dimanche 14 avril 2013

Les barbares en trois définitions


– Pour les anciens Grecs : tout le monde, sauf eux.

– Pour les anciens Romains : tout le monde, sauf les Grecs et eux.

– Pour Modernœud : personne, sauf lui.

Trois définitions pour une même vanité.


On notera par ailleurs que, saisi d'affolement au constat que certains pouvaient refuser énergiquement ses gentilles avancées progresseuses, Modernœud vient de dessiner la silhouette d'un nouveau type de barbare des temps post-démocratiques : le fasciste-à-poussette.

13 commentaires:

  1. vous plaisantez ??... mais il faut s'en préserver de ces fascistes car ce sont les pires : une poussette est une dangereuse arme, ça coule des cuirassés !!!...
    sinon, Taubira avec le casque, on dirait du Frazetta...non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plusieurs poussettes et c'est Tsushima, c'est la crainte de notre grand Timonier et déjà que notre 'Charles de Gaulle" va être mis sous cocon.

      Supprimer
  2. Aristide Briand14 avril 2013 à 21:02

    Tant que les barbares réclament plus de libertés pour tous, vive la barbarie.

    RépondreSupprimer
  3. le fasciste-à-poussette... "LE" fasciste ?? épicène ?! Et le singulier hébraïque peut être ? Car n'oubliez pas que le fasciste sont légions, demandez à Fourest.

    RépondreSupprimer
  4. La citation du dimanche soir : "J'ai rêvé que victorieux, nous entrions dans Rome. Et je pensais à l'entrée des barbares dans la ville éternelle. Mais j'étais parmi les barbares." (Albert Camus, Carnets)
    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  5. les Panzez poussettes…

    RépondreSupprimer
  6. C'est pas bien, le barbare à la hache n' a pas de poussette pour s'en servir comme bouclier, quel manque de savoir manifester.

    RépondreSupprimer
  7. Quand j'étais enfant, les barbares, c'étaient les Huns. Je savais qu'ils n'existaient plus, et qu'ils avaient existé très loin, il y a très longtemps.

    Maintenant, quand j'entends ce mot, aussitôt, c'est à Fofana et sa bande que je pense.

    RépondreSupprimer
  8. Un barbare, soyons moderne pour une fois, c'est celui qui met sur le même plan la fabrication de voitures et la fabrication de bébés.
    Ca c'est de la grosse barbarie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ne pensez quand même pas à cette outre purulent de Pierre B. quand même. Ce ne serait guère aimable pour le propriétaire du Monde, même s'il n'est plus aussi Têtu qu'avant.

      Supprimer
  9. J’en rajoute en Monsieur PluX, quant à notre bonne ville d’Auxerre et son gentilé auSSerrois, qui comme chacun le sait (ou paX) se situe sur une marche très disputée par la France et la Bourgogne (un peu comme le Mont Saint-Michel normand ou breton).
    Selon que l’on soit Français ou Bourguignon (ou viX verSa), nous choisirons le « S » intérieur, intégré et quelque peu caché, ou le « X » extérieur, inconnu, révélé et, il faut le dire, à jamais étrange et étranger.
    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous vous êtes égaré... la conférence sur l'X c'est l'étage au dessus....

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.