vendredi 19 août 2011

Mr Goux se rebelle, puisqu'il n'existe pas


Il est ce qu'il est, M. Goux. Par exemple, là, juste au-dessus, il lisait dans son fauteuil. Ortega y Gasset, s'il se souvient. Et l'Irremplaçable, venant de recevoir son nouvel appareil photo, a immortalisé cette trogne invraisemblable. Bon. C'est fait, c'est fait, n'est-ce pas ? M. Goux n'est pas entièrement satisfait de la gueule qui est la sienne, mais par contre il tient à rester MONSIEUR Goux. Et non MISTER Goux, puisqu'il n'est ni anglais, ni américain, ni rien de semblable.

Par conséquent – notez-le, soyez aimables –, à partir de maintenant, tout commentaire s'adressant à moi en tant que Mr Goux (soit Mister) sera impitoyablement supprimé, quel que soit l'intérêt du commentaire en question. Ce qui revient à dire ceci : à compter de demain (parce que, là, j'envisage d'aller me coucher), toute personne ne sachant pas manier la langue française, laissant des commentaires imbitables, écrits dans une langue n'ayant que de lointains rapports avec le français, sera irrémédiablement censurée. J'ai bien dit : censurée.

Je sais bien ce que vous pensez : on peut avoir des choses très intelligentes à dire et les exprimer à tort et à travers. Eh bien non, plus ici. Désormais, tout intervenant (au moins) qui m'appellera “Mister” plutôt que “Monsieur” disparaîtra dans les limbes – Tenez-vous-le pour dit.

38 commentaires:

  1. Eh ben dis-donc, ça va être bien vide, tout d'un coup !

    RépondreSupprimer
  2. M'enfin, monsieur, que nous vaut ce coup de calgon vespéral ?
    Il n'est pas donné à tout le monde de manier la langue avec art. allez promis, nous allons faire un effort, Okay ?

    RépondreSupprimer
  3. Ça risque,oui. Déjà, j'étais à un doigt et demi de vous imiter et de fermer les commentaires. J'y songe encore.

    M'enfin, je ne sais pas trop pourquoi, mais je ne supporte plus qu'on m'appelle "Mr Goux". Voilà.

    (Sinon, aimeriez-vous que je vous envoie le récital "1952" de Trenet, accompagné par Lasry ? Vous pouvez me répondre ailleurs.)

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Vanessa Taprendra19 août 2011 à 21:16

    Pour moi vous resterez un mystère.
    Non ! Pas sur la tête.

    RépondreSupprimer
  6. Corto : il n'y a aucun “art” là-dedans. Je crois me souvenir qu'à sept ou huit ans je savais que “monsieur” s'abréviait en “M.” Je vais vous dire : j'ai passé l'âge de me prendre des leçons de ceci ou de cela de la part de gens qui ne sont même pas capables de parler leur propre langue.

    Par conséquent, eh bien voilà : toute personne, dorénavant, s'adressant à moi, pour me donner des leçons de ceci ou de cela, et ne sachant même pas s'exprimer dans sa langue maternelle, sera virée d'ici.

    Réfléchissez à ceci : on virera moins d'un pour cent des commentateurs, puisque la plupart savent s'exprimer.

    Pour faire bref : on va devenir monstrueusement élitiste.

    RépondreSupprimer
  7. Et s'il n'en reste qu'une, j'espère que je serai celle-là !

    RépondreSupprimer
  8. Ah, au fait ! J'ai oublié de demander : c'est quoi ce nouveau syndrome ?
    Croyez-vous qu'il convienne de faire une communication à l'académie de médecine ?

    RépondreSupprimer
  9. Bravo! Pour l'instant, je n'applique pas cette règle sur mon blog. De la pitié?

    RépondreSupprimer
  10. Si ça se trouve c'est très français comme abréviation, si on remonte assez loin. Et en plus, se donner un air british est d'une suprême élégance.

    RépondreSupprimer
  11. Marrant,
    Vous avez une trogne de brute avec des mains de joueur de pipeau. Quelque chose cloche...

    Contrairement à mon physique plus ingrat mais plus cohérent : une tête d'étrangleur avec des mains d'étrangleur.

