vendredi 8 octobre 2010

Pour un petit sourire avant d'aller se coucher


Chez l'un de mes aliénés, je tombe sur la phrase suivante, que je vous offre bien volontiers :

Je ne sais pas si les gens du village avaient conscience
de la bombe qui sommeillait à leurs portes.

Allez savoir pourquoi, je la trouve irrésistible.

10 commentaires:

  1. Et elle cognait avant d'entrer ?

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas dit dans le texte. que j'ai pourtant lu avec toute l'attention qu'il méritait.

    RépondreSupprimer
  3. C'est complètement hors-sujet, mais je voulais tout de même dire que votre dernier BM qui vient de paraître (le 316 - "La Femme qui s'éloigne") bénéficie d'une superbe illustration de Denis Sire! Bravo!

    RépondreSupprimer
  4. Norbert : oui, il est plutôt pas mal, ce nouvel illustrateur.

    De plus, je vous signale que ce BM est une sorte de "variation" écrite à partir du dernier roman de Renaud Camus, Loin (P.O.L), d'où le titre du mien. Et que j'ai repris des passages entiers du roman initial – avec l'accord de l'auteur, ça va sans dire.

    RépondreSupprimer
  5. Je viens de le commander sur Amazon, il a intérêt d'être bon, hein !

    RépondreSupprimer
  6. C'est si drôle que j'ai commencé à rendre visite à vos malades, docteur.
    Mais j'arrête sans avoir trouvé, c'est trop long et moins marrant que votre sélection illustrée !

    RépondreSupprimer
  7. Tilly : évidemment, tiens ! chez les aliénés, c'est le toubib qui est drôle...

    Norbert : non, pour qui n'a pas lu le roman de Renaud camus, c'est un BM fort ordinaire. En fait, je vous conseille de commander et de lire d'abord Loin, et seulement ensuite La Femme qui s'éloigne (double référence, comme vous l'aurez noté : au roman de Camus dont on vient de parler, et aussi à la Chanson du mal-aimé d'Apollinaire :

    Adieu faux amour confondu
    Avec la femme qui s'éloigne
    Avec celle que j'ai perdue
    L'année dernière en Allemagne
    Et que je ne reverrai plus

    (Mais quel snob, ce Goux : on n'a pas fini de se foutre de sa gueule chez CSP...)

    RépondreSupprimer
  8. la paille et la poutre chez votre aliéné!

    RépondreSupprimer
  9. En plus, je me demande ce que faisait Adriana sur leur paillasson.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.