jeudi 24 janvier 2013

À moi la vengeance et la rétribution !


« Il est clair et même évident que le mal dans l'homme est enfoui beaucoup plus profondément que ne le pensent les sociologues-médecins et qu'on ne peut l'éviter par aucune organisation de la société ; l'âme humaine restera telle qu'elle est, et c'est d'elle que naissent l'anomalie et le péché, et enfin les lois de l'esprit humain sont encore si mal connues, si peu expliquées par la science, si indéterminées et si mystérieuses, qu'il n'existe pas, qu'il ne peut encore exister ni médecins ni juges définitifs, mais seulement celui qui dit : “À moi la vengeance et la rétribution !” »

F.M. Dostoïevski, Journal d'un écrivain (1877). Cité par M. Bakhtine dans sa Poétique de Dostoïevski, Seuil, note au bas de la page 101.

7 commentaires:

  1. Personnellement, Dostoïevski ne croyait pas en Dieu. Pour être plus précis, sa croyance en Dieu était problématique. D'où ses romans fascinants où des croyants dialoguent avec des incroyants au cours de conversations interminables. Si l'auteur n'avait pas été tourmenté par le doute, il n'aurait pas écrit ces livres. Son oeuvre aurait été complètement différente. Il n'est sûr que d'une seule chose : l'athéisme est mortel pour la société (cf : "Si Dieu n'existe pas, tout est permis"). Dieu est là pour maintenir l'ordre social. Sa fonction est purement utilitaire et punitive. Aucun idéalisme là-dedans.

    Je vous renvoie à cet article d'un bon connaisseur de la Russie :

    Alain Besançon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que vous vous trompez lourdement, mais je m'apprêtais à éteindre l'ordinateur…

      Supprimer
    2. Il y a une très grande intelligence à vouloir comprendre l'âme humaine, ses travers, ses manques, mais aussi ses propres consolations. Pourtant il y en aurait peut-être une plus grande encore qui consisterait à comprendre que croire que notre condition nous oblige à nous soumettre à ce constat, nous priverait d'une grande partie de notre humanité.
      Mais que ça ne m'empêche pas non plus de continuer à écrire de conneries.

      Supprimer
    3. des conneries, nom de Zeus ... au pluriel !

      Supprimer
  2. "Dieu est là pour maintenir l'ordre social"

    Sébastien, les islamistes disent ça aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Haha! Didier a éteint son ordinateur! Ca veut dire qu'on peut faire des bêtises ici. Coup de bol pour lui, j'ai trop picolé pour ça...

    Après, d'un pur point de vue de juriste, cette citation n'a pas tellement de sens. Le but d'un juge n'est pas de venger et donc de rétablir un ordre cosmique quelconque, mais de permettre à la société de fonctionner en imposant certaines règles.

    Sinon, je trouve que ça fait longtemps qu'on n'a pas parlé des velues ici.

    RépondreSupprimer
  4. "Dieu si tu existes, sauve mon âme si j'en ai une… "
    Voltaire.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.