ne se font pas.

      Supprimer
    4. Ach ! Quand j'ai vu que c'était écrit en anglais j'ai cessé de lire !

      Supprimer
    5. Tsss tsss...

      http://tinyurl.com/c4synbw

      Supprimer
    6. Didier,

      Andouille, bis.

      Milfred,

      Votre truc de la braguette de Hollande est un montage photo, un hoax. Vous ne relevez pas le niveau de la politique.

      Quant à la braguette d'Hollande, j'aimerais bien avoir autre chose à prendre en main.

      Cela étant, vous n'avez pas répondu à mon commentaire à propos de vos problèmes avec l'homosexualité. Bientôt, il va devenir assez difficile à ne pas qualifier certains opposants à la manif machin d'homophobes.

      Supprimer
    7. Je ne veux pas répondre à la place de Mildred, mais il me semble que femme homosexuelle sera plus facilement attirée par une jeune adolescente (comme les hommes hétérosexuels peuvent l'être) qu'une femme hétérosexuelle par un garçon de 13 ou 14 ans.

      Cela dit, je serais bien en peine d'étayer cette impression. D'autant que le sujet ne m'intéresse pas plus que ça, et même un peu moins. À dire vrai, je ne trouve rien de choquant, je l'ai déjà dit, à ce qu'un homme ou une femme ait des rapports sexuels avec un adolescent, de quelque sexe qu'il soit, du moment que celui-ci a lui aussi envie que ces rapports aient lieu.

      Supprimer
    8. On est donc à peu près d'accord. C'est la notion de consentement qu'il faudrait étayer. Mais comme je suis encore à jeun ça ne serait pas drôle.

      Supprimer
    9. Robert Marchenoir27 avril 2013 à 17:48

      Cela étant, vous n'avez pas répondu à mon commentaire à propos de vos problèmes avec l'homosexualité. Bientôt, il va devenir assez difficile à ne pas qualifier certains opposants à la manif machin d'homophobes.

      Typique de la mauvaise foi qui structure la pensée de gauche.

      Un homosexuel est, par définition et pour quiconque a conservé une once de bon sens, quelqu'un qui a un problème avec sa sexualité.

      Mais pour le Degauche, ce sont les gens normaux qui ont un problème avec l'homosexualité.

      L'expression avoir un problème avec étant, elle-même, une manifestation de la saloperie Degauche. Quelqu'un qui reproche à autrui d'avoir un problème avec, c'est un type qui a une mentalité de voyou, de mafieux, de racaille. C'est quelqu'un qui vient foutre sa merde, qui agresse autrui, qui intimide, qui menace, puis qui lui demande s'il a un problème avec ça.

      Kessta, ta, t'as un problème ?

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Ah ! c'est vrai qu'elle s'en est payé, Mémère !

      Ce qui m'amuse (si on peut dire…), c'est qu'on nous rebat les oreilles avec les prêtres “pédophiles”, alors qu'ils sont au moins aussi nombreux dans l'Éduc' Nat', notamment chez les profs de gym, chez les "éducateurs", moniteurs, etc. Et que, là aussi, c'est la loi du silence : le prof tripoteur, on se contente de le changer de lycée pendant les grandes vacances, et le tour est joué. Remarquez, c'est tout bon pour lui : ça lui renouvelle son cheptel à peu de frais.

      Supprimer
    2. Oui mais c'est rigolo de taper sur les curés.

      Supprimer
    3. Tout à fait exact M. Goux ! Je n'arrête pas de l'expliquer à certains de mes collègues gauchisants ! Vous oubliez qu'en fait, la majorité des pédophiles se trouvent au sein même des familles (père, tonton, papi,..) ce qui est souvent oublié (volontairement ??...meuh non, voyons !) par les média.
      Il est bien plus facile de taper toujours sur les mêmes car ceci est plus accessible à tous les demeurés du type "Charlie Hebdo" et cela les conforte dans leur dogme laïcard-socialiste.

      Supprimer
  6. "Il paraît même qu'il est descendu de son avion la braguette ouverte en Chine.
    Il est temps que Nicolas reprenne le Président en mains "

    Allons, Mildred... qu'allez-vous insinuer ?

    RépondreSupprimer
  7. @ Nicolas

    Ce n'est pas moi qui ai des problèmes avec l'homosexualité, mais plutôt ceux qui n'osant pas dire qu'ils ne les supportent pas, veulent gommer leur originalité en créant ce "mariage pour tous" qui est une escroquerie linguistique visant à effacer les différences dans le champ lexical parce qu'on n'est pas capable de donner à chacun sa place dans le champ social.
    Et puis arrêtez de m'appeler Milfred, ou alors expliquez-nous les raisons que vous avez de le faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mildred, désolé pour l'erreur sur le nom. Pour le reste, votre commentaires ne veut rien dire ou est de l'affabulation.

      Supprimer
    2. Mais non Mildred, réjouissez-vous, ils ont vidé ce mot de sa définition. Un de plus, c'est magique avec eux!
      Le mariage est mort! Vive le mariage!

      Supprimer
    3. Il ne faut pas confondre le code civil et le dictionnaire...

      Vous devriez lire l'Express de cette semaine, il y a une interview de je ne sais plus qui à propos de l'égalité des sexes qui démontre très bien que c'est la droite elle-même qui a cassé le mariage dans les années 60 et 70 (plus exactement des années où la droite était au pouvoir). D'ailleurs, Fil, vous parlez vous même, dans votre premier commentaire, des années 70.

      Vous pouvez lire l'Express, c'est de droite.

      Supprimer
    4. C'est ça oui, je vais lire l'Express...
      N'ayant pas rendez-vous chez le coiffeur cette semaine, je ne pourrai malheureusement pas le lire.

      Supprimer
  8. Gay, gay, marions-les !
    Et un grand marché s'ouvrira pour nous : celui de la commercialisation du ventre des femmes et de la nouvelle traite des enfants.
    Que messieurs Bergé et Augier - ces grands féministes devant l'Eternel - aidés en cela par leur supplétif Hollande, en soient remerciés.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.