lundi 14 mars 2011

Lectures pour tous et notamment pour moi

J'ai l'impression de n'avoir pas parlé de livres depuis des éternités. Sans trop savoir pourquoi, d'ailleurs. N'ai-je vraiment rien à dire du Choc des civilisations d'Huntington ? Rien qui n'ai déjà été écrit et rescrit cent fois, et sans doute plus intelligemment que je ne saurais le faire – donc autant la fermer. Encore pis pour ce qui concerne La Fin de l'histoire de Fukuyama que j'ai, par ennui, refermé peu avant la centième page.

En revanche, je me promets beaucoup de bonheur du Frédéric de Hohenstaufen de Jacques Benoist-Méchin, commencé hier matin, notamment parce que je vais pouvoir établir des comparaisons avec la biographie du même empereur par Kantorowicz. Et puis, il y a le plaisir de lire un historien infréquentable (songez : collaborateur au point d'avoir été condamné à mort à la Libération, c'est du brutal…) et, ce faisant, de renforcer l'opinion que les cons ont de moi – plaisir raffiné s'il en est. Enfin, la joie de constater que cet historien est aussi un écrivain. Qu'on en juge (c'est moi qui souligne) :

« (…) Aussi Innocent III trouva-t-il plus sage de se réconcilier avec Gaultier de Pagliara. Mettant un terme à sa disgrâce, il l'invita à reprendre sa place de chancelier. Gaultier ne se le fit pas dire deux fois : il rentra aussitôt à Palerme, dans un grand branlebas d'évêques et de chanoines. »

Ce réjouissant et savoureux branlebas d'ecclésiastiques, à lui seul, méritait bien la grâce qu'accorda Vincent Auriol à notre historien en 1947.

23 commentaires:

  1. Tout Benoist-Méchin est à lire, notamment l'histoire de l'armée allemande, qui est en fait une histoire de l'Allemagne de 1918 à 1939, les biographies d'Atatürk, d'Ibn Seoud, de Lyautey, de Julien l'apostat, et surtout ses merveilleuses mémoires, A l'épreuve du temps.

    RépondreSupprimer
  2. C'est étonnant qu'un "ami" des musulmans comme vous, si prompt à leur trouver tous les défauts et corruptions du monde, à les accuser de toutes les ignominies possibles et imaginables, passées et présentes, puisse trouver son bonheur à la lecture de biographies (des chefs-d'oeuvres il est vrai) de Frédéric II Hohnstaufen.

    Un grand empereur qui à l'inverse de vous ou de la plupart de vos charmants et mesurés lecteurs, admirait l'islam et sa civilisation, ses commerçants et ses chevaliers, ses artisans et ses artistes. Qui entretenait une correspondance nourrie avec le sultan almohade de Marrakech pour disserter de philosophie, de science (mathématique, astronomie, médecine, agronomie) ou de fauconnerie, et cultivait une amitié d'une grande noblesse avec le sultan Ayyoubide du Caire.

    Bizarre aussi de vous voire chanter les louanges de Benoist-Méchin, ce "grand ami des Arabes et de l'islam"...

    Cela reste un mystère : je vous voyais plutôt en effet lecteur des torchons haineux, obscurantistes et si partiaux qu'ils en deviennent ridicules, de Delcambre, Redecker ou Bat Yeor. Est-ce une forme d'épreuve que vous vous imposez à vous-même, à votre égo ? Est-ce une catharsis ? Une mortification morbide, d'un nouveau genre, disons moderne ?

    Ou est-ce simplement une manière de nous montrer, insidieusement, vos penchants interlopes et masochistes refoulés ? Comme on en trouve chez votre ami intime Renaud Camus, ce furieux pourfendeur des Arabes qui n'aime rien tant, une fois les regards détournés, qu'aller au hammam offrir son arrière-train aux éphèbes orientaux.

    Il y a là quelque chose de salace, plein de vices, plein de stupre, une ambiance fin-de-siècle. Je n'ose écrire fin de race...

    RépondreSupprimer
  3. Les lecteurs de Didier Goux vous disent que vous écrivez pour salir, espèce de pseudo à la gomme.