    RépondreSupprimer
  12. Et si on vous donne du Me Goux c'est pareil ?

    RépondreSupprimer
  13. Oh la, la, on sent une mauvaise humeur, un agacement, mais je doute que l'usage du Mr au lieu de M puisse en être la cause et y vois tout au plus un prétexte.
    En fait pour tout vous dire, il me semble qu'on est là dans l'équivalent du " qu'estce t'as, tu m'regarde pas comme ça" du djeune...et qui n'est, on le sait bien, que l'occasion de chercher la bagarre.
    Bref : Monsieur Goux, vous avez l'air très fâché (et grognon sur la photo ) et soit c'est pour "de rire" soit vous nous couvez quelque chose....

    RépondreSupprimer
  14. Monsieur je n'ai rien à dire, alors vous pouvez censuré…r mon commentaire avec un R comme dans Mister…

    RépondreSupprimer
  15. « Léautaud s'enfonce dans une sorte d'absolu subjectif des plus réjouissants. Il se montre particulièrement intraitable au sujet des questions de langage, n'admettant pas les incorrections. Une jeune fille est venue, l'an passé, dans son bureau (c'est lui qui raconte), désireuse de consulter les anciennes collections du Mercure. Celles-ci sont rangées sur des rayons. Et quand elle les as vues : « Je ne réalisais pas, s'est-elle écriée, que cela prenait tant de place ! » Alors Léautaud : « Mademoiselle, nous avons l'habitude de ne recevoir ici que des gens qui parlent français. » Et il continue avec un rire énorme et de sa belle voix bien timbrée : « Non, mais voyez-vous cette péronnelle qui ne réalise pas !... » » (Gide, Journal, 22 août 1938)

    RépondreSupprimer
  16. Et pépère, on peut vous appeler pépère, au moins ? Ou Pépère ?

    RépondreSupprimer
  17. M. Goux a raison. La vigilance linguistique vaut la vigilance sur les routes en terme de survie de chacun. Mais il va falloir boire de l'eau...

    RépondreSupprimer
  18. Jacques Etienne20 août 2011 à 08:15

    J'espère que votre rejet du "Mr" (ou MR) ne vous poussera pas à jeter à la corbeille tous les courriers émanant de votre banque ou de diverses administrations qui en font ample usage...

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  20. Pour le "Récital de l'Étoile", je possède les deux disques (33 tours, 25 cm), avec craquements et rayures garanties d'époque, que je songe à vendre aux enchères pour acheter des croquettes à ma blonde. J'en ai tiré les trois chansons qui sont en lien sur mon blog.

    Corto, si je n'avais qu'une prière à vous adresser, ce serait celle-ci : surtout, par pitié, n'essayez pas, n'essayez jamais, de "manier la langue avec art", c'est déjà assez éprouvant comme ça pour nous.

    RépondreSupprimer
  21. Je trouve, à la relecture, que je fais très bien le gros con fâché. Même sans l'être.

    RépondreSupprimer
  22. Il ne reste plus qu'à féliciter l'Irremplaçable pour la qualité de sa photographie.
    Bien que personnellement je ne souhaite pas rencontrer sur mon chemin un photographe aussi doué, muni d' appareil aussi performant !
    Chacun développe les syndromes liés à ses faiblesses personnelles et pour ce qui me concerne j'ai banni les photos de ma vie.
    Etre obligée d'aller faire des photos d'identité tous les dix ans est devenu une véritable torture.

    RépondreSupprimer
  23. Mildred, je suis exactement comme vous sur ce plan. Sauf que, moi, “on” ne me demande pas mon avis avant de me tirer le pourtraict. Ensuite, je me force à publier le résultat à fins de mortification salutaire.

    RépondreSupprimer
  24. ah mais non, mais ah, mais non !
    "Mr." pour "Monsieur" est attesté jusqu'au milieu du XIXe siècle.
    "M." tout seul n'existe pas : on écrivait soit "Me" (maître) ou "Mr" (monsieur).
    Sous l'Ancien régime, on a même des "monsieur maître" (Mr Me) comme épithète d'honneur.

