jeudi 30 juin 2011

La touchante modestie des blogueurs de gauche

Les primaires du PS, c'est pis que les aoûtats : mes petits amis blogueurs de gauche ont commencé à se gratter, et on sent bien à la fureur qu'ils y mettent qu'ils ne s'arrêteront même pas au premier sang. De là à conclure que les blogueurs de gauche, c'est rien qu'une bande d'ongulés, il y a un pas que je me garderai de franchir.

Non, ce qui m'amuse, dans ce grand marché citoyen où chacun a à cœur d'exhiber le contenu de son petit panier, c'est le vocabulaire en cours. Faites un peu le tour du poulailler (pour cela, une seule adresse : la blogoliste de Nicolas) et vous verrez : impossible de trouver l'un de ces modestes pour dire qu'il va voter pour Hollande ou pour Aubry ou pour… Non, non : quand un blogueur s'engage, c'est pour soutenir son candidat – lequel, n'en doutons pas une seconde, s'effondrerait sans cela, tel un palais vénitien brusquement privé de ses piliers de soutènement. À lui tout seul, le blogueur, avec ses petits bras musclés et rien d'autre, si ce n'est sa résolution de progrès et son enthousiasme durable, il hisse bien haut le pavois sur lequel il a juché son idole. Laquelle en sanglote de reconnaissance, forcément.

Imaginez la scène : François Hollande (on peut changer le nom si on veut…) rentre ce soir chez lui, un magnum de roteux dans une main et quatre tranches de saumon d'Écosse dans l'autre, la tronche barrée d'un sourire extatique : « Ma chérie, tu ne sais pas ce qui m'arrive ? C'est merveilleux : tout à l'heure, j'ai reçu le soutien de révolutioniste.net ! Avec ça, il ne peut plus rien m'arriver, j'irai au bout quoi qu'il advienne ! D'autant que, vu son influence, il pourrait bien entraîner le ralliement de gauchissime.blogspot.fr ! C'est dans la fouille, que je te dis, cette primaire ! Allez, on fait péter le flacon… »

Et si, quarante-huit heures plus tard, révolutioniste.net change d'avis et décide de voter pour un candidat rival du premier, il le soutiendra tout pareil et avec la même satisfaction tranquille : en langage de mineur, c'est ce qu'on appelle un soutènement marchant.

Remarquez, si je me moque des blogueurs de gauche, c'est pour être à la hauteur de ma réputation. En réalité, je pense que, le moment venu, les blogueurs de droite feront preuve de la même touchante modestie.

22 commentaires:

  1. Mis à part vous, il y a encore quelques blogueurs à droite ? (smyley)

    RépondreSupprimer
  2. Mais oui : voyez ma blogroll ! Il est vrai que la plupart ne s'occupe pas de cuisine électorale, comme aiment à le faire la gauchosphère.

    RépondreSupprimer
  3. Tiens ! Je suis discriminé dans ce billet. Pourtant, je suis le seul blogueur de gauche, à ma connaissance, à avoir fait un billet pour dire que ce que je pensais des "soutiens".

    RépondreSupprimer
  4. Le vieux n'arrive même pas à écrire "smiley" sans faire une faute... L'âge...

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas : vous êtes moins charitable que moi, qui avais fait semblant de ne pas remarquer la faute !

    Il est vrai que la charité est plutôt une vertu de droite…

    Enfin, vous n'êtes pas du tout discriminé : vous êtes ma référence, nuance !

    RépondreSupprimer
  6. Qu'on soit de droite ou de gauche, quand on est con, on est con.
    Je ne suis tentée par aucun des blogs dont vous parlez.
    J'ai pourtant trouvé un blog de gauche, fort intéressant.
    Comme quoi !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Didier,
    J'envisage l'achat d'une liseuse électronique et j'aurais voulu connaître votre retour d'expérience (Sony reader, il m'a semblé).
    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  8. Mildred : ben vous voyez…

    Demetrius : j'ai finalement renoncé à cet achat (pour l'instant en tout cas). Simplement parce que je me suis rendu compte, après plusieurs tests, qu'il était pratiquement impossible de trouver les livres qui me faisaient envie – je parle des œuvres libres de droits et, donc, gratuites.

