samedi 13 août 2011

On en fait quoi, de ces voyous de merde ?

Matthieu Bock-Côté a beau être gros et québécois, il lui arrive de dire des choses intéressantes – et même souvent. Par exemple, ceci, à propos des voyoucraties anglaises de ces derniers jours, qui, bien évidemment, pour nos crétins institutionnels à nous, sont entièrement la faute de cet Occident qui, que, dont… Enfin, c'est notre faute, quoi… Donc, voilà. C'est à toi, Matthieu :

« Les émeutes de Londres excitent ceux qui fantasment sur un printemps arabe à l’occidental. Ils y voient une condamnation en acte des politiques « néolibérales » appliquées depuis les années Thatcher et une révolte contre l’exclusion générée par la société. Cette dernière tarderait à donner une place aux jeunes générations, parmi lesquelles des populations immigrées exclues des avantages de la société occidentale.

Notons que cette interprétation est régulièrement avancée dès qu’on assiste à des émeutes urbaines dans les grandes sociétés occidentales. En France, on a ainsi expliqué les émeutes de 2005 en pointant du doigt la responsabilité d’un système prétendument exclusionnaire, discriminatoire et raciste. A en croire ce discours fort répandu, l’universalisme républicain entretiendrait de nombreuses couches de la population dans l’assistanat et pousserait à la révolte ceux à qui il ferait la promesse de l’égalité sociale sans jamais la tenir. Au Québec, pendant les émeutes de Montréal-Nord en 2008, la plupart des analystes ont reproduit le même verdict : la société est coupable. (…) »

La suite est là.


9 commentaires:

  1. Il serait dommage de tomber dans l'invective et de ne relayer que des jugements moraux aussi bien sur la délinquance que sur les troubles populaires.
    Ne penses-tu pas que l'histoire - encore proche : 225 ans n'est rien cela fait à peine 4 générations - nous invite à réfléchir sur les "jacqueries" et violences urbaines avec une autre approche ?
    http://ahrf.revues.org/2254
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  2. Mon titre est “gaminement” provocateur, je l'avoue ! Mais il me semblait que le texte de Bock-Côté méritait d'être lu.

    (Le premier lien ne fonctionnait pas, aparemment : je l'ai rétabli.)

    RépondreSupprimer
  3. Si effectivement je trouve votre titre assez ollé-ollé, je suis 100% d'accord avec ce qu'écrit Matthieu. Les risques que ces voyous font courir à une société démocratique sont même difficilement évaluables.
    Pas d'accord avec l'idée d'un "printemps arabe à l'occidentale".
    Car si les printemps arabes visent à établir des régimes démocratiques, ces révoltes de voyous en sont l'exact contraire.
    D'ailleurs je ne crois pas que les magasins aient été pillés lors des manifestations populaires en Tunisie, Egypte ou Libye. Il me semble même qu'ils étaient ouverts pour permettre aux manifestants de se ravitailler.

    RépondreSupprimer
  4. Mildred : que ces pillages soient l'exact contraire d'une quelconque aspiration démocratique, cela semble en effet aller de soi. Encore faudrait-il que nous nous adressions à des gens encore capables de voir et de s'interroger. Or, nous avons affaire à des autistes idéologiques, atteints de “dissonance cognitive”, comme dirait l'autre.

    RépondreSupprimer
  5. Suffit de comparer avec la Grèce...
    Ils sont devant le parlement pas en train de casser les vitrines.

    RépondreSupprimer
  6. "Les Grecs sont devant le parlement pas en train de casser les vitrines." (Jö)

    Ils ne cassent pas les vitrines, ils mettent le feu aux banques avec des femmes enceintes dedans.

    Et après, ils se justifient en disant que c'est la faute des banques, car elles ont laissé travailler leurs employés un jour de grève.

    Bien entendu, ils cassent aussi des vitrines. Ils jettent des cocktails Molotov sur les policiers. Ils posent des bombes. Ils assassinent des diplomates ou des journalistes. Etc, etc. Ca fait des dizaines d'années que ça dure.

    D'ailleurs, si vous avez réussi à dinstinguer des renvendications politiques cohérentes parmi "ceux qui sont devant le parlement", faites-moi signe...

    RépondreSupprimer
  7. Certains (Gauche radicale) font sauter des bombes dans les poubelles des prisons.

    Il n'en reste pas moins qu'ils manifestent devant le parlement tout de meme, c'est peut etre incoherent, noyauté de fouteurs de merde, mais ca n'est pas uniquement "la complainte du pauvre consommateur frustré".

    De plus les flics sont armés et ne prennent pas de gants.

    Evidement qu'il n'ont pas un "programme cohérent", mais ce ne sont pas que des "casseurs".

    (Après je me doute bien qu'on va discuter des % de PIB au noir et du role de l'etat et autre fraude des contribuables, mais ca n'est pas la meme chose qu'en Angleterre)

    RépondreSupprimer
  8. Hé hé hé !

    http://incarnation.blogspirit.com/archive/2011/08/15/la-caillera.html

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.