jeudi 4 août 2011

Si vous cherchez une maison dans les Ardennes…


J'en ai une à vendre ! (Salauds de pauvres s'abstenir…)

25 commentaires:

  1. Mais qu'est-ce que j'irai foutre dans les Ardennes ?

    RépondreSupprimer
  2. Ben… c'est tout près de la Belgique… Et en Belgique, des ruisseaux de bière mousseuse dévalent les riantes collines…

    Ça va, comme argument ?

    RépondreSupprimer
  3. Plain, le pied, pas plein...
    J'ai pas le budget, quoi qu'il en soit.

    RépondreSupprimer
  4. C'es pas moé que j'aie rédiger l'anonce…

    RépondreSupprimer
  5. La photo est truquée : je n'ai jamais vu un ciel pareil dans les Ardennes. Ça sent l'arnaque.

    RépondreSupprimer
  6. les fenetres avec les barreaux aux rez de chaussez, c est celles des geôle?

    RépondreSupprimer
  7. Anonymes s'abstenir!

    RépondreSupprimer
  8. Ah tiens, je vais te donner un conseil de professionel de la profession, au cas où c'est toi ou tes proches qui allez vous emmerdez à faire les visites:

    Tu as raison d'éccrire "hors-budjet s'abstenir", mais au téléphone, repose la question avec insistance, en demandant une réponse précise.S'ils sont au dessous, ça n'a aucun intéret, évidemment, mais au dessus également, et surtout au dessus! à la limite, le type qui t'annonce qu'il plafonne à 170 KF est intéressant, mais celui qui annonce 250 KF n'a aucun intérêt, c'est un promeneur.

    Partant, n'oublie pas de rappeler aux gens un truc: ce n'est pas un service public. Le fait que tu passes une annonce ne donne pas le DROIT de visiter.
    Ou alors laisse les clefs à disposition. Parce que tu risques de faire des allers-retours en maudissant les connards qui t'ont fait de déplacer pour rien. Te connaissant, ça va te donner l'envie d'étrangler du pignouf.

    (Sans compter ceux qui visitent ta baraque pour savoir combien ils pourraient vendre la leur si un jour ils la vendent)

    RépondreSupprimer
  9. Je précise;

    Le type qui a 170 kf reêve d'une maison à 200. Partant, il va tenter de négocier, revoir sa banque, essayer de taper la famille.
    Le type qui a 250 finira par acheter un truc en vente à 300 KF.

    RépondreSupprimer
  10. XP, merci de tes conseils : on sent le vrai pro !

    Je les transmets à mes parents, puisqu'en fait ce sont eux qui vendent cette maison. Normal, puisque c'est la leur.

    RépondreSupprimer
  11. Vends maison dans l'Allier, cadre paradisiaque. Climat plus doux que celui des Ardennes. Moins chère et plus grande, avec deux granges.

    (Et toc, ça vous apprendra pour Trenet.)

    RépondreSupprimer
  12. Ah, mais c'est que, dans l'Allier, c'est moi que ça pourrait intéresser !

    RépondreSupprimer
  13. Ah ! Si vous souhaitez visiter, j'y vais demain (mon père y campe en faisant les derniers cartons et repart lundi). Je vous préviens : le bourbonnais est un coin scandaleusement beau.

    RépondreSupprimer
  14. Mais je le sais, que c'est beau, c'te blague ! Vous n'auriez pas une photo de votre maison, des fois ? Histoire d'alimenter mes fantasmes immobiliers…

    RépondreSupprimer
  15. L'Allier, en Auvergne ! J'adore l'Auvergne, je veux y aller, tout de suite !

    RépondreSupprimer
  16. Avec la Mère Castor et les bons fromages d'Antoine. Didier, fais tes valises…

    RépondreSupprimer
  17. Si en plus vous savez déjà où vous fournir en fromages, c'est parfait !

    Didier, les photos je veux bien, mais comme je n'ai pas le talent de Catherine, ça rendra moyennement compte de l'ensemble. Si vous voulez, je vous envoie quelques clichés et vous reconstituerez le puzzle. Vous voulez ?

    Sinon, imaginez une ferme de plus d'une centaine d'années, encadrée par deux granges et un étang, le tout au bord d'un sentier. Le lieu-dit compte deux maisons (dont celle de mon père) mais il y a un autre lieu-dit plus peuplé à cinq minutes à pied (cinq maisons). Quant à l'intérieur, c'est poutres en chêne etc.

    RépondreSupprimer
  18. L' Allier,les Ardennes, et la dépression c'est livrée avec et pourtant je suis un provincial.

    Je ne vois pas de sanglier sur la photo décidément tout se perd madame la baronne.

    RépondreSupprimer
  19. C'est connu, la dépression c'est un truc de campagnard ! D'ailleurs qu'est-ce qu'on s'éclate à Paris...

    RépondreSupprimer
  20. Vous n' imaginez pas à quel point on s'éclate surtout les transport en bestiaux.

    Breivik pourrais tu me donner l'adresse de ton fournisseur de cracheur de pruneaux.

    La nuit dans le métropolitain me vient des idées bien noires, kalamité komplètement kompulsive

    RépondreSupprimer
  21. Marie-Georges : ouiiii ! les photos !!!!

    Mon adresse mail est dans mon profil…

    RépondreSupprimer
  22. C'est fait ; votre boîte aux mails déborde de tracts publicitaires pour l'Allier. Ouvrez, vous verrez : ça sent les fleurs sauvages et la moutarde de Charroux.

    RépondreSupprimer
  23. Merci ! je m'y précipite dès que de retour à la maison…

    RépondreSupprimer
  24. Vu le prix de la baraque, je vais me permettre de continuer à investir du côté des Ardennes Belges, tudieu, ils n'y vont pas de main morte tes aieux.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.