lundi 8 avril 2013

Il faisait des romans sur la vie du grand désert


Cela s'est produit samedi matin, entre neuf heures et demie et dix heures moins le quart. Je venais de mettre l'ordinateur sous tension, d'ouvrir ma boitamel et de lire les trois ou quatre messages qui s'y étaient venus égarer ; j'ai encore eu le temps de me prendre en pleine face le gros bouquet de fleurs que m'avait lancé Jacques Étienne ; je m'apprêtais à lui répondre…

Paf ! les petits lumignons écarlates de la Livebox se sont mis à clignoter aussi apoplectiquement que si on les avait chargés de traduire l'état de la France socialisée ; et le bouzin s'est arrêté.

C'est à la fois étrange et délicieux, toute une fin de semaine sans internet, sans lien aucun avec le monde extérieur et les petits bruits qu'il produit ; deux jours au milieu du grand désert où luit la liberté ravie ; quarante-huit heures de suspension dans l'air et le temps, mais bien protégé de l'air du temps. – Et, parfois, cela durait quelques secondes,  je jouissais en silence de tout ce qu'il m'était donné de ne pas lire.

14 commentaires:

  1. oui mais vous aidiez-vous
    De journaux illustrés où, rouge, vous regardiez
    Des Espagnoles rire et des Italiennes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça va de soi ! Et, ensuite, par elles meurtri des poings et des talons, je remportais les saveurs de leur peau dans ma chambre.

      Supprimer
    2. Vous avez de bien curieux passe-temps !

      Supprimer
  2. Atroce ! Comme vous avez dû souffrir !Toutes ces heures passées à "relancer" la petite boîte et à retenir son souffle devant les petits voyants capricieux... Racontez-nous ! Catherine en a profité au moins ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien cherché à relancer du tout : je suis très fataliste, comme gars…

      Supprimer
  3. Qu'est-ce qui est le plus dur à constater: à quel point on peut se passer d' Internet, ou à quel point Internet peut se passer de chacun d'entre nous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Marchenoir8 avril 2013 à 23:17

      Si le disque dur devient mou, alors c'est pas étonnant qu'Internet tombe en carafe. La solution ici :

      http://www.color-box.eu/art-durcisseur-autosurfacer-rapid-hardener-1l-898.htm

      Supprimer
  4. Pourquoi ne pas réitérer votre jouissance silencieuse toutes les semaines, en éteignant votre ordi le samedi pour ne le rallumer que le lundi ?

    RépondreSupprimer
  5. Cher Didier Goux, il semblerait que cet événement soit arrivé immédiatement après que l'on vous a entendu pesté vigoureusement contre le modernisme représenté par le batteur électrique, dans l'épisode de la confection d'une mayonnaise réactionnaire. De là à penser qu'un doigt vengeur ait pointé sur vous, désignant celui qui, puisqu'il refusait le progrès, allait retrouver sa plume d'oie et son encrier ce week-end...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.