    RépondreSupprimer
  9. Le "soutènement marchant" des souteneurs senestrogyre est-il un proxénétisme "durable" ? Grave question… Il est plus visible, donc risible, que celui des souteneurs dextrogyre et cela pour deux raisons :

    La première, que vous évoquez, est évidemment que les blogueurs de drouââte sont moins portés à l’onanisme électoraliste. D’ailleurs, comme le fait remarquer Yann, l’espèce est rare, donc moins visible, donc moins risible, donc plus pénible (donc absente – ostracisée ?- de vos cibles favorites de Modernoeuds) On a du mal à en trouver, hormis ça et là, dans le réseau LHC peut-être… Dans votre blogroll on trouve surtout du blog "réac", ce qui n’est pas tout à fait pareil…

    La seconde raison, c’est que sur un plan électoral et partisan, les blogueurs de drouââte, qu’ils soient "con-servateurs" ou "réacs" ne sont pas des souteneurs mais des couillons de michés qui finissent, par lassitude, faute de mieux et en désespoir de cause, par aller honorer à leurs frais la vieille putain agonisante comme disait Brasillach…

    RépondreSupprimer
  10. Pour un régime socialiste30 juin 2011 à 16:56

    "un magnum de roteux dans une main et quatre tranches de saumon d'Écosse dans l'autre"

    Vous ne pensez pas que c'est un peu trop calorique ?

    RépondreSupprimer
  11. Disons aussi que la deuxième différence des blogueurs de droite (outre le fait que comme vous l'avez dit, ils ne ramènent pas tout à la politique, alors que le gauchiste pense au clivage PS/UMP même (surtout) quand il va aux chiottes), c'est que le choix se résume actuellement à Nicolas ou Marine. Donc on a vite fait le tour de la question.

    A gauche, comme à chaque élection, ces guignols sont incapables d'avoir moins de 10 prétendants, et viendront chialer comme d'habitude ensuite en jurant qu'on ne les y reprendra plus, qu'ils s'uniront la prochaine fois.

    RépondreSupprimer
  12. Guillaume,
    "A gauche.. ces guignols sont incapables d'avoir au moins 10 prétendants..."
    Ah non ! Là vous êtes injuste.
    Leurs primaires c'est justement fait pour n'avoir qu'un candidat.
    Le problème c'est qu'ils vont demander à monsieur et madame Toulemonde de choisir, à leur place, un leader qu'ils ont été incapables de désigner eux-mêmes, ce qui est quand même rigolo et pourrait bien leur réserver des surprises.

    RépondreSupprimer
  13. A droite, si tu critiques le président, tu finis secrétaire d'état dans un poste bidon "aux anciens combattants", "aux français de l'étranger", "à la condition de la femme".
    Comme le gauchiste est un glandeur, il critique aussi le président en espérant finir ministre.

    Moi, je me verrais bien secrétaire d'état au handball. Je pourrais suivre les experts gratos et avoir un passe pour tous les matchs de la LNH.

    RépondreSupprimer
  14. Gai Ducon,
    "Secrétaire d'état au handball...
    C'est tout à fait ce qu'il faut pour rester Gai Ducon toute la vie !

    RépondreSupprimer
  15. Mildred, ça vaut le poste de secrétaire d'état aux français de l'étranger ... poste qui consiste à financer la campagne aux législatives au frais du contribuable. Foutage de gueule comme minsitre du handball.

    RépondreSupprimer
  16. Mince, la remarque est fondée. Il me semble bien avoir "soutenu" sans épargner les billets (mais pour pas un rond). Dans mon esprit, c'est plutôt pour garder ma liberté, que je soutiens un tel. Il me semble plus facile de changer d'avis la semaine prochaine que si j'annonce mon vote.

    RépondreSupprimer
  17. Le coucou : Je crois que vous venez de résumer parfaitement pourquoi Didier se fout de votre gueule.

    RépondreSupprimer
  18. Guillaume,

    mais il a le mérite de le faire. Toi tu n'as aucun mérite.

    RépondreSupprimer
  19. "c'est que le choix se résume actuellement à Nicolas ou Marine. "
    Tiens, c'est marrant, ça ^^

    RépondreSupprimer
  20. Nicolas : Je n'ai aucun mérite... à propos de quoi ? Il y a un lien de cause à effet qui m'échappe.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.