lundi 7 janvier 2013

J'ai retrouvé ça à la cave…


Il y a cinq ans ou à peu près, au début de ce blog et sous l'influence de la délicieuse LinaLoca, dont je déplore encore aujourd'hui l'obstiné silence, je m'étais essayé aux mots-valises. Je viens d'en retrouver une poignée, que je vais dédier à Dame CeeCee, pour lui apprendre à pratiquer un métier de feignasse.

Institutueur : bourreau d'enfants appointé par l'État.

Institutrique : homologue féminin du précédent.

Mathématichien : cador en arithmétique.

Univercythère : paradis désagrégé.

Abrégation : Licence d'enseignement en cycle court.

Bacalaoreal : repas ibérique princier de fin d'études secondaires.

Baccal'Oréal : CAP de coiffeuse.

Cro-Viseur : gardien de Mammouth.

33 commentaires:

  1. Merci pour cette dédicace !
    Si je suis une institutrique, c'est parce que mes élèves sont attachiants...
    :)

    RépondreSupprimer
  2. Pour ma part, je suis assimilable à un institutueur car mes élèves sont des délinquancres...
    Au fait, merci M. Goux pour votre intervention grammaticale (attendue, je l'avoue !), bien heureux que vous m'ayez lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bon les délincancres!
      Et les parances, y êtes vous confronté quand vous avez le malheur de corriger une de leur prochiéniture?

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Merci Fil !
      j'ai hésité à l'écrire comme vous et finalement, je le regrette.
      Délincancres, c'est mieux.
      quant aux parances, tous ne le sont pas...rances car en milieu rural, l'environnement reste encore malgré tout horriblement réactionnaire !
      mais il faut avouer que depuis 5 à 6 ans, les choses évoluent bien plus vite qu'avant, et que la dégénérescence des valeurs classiques observée depuis 40 ans s'accentue de façon exponentielle !!!
      et cela démarre très tôt !!!
      ma femme qui est "professeur des écoles", cela sonne mieux qu'instit non (?), me racontait dernièrement que dans une classe d'une de ses collègues, un gamin avait ramené un livret de contes avec deux pages déchirées. L'enseignante (ou devrais-je dire l'éducatrice aujourd'hui ?!!...) en parle à la maman et cette dernière s'exclame "il a découvert le papier, formidable !"...véridique !!...
      voilà où mène le relativisme !

      Supprimer
    4. Comme diraient certains, c'est hallucinatoire cette histoire de papier déchiré.
      Elle doit vous en raconter de belles votre femme, si toutefois vous partagez les mêmes opinions.
      En même temps, ça peut correspondre à l'éveil de l'enfant par le sens du toucher, sauf que le gamin doit avoir au moins 10 ans.
      Le niveau baisse, l'effort et la discipline ne sont plus des mots d'ordre, le niveau de certains lycées/collèges publics va devenir assez médiocre.
      C'est plutôt triste. Surtout quand ces idiocialistes balancent dans le débat public qu'ils réfléchissent au fait de ne plus donner de devoirs, de notes, et qu'en même temps Mr Peillon nous raconte que légaliser le cannabis serait pas mal.
      Je n'y comprends rien au progressisme...

      Au sujet des contes, en Espagne, des éditeurs en on fait de nouveaux, qui soi-disant, collent davantage à la réalité. Vous avez, illustré je vous prie, deux princes qui s'embrassent, ou alors 2 cendrillon, une black et une blanche qui se font des papouilles. Le tout dessiné façon Disney.

      Je suis prêt à parier que nos chers dirigeants vont mettre des sous dans ce genre de délires, afin que des dessinateurs de gouvernement fabriquent pour nos bambins de l'Etat-Providence, des contes dans le but de les éveiller très tôt à ces faits de société. Car on ne va pas se mentir, les socialistes aiment copier ce qu'il y a de pire chez nos voisins.

      La déviance devient la norme.

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    6. Effectivement, nous partageons quasiment les mêmes opinions, je suis juste un peu plus courroucé et j'ai plus les nerfs à vif qu'elle.
      Le respect du bien d'autrui et de son propre bien est une notion à acquérir dès le plus jeune âge, il n'est pas nécessaire de déchirer une œuvre pour développer le sens du toucher même à 5 ans. Mon dernier ne l'a jamais fait depuis qu'il a au moins 2 ans (il va sur ses 7 ans).
      Le niveau baisse, c'est une certitude (cf. classement OCDE), les notions d'efforts, de sacrifices et de discipline disparaissent même en EPS ou en associations sportives. Les licences sportives ne sont pas forcément très chères donc s'il y a trop de contraintes : allez, hop, je change de sport !
      Quant à M. Peillon, le franc-maçon, c'est un c... tiens !... trois rimes d'affilée...mais, bon, tellement facile !

      Concernant les contes en Espagne, j'étais au courant, l'ayant lu sur FDS. Nos chers dirigeants n'ont pas attendu ce genre d'horreur pour financer des projets hautement prosélytiques comme le fameux "Baiser de la Lune" (on ne parlera même pas du sous-entendu des plus vulgaires et dégueulasses du titre !) http://www.youtube.com/watch?v=oY0SIt4yaxo avec comme mécènes lhttp://www.le-baiser-de-la-lune.fr/wp-content/uploads/2009/05/logo-partenaires-copie1.jpg et finalement dont la diffusion sera autorisée par la girouette Chatel http://lci.tf1.fr/france/societe/homosexualite-felix-et-leon-face-aux-eleves-de-cm1-cm2-7107974.html alors qu'il était contre en 2010...

