mercredi 29 septembre 2010

La grave question de la lunette arrière

De nombreuses femmes, modernes, avant-gardistes et très conscientisées, militent ardemment – notamment auprès de la pauvre loque au cerveau liquéfié qui leur sert de souffre-douleur estampillé, à savoir leur époux – pour que les hommes rabaissent la lunette des toilettes lorsqu'ils ont fini de pisser ; de manière à ce que ces feignasses patentées n'aient plus qu'à y poser leurs ravissantes miches quand le besoin leur point. Je ne suis pas d'accord : personnellement, je laisse toujours la lunette relevée. Afin que la dame qui passera derrière moi soit bien certaine que je n'ai pas constellé l'ustensile de ma miction erratique.

Cela étant, j'avoue qu'il m'est parfois arrivé d'oublier de la relever, cette lunette de discorde, et de ne le faire qu'après, afin de fourvoyer les donzelles me suivant. C'est ce qu'on appelle avoir une âme noire.


Et comme ce billet le mérite hautement, je rouvre les commentaires.

33 commentaires:

  1. L'idéal c'est de pisser dans le lavabo.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne vois pas pourquoi elles auraient le droit de pisser avec la lunette baissée et pas nous.

    J'appelle la Halde.

    RépondreSupprimer
  3. :D j'adore le style. Encore s'il vous plait Monsieur Goux!

    RépondreSupprimer
  4. Avoir une ame noire et un tel humour, ça me plait bien !

    RépondreSupprimer
  5. Vos militantes font partie de l'arrière-garde dépassée et qui n'a pas encore perdu toute forme de décence, conservez-en précieusement quelques spécimens dans votre entourage ! Celles qui leur succèdent ne s'encombrent pas d'histoires de lunettes : femmes complètes (XX) ou diminuées (XY), chacunE est priéE de pisser ASSIS, point barre et même prix pour tout le monde.
    On peut s'attendre à ce que les suivantes fassent pression pour que les hémorroïdes soient obligatoires dans tous les culs mâles, histoire qu'eux aussi puissent saigner régulièrement et voir ce que ça fait.

    RépondreSupprimer
  6. Ah ! Un joyeux billet revigorant ! Le "cerveau liquéfié", n'est-ce pas un pruneau tout ridé baignant dans son armagnac..?

    Pluton souffre-douleur (p'tain, je vais morfler...)

    RépondreSupprimer
  7. Le pire est de pisser assis quand on souffre d'un succulent furoncle fessier qui vous tapisse la sainte lunette de bons et contaminants staphylocoques...

    RépondreSupprimer
  8. Les commentaires sont ouverts, mais la chasse est fermée ! Ça va ressembler à quoi, d'ici demain ?

    RépondreSupprimer
  9. Et ton clapet, tu le fermes quand ? (Coucou / Poireau, même smilo…)

    RépondreSupprimer
  10. Ma foi, tout de suite ! Mais mon commentaire n'avait rien à voir avec le vôtre que je n'avais d'ailleurs pas lu… Bonsoir.

    RépondreSupprimer
  11. pluton a dit…

    Le pire est de pisser assis quand on souffre d'un succulent furoncle fessier qui vous tapisse la sainte lunette de bons et contaminants staphylocoques...
    29 septembre 2010 18:59

    Mais quel sadisme, ce Pluton !

    RépondreSupprimer
  12. Pisser debout reste l’ultime privilège de l’homme blanc. Nos femelles seraient donc des "idiotes utiles" à la solde de l’Ennemi ? Fichtre, je n’avais pas vu ça sous cet angle…

    RépondreSupprimer
  13. Je ne reste pas des heures au petit coin, et ce n'est pas mon salon de lecture, j'ai une santé d'enfer, une immunité à toute épreuve ... Voilà, voilà.

    RépondreSupprimer
  14. Ah quel fou rire!
    J'avoue qu'avec mes six garçons et mon homme, j'ai fini par cesser de me battre contre les pipis de travers. J'ai un bloc de calinettes nettoyantes à côté des toilettes et,systématiquement, lorsque je dois me rendre au petit coin, je commence par opérer un grand nettoyage de la lunette... De temps en temps je pousse les hauts cris mais je crois bien n'être pas très entendue...

    J'ai vu quelque chose de répugnant cette après midi en voiture : trois cyclistes faire pipi sans discrétion aucune contre la haie d'une maison!! J'ai klaxonné indignée.
    Mes garçons font pipi dans la forêt, en ballade, mais pas (trop) dans le jardin! Tout de même.

    RépondreSupprimer
  15. Le saphisme est la seule solution...

    RépondreSupprimer
  16. (continuez de remplir des banques de sperme, quand même, messieurs...ainsi, le saphisme sera notre salut...)

    RépondreSupprimer
  17. j'en connais qui pissent assis... la lunette n'en est pas mortifiée pour autant.

    RépondreSupprimer
  18. Je m'enfermerais bien 5 minutes dans ses chiottes pour lui parler de l'abolition des privilèges à votre bourgeoise emperlée....

    RépondreSupprimer
  19. Georges a dit...
    J'urine toujours assis.

    Tiens....

    RépondreSupprimer
  20. Cela étant, j'avoue qu'il m'est parfois arrivé d'oublier de la relever, cette lunette de discorde, et de ne le faire qu'après, afin de fourvoyer les donzelles me suivant

    Gros dégueulasse.
    Ceci dit parfois je m'entraîne au son, les yeux fermés. Le résultat est souvent décevant...
    Sinon que pensez vous de l'expo Murakami?

    RépondreSupprimer
  21. Fredi,

    S'il pisse assis, c'est par pur plaisir.

    RépondreSupprimer
  22. Par esprit de rébellion, je ne pisse plus que debout ! Homme debout ! Et de plus par extension de la lutte, je pense rester debout pour déféquer !

    Qu'on se le dise ! Prenez simplement garde à rentrer dans mes WC, du pied gauche.

    RépondreSupprimer
  23. Dans le genre gros porc, j'ai vu hier, à Arc-et-Senans, un type pisser contre le mur d'enceinte des salines royales. Alors qu'il avait des toilettes à moins de cinquante mètres.

    RépondreSupprimer
  24. (Si vous virez royaliste, Didier, je vais avoir besoin d'une dispense pour venir pioupiouter chez vous)
    Et la lunette des toilettes, je m'en tamponne le coquillard, ayant grandi avec des toilettes à la turque. C'est tout à fait égalitaire : on a tous les pieds arrosés.

    RépondreSupprimer
  25. Femme à lunette, femme à cuvette.

    RépondreSupprimer
  26. "Georges a dit...
    J'urine toujours assis."

    Et vous pissez debout?

    RépondreSupprimer
  27. Carine, vous avez des questions d'une indiscrétion !

    RépondreSupprimer
  28. Et quand les pros se tâtent, ils prennent leur vessie pour des lentes ternes. (oui, bon, je sors...)

    RépondreSupprimer
  29. Chez moi, j'ai enlevé la lunette, ça sert à rien.

    Vous pouvez apporter la vôtre si vous y tenez!

    Accent Grave

    RépondreSupprimer
  30. Et j'irai pisser sur vos lentilles.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.