lundi 8 août 2011

Au Mont Saint-Michel, la galette ne se partage pas


Faute de films possibles ailleurs – les mois d'août sont durs… –, nous nous sommes hier soir résignés à Capital, sur M6, chaîne dont nous nous tenons d'ordinaire aussi éloignés que faire se peut. Quatre reportages “estivaux” (l'été, les Français sont tous des esti d'veaux), dont un sur le Mont Saint-Michel – magnifiquement mis en valeur ci-dessus par le talent de l'Irremplaçable –, vu bien entendu sous ses aspects économiques. On y a appris notamment que le Mont, ou plutôt ses à-côtés commerciaux, rapportait environ 80 millions d'euros par an, lesquels se partageaient entre une dizaine de familles qui mettaient un soin particulier à ne jamais laisser la moindre boutique tomber entre des mains non montoises.

Les étrangers en question, avons-nous appris de l'un des restaurateurs solidement implantés dans la rue aux œufs d'or, se répartissent en deux groupes : les trois millions de touristes annuels, qui sont les bienvenus ; et les quelques investisseurs qui aimeraient bien profiter du pactole mais qui sont repoussés à coups de fourche ou peu s'en faut.

Ceux-là, les Montois les appellent des hors-venus. Et font alors tout ce qu'ils peuvent, toujours avec succès, pour les transformer immédiatement en hors-va-t-en, si je puis me permettre.

On se doute que l'expression m'a ravi et qu'un élan de sympathie solidaire m'a spontanément poussé vers ces braves cousus d'or ; et nul ne s'étonnera si je prétends avoir tout de suite vu quelle acception très élargie on pourrait attribuer à leur si heureuse formule.

17 commentaires:

  1. Un reportage particulièrement nauséabond puisque dans aucun des nombreux plans de ce long documentaire, la foule qui se pressait ne comportait de représentant des "diversités visibles". Il y avait bien quelques asiatiques...mais on me dit que ça ne compte pas.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Ces "hors-venus", c'est une nouvelle formulation du classique "horsain", par quoi les Normands désignaient les étrangers ?

    RépondreSupprimer
  4. dxdiag : Tiens, oui, c'est pourtant vrai !

    Pochtron : maintenant que vous m'y faites penser, je suis presque sûr que l'aubergiste qui parlait de ces “hors-venus” a également prononcer le mot de “horsain” (qu'il serait du reste plus logique d'orthographier “horsein”). Mais je ne suis plus sûr de rien…

    RépondreSupprimer
  5. Tenez , et sans rapport, mais parce que je suis courtois et bien élevé, souhaitons la bienvenue à Katsumi !

    RépondreSupprimer
  6. Rien ne dit que ces commerçants hostiles aux "hors-venus" soient des salauds de droite. Pas plus tard qu'avant hier, alors que je faisais part à une gauchiste de mon admiration pour son minuscule village, magnifiquement restauré et embelli ces dernières années, elle me répondit qu'elle était hostile à ces modifications, effectuées par des gens qui étaient "de l'extérieur" et s'étaient permis de racheter des maisons de natifs. "Moi qui suis née et ai toujours vécu ici, c'est une intrusion insupportable "ajouta t-elle très naturellement.
    J'ai réalisé a postériori que ce n'était pas nouveau et que rien n'empêche jamais un "de gauche" de détester les étrangers du moment qu'ils sont français et blancs.

    RépondreSupprimer
  7. Je connais bien le Mont, j'ai la chance de posséder une petite maison de vacances à 10km de là - que je loue de temps à autres aux gens bien élevés, publicité gratuite ... -. Le hic avec ce système c'est que 80% des restaus du Mont ont la même carte ... chère et infâme ...

    Sinon concernant la diversité, effectivement la plus - et quasi la seule - présente est l'extrême orientale, mais par vagues ... doivent avoir des vacances scolaires aussi ces gens là ... Mais si vous tombez sur une des vagues en question ... Un de mes petiots, qui avait 5 ans à l'époque et qui est tombé sur un de ces tsunami touristique était persuadé en revenant de vacances que les Montois étaient des gens petits, bruns, avec une drôle de tête et des drôles d'yeux ...

    RépondreSupprimer
  8. Jean-Louis, la location m'intéresse beaucoup pour une semaine en octobre.
    Pouvez-vous faire un mail à Didier (adresse dans son profil). Nous sommes très bien élevés : )

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai ouvert ... et j'ai refermé, dans les vieilles maisons en pierre il faut éviter les courants d'air ...

    RépondreSupprimer
  11. Photo parfaite qui supporterait encore mieux le format 4x3. Bravo.

    Du coup, le texte en pâtit quelque peu ! A se demander s'il fallait d'ailleurs un texte pour accompagner cette si belle photo ?

    RépondreSupprimer
  12. @ pour Jean Louis, votre location m'interresse aussi, bien sûr, en dehors des dates éventuellement retenues par Catherine et Didier
    nous aussi , nous sommes très bien élevés
    vous pouvez me joindre sur mon blog

    désolée, Didier, mais je ne peux pas avoir accès au blog de Jean Louis et je squatte un peu chez vous.....merci

    RépondreSupprimer
  13. Zut, j'ai pas mis mon nom sur le message pour Jean Louis

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. D'habitude, je ne prisais point vos élucubrations mais là, vous atteignez le suprême ! l'Everest de de la désinformation ! Continuez, vous êtes dans le pathétique vomitif ! un must- !

    RépondreSupprimer
  16. @ BOUTFIL : Je vous ai retrouvé, allez faire un petit tour sur votre blog...

    RépondreSupprimer
  17. Je dois dire que les marées d' équinoxe au Mont à 6h du mat , ça a une certaine gueule... Geargies.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.