mercredi 20 octobre 2010

La télé et les journaux sont d'immondes racistes !

On se demande d'ailleurs par quel miracle ils ont encore le droit de se livrer à leurs ignobles agissements. Comment ils peuvent continuer de stigmatiser en toute impunité nos petits damnés de la terre à nous, portatifs et importables. Car c'est bien ce qu'ils font, lorsqu'ils prétendent montrer au bon peuple les images des divers actes de voyouterie se déroulant un peu partout en France depuis quelques jours. Est-ce qu'ils ne se rendent donc pas compte, ces crypto-fascistes aux caméras nauséabondes, que sous couvert de montrer la réalité, ils la dévoilent ? Qu'ils exhibent sans pudeur ce qu'on leur enjoint de taire depuis des années ?

Il faut que soit mis fin à ce scandale immédiatement. Et je suggère que, désormais, lorsqu'ils sera question à la télévision de casseurs “lycéens”, l'écran soit entièrement flouté. Sauf, bien sûr, si le caméraman parvient à repérer quelques blancs à nuque rasée, auquel cas il sera tenu de dénoncer l'infiltration provocatrice de l'extrême-droite – faut pas déconner non plus avec les invariants du genre.

29 commentaires:

  1. Vous y allez un peu fort, Monsieur Goux, nos jeunes, portés par une énergie folle, se révolte contre la société marchande qu'on veut leur imposer. De plus, contre la grève festive et grimée, ils refont entrer la violence dans l'histoire, en bons disciples de Murray et de J.Coupat.

    RépondreSupprimer
  2. pluton a dit...
    Excellent cher Didier !

    Pas mieux.

    RépondreSupprimer
  3. En même temps, c'est pas nouveau...
    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mots_0243-6450_1991_num_27_1_1611

    RépondreSupprimer
  4. Cette photo, c'est surtout un fabuleux réquisitoire contre le port du survêtement parce que...ce n'est pas très seyant tout de même...

    RépondreSupprimer
  5. (PS : pardon, je ne sais pas activer les liens sur Blogger.)

    RépondreSupprimer
  6. Dorham a dit...
    Cette photo, c'est surtout un fabuleux réquisitoire contre le port du survêtement parce que...ce n'est pas très seyant tout de même...


    A ce propos la loi anti-capuche semble d'une efficacité redoutable...

    RépondreSupprimer
  7. Loi anti-cagoule pour être exact.

    RépondreSupprimer
  8. Fredi,

    Il faut arrêter avec ces lois idiotes, inapplicables.

    RépondreSupprimer
  9. Dorham a dit...
    Fredi,

    Il faut arrêter avec ces lois idiotes, inapplicables.

    Comme le sera la loi anti-burka?
    Que de temps perdu dans les assemblées alors!!

    RépondreSupprimer
  10. J'imagine très bien les CRS, en face : « Bon, OK, on veut bien se battre avec vous, amis lycéens, mais d'abord, faut enlever vos cagoules. Parce que, sinon, vous êtes illégaux... »

    RépondreSupprimer
  11. Vous savez bien que les voyoux, la pègre, ont toujours été utilisés (même indirectement) par les régimes totalitaires pour leurs basses manoeuvres! A Berlin comme à Moscou!
    Je n'accuse pas ici Sarkozy mais je suis sûr qu'en ce moment ce spectacle l'arrange bien: Unité nationale et retour à l'ordre!

    Si vous découvrez, comme l'a montré récemment un chercheur, qu'il y avait plus de délinquence chez les populations sahélienne, ce n'est pas un scoop.
    Le problème c'est qu'en France on ne puisse pas dire les chose. Dire qu'aux Etats-Unis, 75% de la population carcérale (Je peux me tromper sur le chiffre), est-ce du racisme?
    Le racisme consiste à nier à l'autre sa capacité d'égalité selon sa couleur ou son origine ethnique. Alors question qui n'est pas accusation: Etes-vous raciste?

    RépondreSupprimer
  12. Hermès : comme vous n'êtes pas, à ma connaissance procureur de la République (et quand bien même vous le seriez...), je ne me sens aucunement tenu de répondre à ce genre de question, n'ayant nullement à me justifier de quoi que ce soit, et notamment pas devant vous.

    RépondreSupprimer
  13. Didier,

    Préférez-vous le rouge ou le blanc ?

    (moi, je préfère de loin le rouge)

    (je dois me haïr moi-même sans doute)

    RépondreSupprimer
  14. Haha,

    et si les CRS disaient, "si tu enlèves ta cagoule, j'enlève mon casque"...

