samedi 11 septembre 2010

Catherine, fais les valises, on fout le camp !


Adieu Saint-Pierre-et-Miquelon, bonjour îles Lofoten ! Voilà un endroit de villégiature qui a toute l'apparence d'un Éden : il ne fait pas très chaud en été – donc pas de touristes imbéciles –, et comme il ne fait pas non plus froid en hiver, il pleut à peu près toute l'année, ce qui a également le don de chasser les cons, les malfaisants et les ravis de la crèche. Autre énorme avantage mais qui n'intéresse que moi : l'Irremplaçable parle la langue, donc c'est elle qui se tapera les commissions, les discussions avec le plombier, etc.


Évidemment, la vie en Norvège est très onéreuse, y compris en mode insulaire. Mais on s'en fout puisqu'on est pété de thunes. Et puis, comme éloigne-pauvres et chasse-loquedus, on n'a finalement jamais trouvé mieux que la vie chère.

40 commentaires:

  1. Hé ho ! Faites pas le con. Il n'y a pas beaucoup de vignes et de culture de céréales dans ces coins là. Serez obligés de picoler du poisson fermenté.

    RépondreSupprimer
  2. Fut un temps où j'y ai passé un mois complet là-bas: un des mois les plus paisibles de mon existence. Et puis les soirs de fraîcheur, y a l'Aquavit !

    RépondreSupprimer
  3. Quelques heures de kayak plusieurs fois par jour vous feront effectivement le plus grand bien.

    RépondreSupprimer
  4. Nicolas : j'adopterai la solution préconisée par Corto...

    Chieuvrou : kayak, my ass ! Les bateaux à moteurs ne sont pas réservés aux Norvégiens de souche (ou de fjord), que je sache !

    RépondreSupprimer
  5. Pour les courses et le plombier ça ne fera pas grand changement ; ) Et on mangera du poisson, miam.
    Les valises sont prêtes, reste à entasser les chiens dans la voiture.

    RépondreSupprimer
  6. au fait, il y a eu un très beau Thalassa sur ces iles !

    RépondreSupprimer
  7. Les Lofoten ! Ça va pas la tête ? Pourquoi pas le Kamtchatka pendant que vous y êtes. Vous êtes trop influençable (par Georges..) Tout ça par c’est par paresse : vous délester sur l’Irremplaçable de la corvée des courses et de se coltiner le plombier et le facteur… Savent pas faire le vin (pour la vigne, y aura le réchauffement du GIEC, je sais… mais c’est pas demain la veille et vous dites assez souvent vous-même n’être plus très jeune…) Et leur bière est dégueulasse. Z’êtes pétés de thunes, dites-vous, mais le prix du billet ? Adieu les passages plurihebdomadaires à la Comète… Et puis les Lofoten, la Céleste n’en a jamais parlé… Que vous restera-t-il ?

    RépondreSupprimer
  8. Y a de la bière là bas, j'ai vu hier soir de la bière chez Ikéa... (suédoise, c'est pas le même coin... bouh).

    Il a raison Nicolas. Le poisson fermenté, bouh.

    RépondreSupprimer
  9. Si j'avais su, j'aurais fermé ma gueule. Vous êtes malade de faire de la pub pour un des derniers coins vivables sur terre ? Je vois déjà arriver Suzon et Corto en hydravion…

    Merde alors !

    RépondreSupprimer
  10. L'important c'est qu'il n'y ait pas de touristes. Un vrai paradis. Sachez en profiter!

    Accent Grave

    RépondreSupprimer
  11. Je me vois bien prendre un ptit bain dans cette rade. L'eau est limpide à souhait.

    RépondreSupprimer
  12. « L'important c'est qu'il n'y ait pas de touristes. »

    Dès que cette phrase est prononcée quelque part, c'est foutu.

    RépondreSupprimer
  13. Si Didier ne voulait pas qu'on le suive, il lui suffisait de partir en douce!

    RépondreSupprimer
  14. Carine a dit...
    Je me vois bien prendre un ptit bain dans cette rade. L'eau est limpide à souhait.


    Oui...
    Et à 5°!
    Bon courage!
    Et puis ces pays là ne sont pas faits pour les latins.

    RépondreSupprimer
  15. "Et puis ces pays là ne sont pas faits pour les latins."
    Ca tombe bien. Je suis Palatine .

    RépondreSupprimer
  16. Eu égard au titre de votre note, je ne vous savais pas aussi influencé par Georges (Marchais).

    RépondreSupprimer
  17. Chr. Borhen a dit...
    Eu égard au titre de votre note, je ne vous savais pas aussi influencé par Georges (Marchais).

