lundi 1 avril 2013

Le poisson d'avril remonte le courant…


Jusqu'en février.

18 commentaires:

  1. Qu'est-ce qui vous a pros de le mettre en ligne à 2h du matin ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mis en ligne vers huit ou neuf heures du soir : c'est Blogger qui déconne.

      Supprimer
    2. Pourtant, j'vous jure votre honneur ! Je suis tombé dessus vers 3h du mat (insomnie...) et je l'ai lu en espérant qu'il soit soporifique. Même pas. D'une traite. Pour dormir, je suis allé lire des blogs de gauche.

      Supprimer
    3. Je suis vraiment très désolé que vous vous soyez senti obligé de lire des blogs de gauche à cause de moi : je sais ce que c'est.

      D'un autre côté, lire des blogs de droite aurait sans doute été pire…

      Supprimer
  2. Eh bien voilà : on commente depuis des lustres en espérant voir un jour son magnifique pseudo orner les pages de votre non moins magnifique Journal, et à la place on a droit à la mention de ce crétin de Ludo12.
    La vie est injuste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, c'est la prime aux emmerdeurs… Injuste, je sais…

      Supprimer
  3. Lu et apprécié (parfois beaucoup, parfois avec réserves). Comme d'hab. Une question qui me tarabuste depuis fort longtemps. Quelle différence faites-vous entre une écrivain en bâtiment (vous, Dard et quelques autres) et un écrivain tout court ? Dans quelle catégorie placeriez-vous Darrieusecq, Levy,Musso, Pancol, Gavalda et quelques autres specimens du genre ? J'ai évidemment ma petit idée la dessus, mais j'aimerais connaître votre définition de l'écrivain (sans autre qualificatif)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas d'avis quant aux gens dont vous parlez : ils ne sont ni écrivains (à l'évidence), ni écrivains "en bâtiments" (à l'évidence aussi). Ils ne sont rien.

      Supprimer
  4. Mais…
    Vous nous l'avez déjà communiqué, cet épisode, la visite des Woland et Desdi !
    Puisqu'on avait déjà parlé du poème de Nerval !
    J'ai rêvé ou quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en effet, je pense que vous avez rêvé.

      En revanche, il est possible qu'on ait déjà parlé du poème de Nerval…

      Supprimer
    2. Mais vous aviez déjà parlé de la grossesse de l'Amirale, quelque part !
      Je ne l'ai pas rêvé, ça !

      Supprimer
    3. Ça y est, j'ai trouvé ! En fait, je m'étais servi de mon journal pour faire un billet consacré à leur visite.

      Supprimer
    4. Ah ! D'accord.
      Je l'avais bien entendu, ça !
      (air connu)
      J'ai eu peur, je me suis demandé si je lisais dans vos pensées, si je pré-rêvais votre journal !
      Il y avait tout: la prononciation, le poème-source (que j'ai posté depuis), l'annonce pour l'Amirale, enfin tout quoi !
      Je suis presque passée de demi-folle à folle…

      Faites un peu attention, quoi !

      Supprimer
  5. Vrai bon éclat de rire en lisant vos récits de rêves (qui ne sont pas sans rappeler ceux d'Extension du domaine de la lutte) et cet anthologique « Ch'est Blarbes Gauglaire ! Au chgours ! ». Une journée de salariat égayée, c'est important.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reconnais que, vu de l'extérieur, il est assez croquignolet. N'en fais pas souvent, des comme ça…

      Supprimer
  6. "À côté de ça, je me pose de plus en plus de questions quant au devenir du blog-mère"

    J'avais bien quelques remarques à vous faire sur ce sujet, mais il est préférable que je dessoûle un peu avant de m'y coller (il est toutefois hautement probable que je constate, une fois à jeun, que ces remarques étaient sans grand intérêt).
    Et comme il semble que ces "questions", que vous vous posez au sujet de votre blog, reviennent assez souvent depuis quelque temps, l'occasion devrait donc se représenter.

    Enfin, une question tout de même au sujet de la perte de "qualité" (je ne sais plus si c'est le terme que vous avez employé) que vous déplorez dans vos billets: l'attribuez-vous à quelque chose en particulier?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une forme de lassitude, peut-être ? Ou bien le fait qu'il est insensiblement devenu plus "politique" ? Plus bassement et bêtement politique, veux-je dire.

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.