vendredi 21 mai 2010

La mémoire est soluble dans l'alcool : j'ai vérifié

Tout à l'heure, lorsque j'ai émergé de la chambre matrimoniale, l'Irremplaçable m'a dit : « Il est bien, ton billet d'hier soir... » J'en ai aussitôt conçu quelque inquiétude, car je n'avais aucun souvenir d'avoir écrit un billet hier soir. Je viens de le relire : en effet, ça va, il n'y a pas lieu d'en rougir. Mais il serait tout de même préférable que je remisasse les alcools forts dans un passé révolu : ils me niquent les neurones de mémoration avec une puissance de feu à peine croyable.

Pour ce qui est du dessin de Geluck, vous vous demandez ce qu'il vient faire ici ? Moi itou. C'est juste que j'ai tapé “amnésie” dans Goux Gueule images, et que c'est lui qui est sorti. Comme il n'avait vraiment aucun rapport avec la choucroute, je l'ai évidemment choisi.

20 commentaires:

  1. Je ne crois pas un mot de ce vous dites.

    Sur ce, bon week end à vous et à l'Irremplaçable.

    RépondreSupprimer
  2. Tiens oui. Bon week-end. Je pourrais vous raconter ici ma soirée d'hier soir. Mais j'ai oublié.

    RépondreSupprimer
  3. Christophe : je vous jure que c'est vrai ! Cela dit, dès que j'ai lu le titre du billet, tout s'est remis en place immédiatement.

    Nicolas : si ça se trouve, on était ensemble...

    RépondreSupprimer
  4. Comme on dit chez moi, et à peut près partout en France, "in vino veritas".

    Ah ! pour le "à peut près", je ne suis pas sûr. C'est sûrement partout en France.

    RépondreSupprimer
  5. Oui, j'ai remarqué que la bibine zigouille les capacités mnésiques. Conseil d'ami, bouffez des vitamines B1 B6. Par ailleurs, excellent billet que le précédent !

    RépondreSupprimer
  6. Ca y est ! Je trouve nettement moins bizarre le billet d'hier

    RépondreSupprimer
  7. Farr : à peu près...

    Pluton : c'est noté !

    Corto : oui, hein ? Avec le mode d'emploi, c'est tout de suite plus facile...

    RépondreSupprimer
  8. Ce qui faut pas faire pour meubler...

    Je crois pouvoir me permettre de vous suggérer amicalement de délaisser un peu votre vieille Underwood lors des week-ends où vos parents sont de passage. Cela produit des effets inattendus sur votre prose (votre consommation liquide, je ne sais pas...)

    RépondreSupprimer
  9. Signez la pétition pour le droit à l’euthanasie de Jacques Attali et Alain Minc

    http://www.culturalgangbang.com/2010/05/petition-pour-le-droit-leuthanasie-de.html

    RépondreSupprimer
  10. Il faut euthanasier Attali et Minc?
    Pourquoi pas Badiou tant qu'on y est.

    RépondreSupprimer
  11. Euthanasier Alain Minc et Jacques Attali ? Je signe, j'envoie des dons, j'organise un apéro, j'imprime des tracts, je couche avec la secrétaire du mouvement, je compose une musique pour la circonstance, je loue la salle, je vais à la télé en parler, je fais la vaisselle.

    RépondreSupprimer
  12. Oui bien sûr Didier. Je me fends derechef de ma ligne de peu : peu, peu, peu, peu, peu, peu, peu, peu.

    RépondreSupprimer
  13. Ah, c'est marrant parce qu'il y avait un petit truc spécial, indéfinissable, un je ne sais quoi dans ce billet fort réussi : vous étiez complètement bourré.

    C'est vrai que sur le moment, je m'étais interrogé sur le nombre de "comment vous dire ?" que vous aviez employés, au lieu de dire tout court. Vous n'êtes pas trop coutumier du fait. Mais c'est vrai qu'il n'y a pas lieu d'en rougir, sauf de couperose, évidemment.

    RépondreSupprimer
  14. ben moi, comme dinde droitiste, je l'ai trouvé émouvant ce billet d'hier..je n'ai plus mon père depuis peu...et...ma foi, quelques similitudes apparaissaient.....de son vivant, il me tapait prodigieusement sur les nerfs avec ses certitudes de vieux gaucho-après-destruction-de-sa-carte-du-PC...pour avoir enfin compris!!! mais quesqu'on a pu se prendre la tronche......

    RépondreSupprimer
  15. Puis-je apporter une modeste contribution..?

    RépondreSupprimer
  16. Moi aussi y'a que bourrée que j'écris des trucs sympas, je ne bois pas assez, c'est flagrant, c'est même affligeant.
    Même pas sûre que l'alcool m'aide d'ailleurs mais ça me rassure.
    J'ai bien vous lire néanmoins, même à jeun, je ne saurai polémiquer avec autant de littérature, quelque part je vous envie.
    Les mots de vos commentateurs m'amusent beaucoup aussi.
    Et puis votre épouse émoustille toujours autant mes papilles...
    Le paradis c'est maintenant pour vous non ?
    Allez 2è tournée d'apéro, je vais peut être pondre un début de note anthologique ... qui sait?
    Bises ( je peux ? )

    RépondreSupprimer
  17. Tiens c'est marrant moi aussi j'ai bu hier soir oh pas bcp je suis vieux et je me surveille mais assez pour dire quelques vérités par-ci sinon par-là assez selon moi , donc il ne faut pas s'excuser que le vin dénoue le clavier sinon la langue, haha …

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.