    RépondreSupprimer
  15. Fredi,

    Inapplicable, tout pareil. Sauf qu'il sera plus facile de verbaliser deux gonzesses endrapées que 100 cagoulés rêvant d'en découdre.

    RépondreSupprimer
  16. « De plus, contre la grève festive et grimée, ils refont entrer la violence dans l'histoire, en bons disciples de Murray et de J.Coupat. »

    Vaut mieux être constipé que de lire ça. (Je suppose que vous prononcez Meuret ?)

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir,

    Je lis avec assiduité, et beaucoup de plaisir, le « blog » de Didier Goux. Pour moi, c’est un peu d’air frais au milieu de l’étouffante bêtise ambiante. Et voilà brusquement que la dite bêtise fait irruption sous la forme d’un Nouvel Herpès, pardon, je veux dire d’un Nouvel Hermès. (Ne nous fâchons pas avec les dieux de l’Olympe). Certes, notre Nouveau Guerlain (zut !) notre Nouvel Hermès veux-je dire, m’a fait hurler de rire avec son « article » sur Agora Vox mais ce n’est pas une raison pour qu’il vienne me pomper l’air jusqu’ici !
    Je prie Didier Goux de pardonner cette intervention intempestive mais quand on se réclame de Mallarmé, comme notre Nouvel Hermès, on évite d'écrire « voyoux » , « délinquence » , « populations sahélienne » ou encore des phrases absurdes comme « Dire qu'aux Etats-Unis, 75% de la population carcérale (Je peux me tromper sur le chiffre), est-ce du racisme? » .
    Sur ce, je retourne à ma lecture silencieuse.

    RépondreSupprimer
  18. Le nouvel herpes, maladie juvénile s'il en est, ne se laissera pas intimider par de vieux véroleux ou tous ces chancres mous d'un monde fini, puant le rance et la tisane ou le dégueuli de vieux alcolos!
    Didier Goux arbore sa liberté de dire Merde, sachez que cette même liberté,je la revendique aussi. Et qu'il ne se grandit jamais en lâchant, à son habitude, ses petits roquets!
    Lequel D.G devant penser de ces petits cabots: "Qu'elles sont belles leurs petites crottes!"
    Je lui ajoute volontiers la mienne.

    RépondreSupprimer
  19. "La capuche souveraine de la réalité"
    Lénine 2.0

    RépondreSupprimer
  20. Georges,
    Moi, non, je ne dis pas Meurhaie, en revanche, Houellebecq le dit ainsi, peut être le fait d'habiter en Irlande. Murray a écrit "chers djihadistes" qui vous a peut être, on ne sait jamais, décoincé le derrière.

    RépondreSupprimer
  21. Un peu d'humour potache:


    Sur agoravox j'ai posté

    Le juif est maso et le sioniste est sado, quel beau couple, l’auto dérision ils s’y connaissent, c’est tout l’humour juif, à consommation interne.
    En voilà une bonne ;
    "L’argent n’est pas tout dans la vie, l’amour c’est plus important. Heureusement j’adore l’argent"

    Au moins eux ils sont francs et assument, pas comme ces chrétiens hypocrites qui pensaient que l’usure étaient un péché et qui ont laissé porter les valises aux juifs avec les conséquences que l’ont sait.
    Signé :
    Un véritable anticesmythes.

    RépondreSupprimer
  22. Le mot raciste a été inventé en 1902 par l' E.Droite. avant on exécutait sans vague à l'âme, ce mot est un mot belette qui cache quelque chose d'autre Mr Dégout, cherche bon chien, à droite, à gauche......

    RépondreSupprimer
  23. Le sociologue Olivier Galland l'a dit (dans Libération, évidemment):
    « Avec ce mouvement, la jeunesse réintègre la société »

    RépondreSupprimer
  24. Passante,
    comme d'habitude, on ne comprend rien de ce que vous écrivez...

    RépondreSupprimer
  25. On écrit Muray, m'a trompé.

    RépondreSupprimer
  26. Réjouissant :

    "Mme Jeannette Kavira Mapera, ministre congolaise de la Culture a pris la défense de « Tintin au Congo » qu’elle qualifie de chef d’œuvre, lors de l’inauguration d’un festival de la bande dessinée qui se tient à Kinshasa."

    http://www.digitalcongo.net/article/71030

    RépondreSupprimer
  27. Je vous conseille tout de même le lien suivant, édifiant.

    (N'oubliez pas la bathmologie : l'anti-antiracisme a souvent raison, mais l'anti-antiantiracisme aussi.)

    RépondreSupprimer
  28. Les problèmes commencent lorsque l'un ou l'autre décide que seul lui a raison et tout le temps. En quelque sorte par nature.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.