samedi 17 octobre 2009

Des nouvelles de Monsieur Biche

Il ressemble à ça, le bougre ! Je lui trouve personnellement un petit air mal aimable qui me ravit...

18 commentaires:

  1. Gros, noir, avec une barbe blanche.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, ça ne devrait pas grandir.
    Et pas aboyer non plus.
    Et je me demande si le fait qu'il ne leur manque paraît-il que la parole est tant à déplorer qu'on le dit (parce que, hein, à part « Ouaf ouaf ! Mon Canigou ! » ou « Ouaf ouaf ! Veux faire caca ! », les sujets de conversation doivent être malgré tout assez limités).
    Mais bon, comme on l'a dit, elle a l'air très mignonne, cette petite bestiole.

    RépondreSupprimer
  3. c'est hors-sujet ce que je vais dire (quoiqu'il y aie des maitres-chien sur le site, ça fait un improbable rapport avec votre billet), mais j'assure la sécurité incendie du salon des méthodes champenoises et techniques effervescentes à Epernay, ça vous aurait plu, ce genre de salon, non ?

    RépondreSupprimer
  4. Eh bien moi, Poison-Social, je cours dans une minute (véridique) à la première du premier festival « Cinéma et politique » de ma bonne ville natale et nourricière.

    Je vais voir à n'en pas douter s'y bousculer le tout Tours...

    (ouarf ouarf)

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi mal aimable? Et pourquoi pas pédophobe en plus ! Peut-être le deviendra-t-il mais pour l'instant je lui trouve un petit air étonné et craquant !

    RépondreSupprimer
  6. @ Chieuvrou
    Je viens de jeter un coup d'oeil, ça a l'air intéressant, profitez bien !

    RépondreSupprimer
  7. Monsieur Biche singe déjà son maître. C'est criant (enfin aboyant) avec cette doux air pataud.

    RépondreSupprimer
  8. Bon, rien à dire, évidemment ! Monsieur Biche est très attendu, et puis c'est tout...

    RépondreSupprimer
  9. Ha ha ha Pluton!
    Bon, dans quel état va-t-on récupérer Chieuvrou après un festival "cinéma et politique ?"

    RépondreSupprimer
  10. Il est mimi.. mimi... craquant ! à croquer ! et ça se voit, ça se sent.... déjà tellement aimé...

    RépondreSupprimer
  11. Didier,

    J'enregistre tous les commentaires posés ici et dès que vous faites une remarque sur Bougrenette, j'en fais un billet.

    RépondreSupprimer
  12. Cher Didier,

    Ce n'est pas parce que je ne commente vos billets que rarement que je ne les approuve pas. Continuez à nous donner le bonheur de vous lire. (Et donnez-nous aussi, de temps en temps, quelques nouvelles de la BM ; par ex. le n° ou les n° que l'on peut acheter en priorité...)

    RépondreSupprimer
  13. Vitus : le prochain (qui reste à écrire...) paraîtra début janvier et portera le N° 306. Il se passera en partie à Plieux, avec un couple de gardiens saisonnier nanti de trois chiens...

    Son titre devrait être "Les Filles du château", ou quelque chose d'approchant.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.