      Effectivement, les socialo ont a priori un problème de créativité et d'inspiration !!!...

      Les déviances deviennent les normes : il n'y a qu'à voir le succès de l'ouvrage "Cinquante nuances de Grey" (avec la suite, svp !) cité par une ancienne ministre sur D8... consternant !
      mais cela fait fort longtemps que le processus a démarré; souvenez-vous d'Harold et Maude que l'on nous a fait passer pour un chef d'œuvre ... une histoire entre une octogénaire et un jeune de 20 ans... de la gérontophilie encouragée... et bientôt, "Robert, Raymonde et Cindy se marient", l'histoire vraie d'une magnifique histoire d'amour faisant tomber les barrières réactionnaires et les préjugés nauséabonds (http://www.7sur7.be/7s7/fr/1504/Insolite/article/detail/1493303/2012/08/30/Le-premier-mariage-a-trois-officiellement-reconnu.dhtml)

      Décadence quand tu nous tiens !

      Supprimer
    7. Ah, je me rends compte que j'aurais pu citer ma source pour les contes, car c'est là-bas que je l'ai pêchée.
      Je n'y vais pas souvent car les simples déclarations de nos dirigeants suffisent à me faire bondir. J'y vais de temps en temps car je sais qu'on relaie très bien les infos locales, et pour moi, on ne peut plus qualifier ces choses de "faits divers", car il y en a désormais beaucoup trop.

      Attendez, je viens d'aller sur le lien du mariage à 3, et c'est en Belgique? Ce même pays, Européen s'il vous plaît, qui a également des listes islamiques dans certaines communes. Sachant que la Belgique touche le nord de la France, je comprends maintenant pourquoi la totale décadence viendra du nord de la France (horaires de piscines différentes pour hommes et femmes) et aussi sans doute par le sud. Quand on voit les moeurs à Marseille (blocages improvisés des axes routiers pour les mariages, youyouyouyouyouyou), on se dit que la France est devenue une sorte de Sandwich triangle où les tranches seraient en totale contradiction avec le contenu.
      Comme si pour un jambon-beurre, vous remplaciez le pain par des rondelles de bananes!

      Je ne finirai jamais de m'interroger sur les causes efficientes de cette décadence. Est-ce à cause de la mentalité Française, ou de l'Europe?

      Supprimer
    8. Un autre joli signe de la décadence.
      On parlait d'Islam au départ.
      Ensuite d'Islamisme.
      Pour finir, d'Islamisme modéré.

      D'accord....
      La France devient un beau pays... de merde.

      Supprimer
    9. Pour le plaisir, une dernière décadence: Marseille, capitale Européenne de la culture.
      Quand j'ai entendu ça, j'ai failli avaler mon café de travers.

      Supprimer
  3. Vous aussi, vous aimeriez que LinaLoca se remette à bloguer? Je garde un très bon souvenir de son blog, et j'y avais laissé quelques mots-valises aussi... grande époque!

    RépondreSupprimer
  4. Quelque part, dans ce genre, j'avais proposé "Cigarrête": méthode pour cesser de fumer.

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. C'est vous le gars qui livre des lascars en pâture à la vindicte populaire comme aux heures les plus sombres ?

      Supprimer
    2. Mais non, Nicolas est socialiste, tout ce qu'il fait n'est que justice et bonté.
      Arrêtez de stigmatiser un peu..

      Supprimer
  6. J'en ai deux à proposer:

    procrassetiner: remettre sa douche au lendemain
    bombe anatomique: beauté explosive

    RépondreSupprimer
  7. Je vois que la saine émulation est en marche…

    RépondreSupprimer
  8. Ce produit est pourrimé (ceci expliquant celà)

    RépondreSupprimer
  9. Magnifique ! merci pour l'éclat de rire du matin (avant mon paquet de copies sur le Développement durable, qui promet d'être d'un ennui hypnotique).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai d'autres au frigo, si vous vous voulez. Mais pas axés sur l'Éduc' nat'.

      Supprimer
  10. Ah mais c'est que Liselotte vous affûte la verve..!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non : ils ont cinq ans d'âge, ceux-là…

      Supprimer
  11. Baguage, mot-valise pour joyaux anniversaires.

    RépondreSupprimer
  12. Une puéripatéticienne: fille de joie réservée aux enfants.

    RépondreSupprimer
  13. A propos de gardien de "Mammouth", ce qui est étonnant c'est qu'après l'enthousiasme débordant des blogs réac sur l’affaire Depardieu, règne aujourd'hui, sur ces mêmes blogs, une silence de goulag.
    Voila c'était pour casser l'ambiance un peu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  14. Un factueur: un homme qui distribue des courriers mortels

    RépondreSupprimer


  15. Shlalom : vieille coutume juive qui consiste à dire bonjour chaque fois que l'on passe une porte.

    RépondreSupprimer
  16. Une solid-laisse : une laisse balaise en peu de dinde, pouvant résister à n'importe quel gros chien poilu.

    RépondreSupprimer
  17. Funktortionnaire : bourreau de citoyen exécutant sa sentence sur un bon vieux Donna Summer.

    RépondreSupprimer
  18. et comme le disait ce cinglant Clémenceau :"Les fonctionnaires sont comme les livres d'une bibliothèque : les plus hauts placés sont ceux qui servent le moins" !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la belle image!
      Il est très fort Clémenceau.

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.