    RépondreSupprimer
  4. Hébé... Ce qui est frappant avec modernoeud, c'est qu'il ne conçoit même pas qu'on puisse vouloir lutter contre l'invasion musulmane et en même temps apprécier Benoist-Méchin, être juif et en même temps lire Rebatet, partager le constat de Jean Raspail et en même temps trouver qu'il écrit comme un pied, vouloir défendre la civilisation occidentale et en même temps aimer coucher avec des étranger(ères). Et bien si, c'est possible et cela n'a même rien de contradictoire. On peut même être de droite et lire Barthes!Mais c'est vrai que modernoeud et la bathmologie, cela fait deux...

    RépondreSupprimer
  5. @Emma,
    "Les lecteurs de Didier Goux vous disent que vous écrivez pour salir, espèce de pseudo à la gomme."

    C'est à moi que vous dites cela ? Si oui, que me vaut cette crise soudaine d'aigreur ? Qu'ai-je dit de si ignoble pour recevoir en retour l'expression abrupte de votre courroux ?

    J'écrirais donc pour "salir". A l'inverse de vous je suppose. Dois-je comprendre que vous écrivez, vous, pour décaper les coins de super-résistance de l'internet de ses salissures et ses vilénies ?

    Jouer habilement et avec grâce du chiffon et de la serpillère, comme du clavier et de la souris, ne m'étonne pas de vous en tout cas. Il faut dire, chère amie, que de nos jours les femmes de notre beau pays sont un exemple parfait de modernité et d'indépendance. La nature et la culture enfin réconciliées. Bravo Emma, vous avez bien gagné votre journée de la femme. Si on me sollicite, je vous apporterez volontiers mon soutien pour en obtenir une deuxième, et même une troisième soyons fous. Plus serait indécent, on est d'accord.

    Et au fait : pourquoi "pseudo à la gomme" ? Je le trouve très bien mon pseudo moi. Souvenir d'un séjour agréable et riche chez les Aztèques.

    RépondreSupprimer
  6. Cuauhtémoc a dit...14 mars 2011 à 18:42

    @NV,
    "Ce qui est frappant avec modernoeud"

    C'est très beau ça "modernoeud". Tellement bien tourné, que je parie ma chemise Kiabi (j'ai eu les 3 pour 8 euros. Les temps sont durs) que ce n'est pas de vous.

    "c'est qu'il ne conçoit même pas qu'on puisse vouloir lutter contre l'invasion musulmane et en même temps apprécier Benoist-Méchin, être juif et en même temps lire Rebatet, partager le constat de Jean Raspail et en même temps trouver qu'il écrit comme un pied, vouloir défendre la civilisation occidentale et en même temps aimer coucher avec des étranger(ères). Et bien si, c'est possible et cela n'a même rien de contradictoire. On peut même être de droite et lire Barthes!Mais c'est vrai que modernoeud et la bathmologie, cela fait deux..."


    Mais je conçois cela très bien, détrompez-vous. Moi le "Modernoeud" donc, je trouve que vous, le "Fin de race" (chacun ses attributs), êtes enclin à tirer des conclusions bien hâtives et disons-le finalement très prévisibles. Un refrain en forme de rengaine, en forme de 45 tours rayé.

    Mais faites gaffe l'ami, il se pourrait bien que le "Modernoeud" de nous deux ne soit pas celui que l'on croit, que je sois bien plus "réac", "patriotard" et "nauséabond" que vous. Méfiez-vous. Le pire c'est que c'est loin d'être faux !

    RépondreSupprimer
  7. Je suis surpris de vous voir écrire dans un commentaire sur Ilys que vous n'aimez pas Le camp des saints.

    M'en voudrez vous si je soupçonne du snobisme ?

    Je trouve au contraire ce livre d'un comique rafraichissant (Jean Raspail le définit comme grotesque).

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  8. Frank Boizard : non, je vous assure, c'est la stricte vérité. J'ai trouvé ce roman d'occasion il y a environ trois ans, à une époque où on n'en re-parlais pas encore, et j'en ai été très déçu, trouvant qu'il s'agissait là d'un roman assez médiocre. Du reste, j'en ai lu un autre juste après (Septentrion) qui m'a fait le même effet. J'ai donc remisé définitivement Raspail.

    RépondreSupprimer
  9. Cuauhtémoc : je pense que NV vous a répondu.

