dimanche 17 octobre 2010

Les blogogoles se déchaînent...


Ce matin, je suis tombé sur cette phrase (et je ne vous dirai pas où) :

Le cercle infernal est bien avancé…

C'est beau comme du Verlaine.

14 commentaires:

  1. La poésie se niche où elle veut, et qui a corrigé des copies d'élèves d'origine non francophones en sait quelque chose. Et a préféré ne pas corriger, tellement c'était beau.

    RépondreSupprimer
  2. Le cercle infernal est bien avancé

    Ca s'appelle une spirale non?

    RépondreSupprimer
  3. La suite est pas mal non plus :
    "je vois personnellement mal comment on pourrait s’en sortir à part en avançant à reculons..."

    Faut dire que le sous-titre du blog est : "Parti de rien, arrivé nulle part"

    Normal, quand on tourne en rond....

    Duga

    RépondreSupprimer
  4. va savoir pourquoi... sans doute la poésie, ça me rappelle que tu vas bientôt te marier, non ? tous mes voeux, à toi et Catherine, n'aie pas trop peur, et que votre bonheur soit radieux.

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique ! On dirait du Alphonse Allais..
    (tiens j'avais déjà utilisé la même photo dans un ancien billet)

    RépondreSupprimer
  6. C'est un chapeau melon, si je ne m'abuse.

    RépondreSupprimer
  7. jolie photo : la peau d'orange ne fait pas toujours une culotte de cheval, surtout sur la tête...

    RépondreSupprimer
  8. "Parti de rien, arrivé nulle part"
    je suis complètement DAC avec cela.

    RépondreSupprimer
  9. Complètement DAC cher Fidel, et je dirais même plus : "parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir"..! Amitiés ++

    RépondreSupprimer
  10. coucou,
    tu sais que tu es tagué ????
    je suis certaine que tu vas nous faire un billet très poétique ...

    RépondreSupprimer
  11. Amusant les commentaires. Du vrai, du moins vrai et du carrément faux.
    Une constante dans ces contrées suffisantes : la médiocrité comme art de vivre, c'est beau, c'est noble, ça tient chaud et ça rassure. Par les temps de pénurie qui s'annoncent, l'économie de combustible devient un acte de noblesse citoyenne que je salue avec chaleur.

    RépondreSupprimer
  12. Passionnants, les commentaires de Lediazec :

    « Du vrai, du moins vrai et du carrément faux. »

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.