    Tiens ça me fait penser que je serais bien allé à la fête de l'huma. (80ième) boire quelques Cuba-libre avec les cocos..

    RépondreSupprimer
  18. « Et à 5°!
    Bon courage! »

    Il se trouve seulement que c'est complètement faux. L'eau était à quinze degré la semaine dernière.

    RépondreSupprimer
  19. J'ai été censurée chez votre amie Céleste^^.
    J'ai fait une réponse qui ne passe pas, sur sa note sur la xénophobie. Ces gens-là confondent tout.
    Aahhhh la tolérance des gauchisses...

    RépondreSupprimer
  20. Carine : vous n'espérez pas me surprendre avec ce genre d'information, j'espère ?

    RépondreSupprimer
  21. Mais elle ne me connait pas, moi!
    Je n'avais jamais écrit sur son blog.
    Faut croire qu'elle suit le vôtre de près!

    RépondreSupprimer
  22. Ah Didier Goux imitant Thierry le Luron imitant georges marchais...
    J'aime beaucoup le "comme Catherine parle la langue, elle se coltinera les courses et les problèmes de tuyaux "( enfin du genre) je savais qu'elle parlait déjà couramment le Pacysureurien.;)

    RépondreSupprimer
  23. ce qui me défrise, c'est que l'autre pomme va croire que je n'avais rien à lui répondre...

    RépondreSupprimer
  24. ah non, Didier, erreur de ma part, c'est passé.

    RépondreSupprimer
  25. Carine : il n'y a pas besoin de se recommander de moi pour être censuré chez la mère Tape-Dur, vous savez !

    Fidel : c'est mon côté passéiste, je suppose. Georges Marchais, toute ma jeunesse...

    RépondreSupprimer
  26. hum, ce fut de courte durée ^^ C'est cool, ne peuvent parler que ceux qui approuvent ce qu'elle dit.

    RépondreSupprimer
  27. Oui, ç'a toujours été comme ça, chez cette baudruche stalinienne. Soit vous admirez la taulière (et le lui dites à chaque commentaire) soit vous êtes virée.

    De toute façon, on ne discute pas du cancer avec une métastase.

    RépondreSupprimer
  28. Elle écrit qu'elle ne me modère pas pour mieux me modérer. Curieux personnage.

    RépondreSupprimer
  29. La Norvège a la paternité de la plus grande tueuse en série du 20ème siècle... Faites gaffe quand même... Si vous lisez une annonce louche dans le journal local, n'y répondez surtout pas...

    RépondreSupprimer
  30. C'est toujours bien beau de foutre le camp. Moi, j'l'ai fais au scout. Y a bien longtemps, putain... Mais le gout de l'aventure ne se raconte pas en fait, sauf chez Céline et Chateaubriand (et oui, depuis ce temps j'y suis encore...). Bon, peut-être chez les Goux aussi, mais je sais pas vraiment... Et puis les motivations, hein ? c'est un peu juste non ? crétin peut-être ? Bof, toute façon tout est coulé, vendu, pourri, et salopé.

    RépondreSupprimer
  31. @Carine : c'est sympa de nous tenir au courant des dessous de la conversation qu'on va pas lire, ça met de l'animation....

    RépondreSupprimer
  32. @Carine : c'est sympa de nous tenir au courant des dessous de la conversation qu'on va pas lire, ça met de l'animation....

    RépondreSupprimer
  33. Pour l'absence de touristes, c'est fichu, je le crains, sauf en hiver.

    Dans le même genre avec vraiment peu de touristes ou de célestes tiers-mondistes, je vous conseille les Féroé. Elles sont, avec l'île sud de la Nouvelle Zélande, les seules terres que je rêve encore de découvrir.

    RépondreSupprimer
  34. Geargies:
    oui, hein?
    A vot'service.
    Mais vous pouvez toujours aller lire le peu qui passe. Le blog raciste anti-blanc est ouvert. Tant que vous ne dites rien.
    Elle a posté mes comms plus tard^^, elle modère, je râle et continue en off. Puis elle poste mes comms. J'apprécie la méthode...
    Extrait choisi de commentaire:
    "Mais je crie pas, je me fous de toi, petite blanche effrayée par la différence et l’idée du métissage."
    No comment...
    Hoplite a fait une réponse magistrale.
    Merci à lui.

    RépondreSupprimer
  35. Marcel Meyer a raison, il y a des touristes là-bas comme ailleurs, je n'ai jamais prétendu le contraire. Mais ça reste un endroit dont le calme impressionne, et qui semble indemne, pour l'instant du moins, de ce qui nous les brise ici.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.