    RépondreSupprimer
  10. Merci didier, mais je ne crois pas qu'il ait compris. Ou alors, c'est moi qui n'ai rien compris à sa réponse. Mais je suis déjà rôdé à ce sujet avec Dorham... (Pierre c'était nul, mais au moins on comprenait).

    RépondreSupprimer
  11. @Didier,
    "Cuauhtémoc : je pense que NV vous a répondu."

    Et j'ai répondu à sa réponse. "Modernoeud a répondu à "Fin de race".

    Avec tous ces sobriquets grandiloquents on se croirait à une private party SM fréquentée par des fonctionnaires de l'éducation nationale.

    RépondreSupprimer
  12. @NV,
    "Merci didier, mais je ne crois pas qu'il ait compris. Ou alors, c'est moi qui n'ai rien compris à sa réponse."

    Je vous ai répondu que vous brandissiez votre mantra "réaqueux anti-modernoeud" un peu trop rapidement. Que le modernoeud de nous deux, n'était pas nécessairement celui que l'on croyait. Le monde, voyez-vous, ne se divise pas entre vous et votre squad d'un côté et les gauchistes-bobos-dhimmis-Bamboulas de l'autre.

    A vous voir écrire, sans rire, que "vous luttez contre l'islamisation et contre Modernoeud" on croirait voir un de ces Celtes bravaches et isolés dans son village perdu répondant à Agricola qui passait par là, dans Tacite, que les Romains allaient voir ce qu'ils allaient voir, que lui et ses 3 compagnons de biture allaient rendre la monnaie de leur pièce aux Envahisseurs Transalpins et à leurs collabos Gaulois. De même notre brave NV fourbit ses armes et défie avec une audace qui frise l'insolence, les Hordes de Bamboulas et les Légions de Modernoeud. Et tout cela sans bouger de sa chambre.

    Devant tant de hardiesse, j'en ai presque la larme à l'oeil dis donc. Presque.

    RépondreSupprimer
  13. Si maintenant, en plus d'être de droite, il faut être efficace, on n'en sort plus... Mais bon, je fais ce que je peux, mais je ne vais quand même pas vous dire quoi...

    RépondreSupprimer
  14. @NV,
    "Si maintenant, en plus d'être de droite, il faut être efficace, on n'en sort plus... Mais bon, je fais ce que je peux, mais je ne vais quand même pas vous dire quoi..."

    Voter FN au premier tour et UMP au second ?... En croisant les doigts pour que Marine soit encore en lice en mai 2012 pour y obtenir un historique 21 % ?

    Si je t’oublie, ô douce France, que ma droite s’oublie!

    RépondreSupprimer
  15. Voter? quelle drôle d'idée...

    RépondreSupprimer
  16. @NV,
    "Voter? quelle drôle d'idée..."

    Vous n'êtes plus de droite soudain ? Vous cotisez à l'UMP en vain ? Peut-être est-ce une ruse pour être bien vu du maire et du conseil général de votre patelin, et être pistonné. Dans ce cas-là, si pour vous être un fantassin de l'UMP est une astuce pour faire raquer l'Etat, alors vous remontez dans mon estime. Je vous ai sans doute juger un peu trop rapidement. Mes recevoir mes plus plats excuses.

    RépondreSupprimer
  17. "Mes recevoir mes plus plats excuses."

    Veuillez recevoir mes plus plates excuses. Je me suis emmêlé les pinceaux désolé, faut dire que je suis tout ému.

    RépondreSupprimer
  18. Il n' y a pas de droite en France. L'UMP est un parti social-démocrate. Et le programme économique du FN est entrain de virer trotskyste...

    RépondreSupprimer
  19. Madelin président !

    C'est Pascal Brutal qui va pas être content...

    RépondreSupprimer
  20. ...et on dit que les femmes sont bavardes...

    RépondreSupprimer
  21. D'ailleurs, je pense que je vais fermer les commentaires pour la nuit. Histoire de ne pas avoir un ménage de dingue à me taper demain matin…

    RépondreSupprimer
  22. @Suzanne
    "...et on dit que les femmes sont bavardes..."

    J'espérais qu'on ne remarquât point ma volubilité...touché.

    Et qui vous dit que je suis un homme et non pas femme ? Et pourquoi pas un peu des deux ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.