dimanche 25 octobre 2009

Didier Goux a des non-activités de crétin

Ce matin, tout-à-l'heure, maintenant en fait, j'ai passé vingt minutes à regarder le jour se lever sur Saint-Pierre-et-Miquelon (8 h 00, heure locale), par le biais de la webcam mise en lien hier. Je suis mûr pour le cabanon, je crois.

16 commentaires:

  1. Vous avez raison (si je puis dire) !

    RépondreSupprimer
  2. Moi, j'irais dans la soute à bagages. Bordel.

    RépondreSupprimer
  3. Pourvu qu'il y ait une web cam dans le cabanon…
    :-))

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve que c'est d'un romantisme ! Dis, tu veux bien qu'on regarde le coucher de soleil ensemble ce soir ? Chabadabada....

    RépondreSupprimer
  5. Catherine,

    avec une bouteille de blanc, d'accord.

    Signé : Didier Goux

    RépondreSupprimer
  6. Bon à mettre au cabanon ?
    Au cabanon à Saint-Pierre et Miquelon ?

    Il y a bien un hôpital à Saint-Pierre et Miquelon, , mais il n'y a pas de lits en psychiatrie.

    Le psychiatre est le docteur Rabe , vous avez de la chance, il est poète. Oui, mais il écrit en malgache (sa langue maternelle). Vous ne pourrez même pas lui dire qu'il écrit des vers de mirliton, sauf si vous apprenez d'abord le malgache.

    Donc, si vous voulez être fou à Saint-Pierre et Miquelon, apprenez le malgache, au lieu de regarder le soleil se lever.

    RépondreSupprimer
  7. Passer 20 minutes à observer le lever du soleil poindre sur un bout de terre anciennement nommé "l'archipel aux mille vierges" ..why not? on a les réveils fantasmés qu'on peut .. *_*

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas & Christophe : faudrait tout de même savoir !

    Mifa : pas de problème, on vous emmène (dans la soute, donc).

    Poireau : si j'ai des permissions de sortie, je viendrai faire des coucous devant celle de la place de Gaulle...

    Catherine : arrête de te foutre de moi, sinon je dis à tout le monde que tu viens de passer une demi-heure devant TON ordinateur, pour essayer de choper la sortie de la messe à Miquelon !

    Nicolas : merci de ce bel élan de solidarité...

    Suzanne : un Malgache à Saint-Pierre ? Pauvre homme ! Il doit se geler considérablement les joyeuses...

    Cécile : Oui, comme j'avais raté le lever du soleil chez moi, n'est-ce pas...

    RépondreSupprimer
  9. Z'êtes bien aimables, merci. Et dites surtout à votre dame de pas oublier, dans le bagage cabine, votre truc à planer (très utile en avion) que vous appelez "Bach à bouchons". J'ai le même en mini.

    RépondreSupprimer
  10. Ca ezssemble à une très groose fixette, ça. D'où vient-ce?

    RépondreSupprimer
  11. Marine : au départ, un pur délire d'apéro. Catherine et moi cherchions un endroit où se mettre à l'abri des remous du monde tel qu'il va et où l'on parlerait tout de même français. Et on sait dit que les malfaisants ne viendraient pas nous chercher sur ce rocher venteux...

    RépondreSupprimer
  12. "au départ, un pur délire d'apéro":
    moi aussi, hier soir, ça s'est vu?

    RépondreSupprimer
  13. Non, non, ça restait très discret...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.