mercredi 9 janvier 2013

La burka et ses malencontreux revers

Belle femme-à-sourcils, pour faire plaisir à Yanka.
Il faudrait bien que le législateur songe à nous concocter une petite loi visant à interdire aux emburkinées de noir, qui errent désormais dans nos rues telles des corneilles aux ailes rompues, à leur interdire, disais-je, de porter sous leurs sacs à viande des vêtements à col et à poignets blancs. En effet, ainsi accoutrées, vues du second étage du 149 Anatole-France lorsqu'elles attendent au bord du trottoir de pouvoir traverser la rue, elles se mettent à ressembler plus ou moins à de braves bonnes sœurs des années cinquante ou soixante, ce qui nuit gravement à l'excellent souvenir qu'ont laissé ces dernières dans les mémoires françaises.

Si nos corneilles, importées ou natives, devaient par trop souffrir de cette nouvelle discrimination odieuse à leur endroit, il conviendrait alors de les confier à une équipe de soigneurs d'un type nouveau et rondement formés à leur tâche : les emburkinésithérapeutes.

13 commentaires:

  1. Dire qu'on fait passer ces musulmanes voilées pour des religieuses. Il faut vraiment avoir une piètre image de la religion pour prétendre qu'elles sont croyantes.
    Je ne peux plus les blairer. Depuis que je sais qu'il y a des listes islamiques en Belgique, je me dis que ça va arriver chez nous, et je crains qu'on nous demande de les considérer telles des Fronçaises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles sont croyantes. De gré ou de force.

      Supprimer
    2. Ca soulève de très bonnes questions ce que vous dîtes.
      Quand des Barbapapa sont interrogées, aucune n'ose dire qu'elle fut forcée...
      Moi j'y crois pas à leur croyance.

      Supprimer
  2. A ce propos, saviez-vous que Ben Laden a été inhumé selon les rites islamiques ?
    - Allah une, Allah deux et Allah trois! PLOUF!

    RépondreSupprimer
  3. Quelle beauté cette Audrey !
    Je suppose que le choix de cette photo n'était pas innocent... dans "Au risque de se perdre", Mlle Hepburn intègre un couvent de Bruges... par rapport aux fameuses listes islamistes "belges" ??....

    RépondreSupprimer
  4. Vous n'êtes pas tolérant quand même!
    Ne voyez pas à quel point tout cela est un plus?
    Une avancée pour les femmes,
    un enrichissement pour notre société tellement sclérosée?
    Ma grand-mère, qui dans les années soixante portait la mini-jupe et avait envoyé son soutif au orties
    se demande bien ce qu'il s'est passé— je veux qu'elle se retourne dans sa tombe… morte de rire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suggère du coup qu'au nom de cette même tolérance, de ce même progrès pour les femmes et de cette diversité si enrichissante, qu'on leur supprime le droite de vote ainsi que celui d'avoir un compte en banque…

      Supprimer
  5. Sept commentaires, huit avec celui-là, l'islamophobie ne paie plus, en plus ce doit être épuisant de traîner les mêmes beni oui, oui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À mon avis, le silence gêné de mes commentateurs habituels doit venir de l'extrême virulence dans l'islamophobie de ce billet scandaleux…

      Supprimer
    2. Tranquillisez-vous, ce n'est pas toujours le ton, c'est la cadence!

      Supprimer
    3. Ludovic12354 : nous devenons prudent mon cher, on a compris qu'il ne faut pas insulter la France de demain… ça pourrait être dangereux. L'instinct de survie probablement…
      De plus, sachez que je suis bien davantage beni non non que beni oui oui…
      Et pour finir, permettez-moi d'ajouter cher monsieur, que je vous emmerde…

      Supprimer
  6. Je vous passe les Sri-Lankais parisiens qui se coupent les membres à la machette quand il y a des guerres de gangs.

    En revanche un fait-divers tout frais: Trois activistes kurdes tuées d'une balle dans la tête à Paris.
    http://fr.news.yahoo.com/trois-femmes-kurdes-tuées-dune-balle-tête-à-062302841.html?bcmt_s=m#ugccmt-container

    Voilà, amenez-nous de la diversité, comme ça vous nous ramènerez leurs savoureux rituels.

    Quelle chance!

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.