    Faut pas balayer notre histoire linguistique comme ça m'sieur !

    RépondreSupprimer
  25. Yes, Sir !

    C'est curieux, vous préférez les chiens alors que vous avez ce coté vieux matou qui ne dort que d'un oeil.

    RépondreSupprimer
  26. Vanessa Taprendra20 août 2011 à 13:23

    Citation d'un forum:
    Ce n’est pas parce que Mr a été conseillé et employé par tel ou tel dans les siècles passés que nous devrions l’employer (à ce compte-là, faudrait se payer le retour de tous les archaïsmes), ce n’est pas parce que ce n’est pas un anglicisme qu’il faut le bénir... c’est tout bêtement parce que c’est une abréviation beaucoup mieux formée, beaucoup plus cohérente avec le reste de la série, beaucoup plus claire, bref bien meilleure que l’inepte M. !

    RépondreSupprimer
  27. Un nom monsieur, le vôtre attira mon attention lors de ma promenade quotidienne et sacrée, sur le blog de mon ami Pangloss : Curieuse, dans le sens agréable du terme, car j'ai, moi monsieur, moralement des exigences, j'éprouvai alors, l'envie irrésistible de voir à qui correspondait ce patronyme ?
    Rendue chez-vous, l'étonnement me submergea, la compassion aussi ! Je me trouvais donc chez un "malcontent", tel Henri IV, au lendemain de la St-Barthélémy, que dis-je ? D'une personne en plein reniement de ce qui, à en lire ses fidèles adeptes, fut jusqu’ici sa raison d'être : Car en somme monsieur, peut-on vivre en étant personne ? Qu'en pensais-je sur le champs ? Rien monsieur, j’étais en larmes car en dépit de l'apparence, vous êtes donc sans existence...
    Monsieur, j'en demeure pantoise...
    Merci pour votre morceau de bravoure, je l'ai aimé !
    Amicalement
    Nettoue

    RépondreSupprimer
  28. Tout à fait judicieux et parfaitement fondé. Rien à dire.
    Sinon que, parfois, mieux vaudrait
    résister à la tentation de publier certaines photographies...

    RépondreSupprimer
  29. "On écrit souvent par abréviation Mr ou M. pour monsieur, et Mrs ou MM. pour messieurs." (Littré)

    http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/monsieur

    Si Littré le dit...

    RépondreSupprimer
  30. Et les expressions suivantes, quel effet vous font-elles ?
    - pour vous inscrire, renseignez (!) ce formulaire.
    OU
    - attendez, je vais me rapprocher (!) du responsable et je vous donnerai la réponse dès que possible.
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  31. Moi je dis: on fait comme le taulier, il a dit; ça c'est simple; et la simplicité , ça mange pas de pain... Geargies

    RépondreSupprimer
  32. Jacques Etienne20 août 2011 à 22:07

    "Corto, si je n'avais qu'une prière à vous adresser, ce serait celle-ci : surtout, par pitié, n'essayez pas, n'essayez jamais, de "manier la langue avec art", c'est déjà assez éprouvant comme ça pour nous."

    Amusant.

    Corto est une personne agréable, fine, délicate, nuancée. Ce que vous ne serez jamais.

    Pour une raison (ou plusieurs) qui m'échappe(nt)totalement, malgré vos puérils caprices, le maître des lieux continue de vous apprécier et conséquemment vous tolère voire vous soutient. Il n'empêche qu'à mes yeux plus gros con que vous dépasse mon champ de vision...

    RépondreSupprimer
  33. Obsédé Textuel20 août 2011 à 22:58

    Jadis ne fallait-il pas ajouter une mouche pour rehausser la beauté d'un visage trop blanc ?

    Un brin d'exigence n'a jamais nuit à personne; ce sont des choix de ce genre qui peaufinent l'esthétique d'une publication.

    Merci !

    RépondreSupprimer
  34. Vous avez un petit air de René Fallet.
    J'ignore si la comparaison vous fera plaisir...
    rocardo

    RépondreSupprimer
  35. Vous ne voulez pas qu'on vous confonde avec Mister Magoo, c'est ça?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.