lundi 15 août 2011

L'information “pouet-pouet” du jour

Je l'ai trouvée ici. Je ne vous livre que le “chapeau”, mais il n'est pas interdit d'aller lire la suite de l'article, qui contient d'assez jolies perles :

Des dizaines d’étudiants iraniens extrémistes se sont rassemblés devant l'ambassade britannique à Téhéran aujourd'hui pour condamner la répression «sauvage» d’un «soulèvement populaire» contre «le régime royal dictatorial d’Angleterre».

Quel dommage, se prend-on à songer in petto, que nos gauchistes petits-bourgeois n'aient pas su cela à l'avance : ils auraient pu affréter un charter pour aller soutenir la juste indignation de leurs camarades iraniens. Pour une fois qu'ils parviennent à trouver des cerveaux capables de penser comme les leurs…


9 commentaires:

  1. Ne leur a-t-on pas déjà vendu la corde avec laquelle ils nous pendront ?

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui me ferait puissament rigoler, ce serait de voir ces jeunes iraniens faire le tiers de la moitié du quart de ce qu'on fait les émeutiers londoniens. Puis de voir s'ils seraient bien accueillis.
    Gageons que la réponse du gouvernement serait autrement rigolote que les mesurettes du 10 Downing Street.
    Y a qu'à voir à Damas s'ils n'y sont pas, et comment quelqu'un come Bachar El-Assad réagit à ce genre de manifestations festives.

    Ils sont rigolos, ces djeuns iraniens. Pour un peu qu'on soit distrait on croirait qu'ils sont partisans de la démocratie :-)

    RépondreSupprimer
  3. Bachar, il fait comme papa Hafez qui écrasa militairement le soulèvement des fondamentalistes sunnites, les Frères musulmans, dans la ville de Hama en 1982.

    L' histoire est un éternel recommencement.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai remarqué que depuis que tout va mal dans le monde, les journaux regorgent d'informations pouet-pouet, genre : on a volé la corne du rhinocéros du musée de l'île d'Aix ou bien "Ces espèces qui nous ont envahis", il s'agit évidemment du frelon asiatique, du moustique tigre et autres grenouilles taureau, etc.
    Il faut reconnaître que c'est plus que distrayant, c'est carrément anesthésiant !

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi est-ce que je rigole quand je lis, à la suite, les mots étudiants, ambassade et Téhéran ?

    Ou bien les mots ambassade, Britanniques et Téhéran ?

    RépondreSupprimer
  6. Mon cher Robert, ça doit venir de votre esprit naturellement farceur.

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas, dites moi, la démocratie c'est bien le concept qui guide les élections du secrétaire général du PS non ?

    Merde... et moi qui pensait que truquer les élections ce n'était pas démocratique...

    Rassurez vous Didier, cet enchainement de mots fait rire nombres de personnes...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.