vendredi 14 mai 2010

Le foulard c'est la barbe !

Quand j'ai connu l'Irremplaçable (l'Irremplaçable adulte, pas la petite frisée gracieuse qui se trouve dans la colonne à votre gauche), elle aimait bien se mettre des foulards sur la tête. Je ne sais d'ailleurs pas pourquoi elle se les mettait sur la tête, puisque c'était pour protéger ses oreilles. Un beau matin de givre et de soleil, elle a cessé d'en porter. Du jour au lendemain, drette là. Comme je m'informais de la raison, elle m'a répondu : « J'ai pas envie de passer pour une musulmane ! » Ça m'avait fait marrer.

Il y a quelques jours, observant mes superbes bacchantes dans le miroir de la salle de bains, je me suis dit : « Tiens, pourquoi est-ce que je ne me laisserais pas repousser la barbe aussi ? » Ma réponse a été nette et immédiate : « Hors de question, c'est trop fâcheusement connoté ! » Voilà donc pourquoi, on peut continuer de nous croiser dans les rues de notre vieille France, moi glabre et elle tête nue : par trouille que les petits enfants d'extrême-droite nous discriminent à grands coups de chaînes de vélo en nous ayant pris pour quelqu'un d'autre. C'est pas une sinécure, la vie de souchiens à sa mémère, je vous le dis.

25 commentaires:

  1. On vous avait déjà dans le colimateur, nous les petits-enfants-d'extrême-droite. On finira bien par vous coincer quand-même, un jour. Vous ne trompez personne.

    RépondreSupprimer
  2. Mais elle a raison, je fait pareil!! dans ma jeunesse, nous nous mettions de jolis foulards de soie comme la Bardot....puis dans les années 70, nous nous attachions les cheveux avec des bandanas....j'ai pas envie qu'on m'apelle Aicha.....j'ai remarqué que même à l'église plus personne ne se couvre les cheveux....

    RépondreSupprimer
  3. Et ne parlons pas de ceux qui, désirant sur un coup de tête changer de look par une petite circoncision maison après la verveine, se ravisent soudain par peur de passer pour des islamistes.

    RépondreSupprimer
  4. C'est pour ça que je bois de la bière : pour ne pas passer pour un musulman.

    RépondreSupprimer
  5. Boutfil, j'ai eu la même conversation avec une femme à la boulangerie. Elle, pensait à Bardot et moi à Sophia Loren ! Rien que ça. Maintenant je mets des chapeaux.

    RépondreSupprimer
  6. Moi, si j'avais une chaîne de vélo, je volerais un vélo sans chaîne.

    RépondreSupprimer
  7. Georges : je sais bien. Je fais le fiérot comme ça, mais je n'en mène pas large !

    (À propos, vous saviez qu'il existait, en France, un "quatuor Raphaël" ?)

    Boutfil : Je suis désolé, mais "Boutfil" sent le pseudo à plein nez : à partir de maintenant je vous rends votre beau prénom d'Aïcha.

    Chieuvrou : pire : pour des JUIFS !

    Nicolas : vous me rappelez une anecdote. Lorsque nous vivions en Algérie (1969 - 1970), il arrivait à mon père de devoir escorter des transports de je ne sais plus quoi (hydrogène liquide ?) fait par des Algériens. Une fois, arrivés à la base aérienne française, il leur propose un whisky. Les deux Algériens commencent par se regarder en coin, pour savoir si l'autre est disposé à accepter. Finalement, ils disent oui. Mon père, très gamin : è Mais je croyais que votre religion vous interdisait de boire de l'alcool... » Alors, l'un des deux algériens : « Le Prophète a interdit le vin : il n'a rien dit à propos du whisky... »

    Je vous la certifie authentique.

    Catherine : chapeau !

    RépondreSupprimer
  8. Christophe : pas facile à trouver...

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas, Mohamed, en bas de chez nous se poivre gentiment le soir, à la bière et à d'autres choses..un jour, je lui ai fait la remarque, il m'a répondu " chut.. Allah est couché, il voit plus rien..." authentique aussi.....

    Didier, s'il vous plait..non, pas Aicha, mon homme va vouloir me faire taire......

    RépondreSupprimer
  10. Et pourtant... y'en a qui sont courageux... mais c'est pas des frankaouïs... c'est des texans... ^^

    http://img199.imageshack.us/img199/8892/aaaaaaazg.jpg

    hu hu hu hu...

    RépondreSupprimer
  11. Vous devriez suivre les conseils de Nebo. Le look du gus sur la photo est parfait pour raser les murs : barbe BenLaden, lunettes de Kadhafi, veste improbable (chinois + tarlouze imposant le respect). Et détail essentiel : perruque rasta sur le bonnet chiite. Vous aurez tout bo partout !
    (évitez le sans barbe d'à côté, ça fait demeuré souchien de Dallas, oups, c'est vrai, c'est votre moustache...)

    RépondreSupprimer
  12. Bah! Il y a barbe et barbe, celle des islamistes purs et durs, est en général du style barbe à papa, un peu vaporeuse sur les joues.
    Quant au foulard, si on ne le porte plus à l'église, ça m'étonnerait que ce soit le cas à Lourdes: un vigile (enfin, un type du genre), a obligé ma femme à se couvrir, le jour où nous visitions la grotte miraculeuse… Enfin, remarquez: ça fait un bout de temps. Peut-être que maintenant ils acceptent que les filles fassent trempette en bikini dans la fontaine?

    RépondreSupprimer
  13. Bon, mais vous mettez des pantoufles, au fond c'est aussi con!

    RépondreSupprimer
  14. Et moi avec ma calotte alors... On m'a déjà fait un grand « shalom ! » révérencieux (à Bxl, un rabatteur de restaurant). Avec un autre bonnet (j'ai la manie des couvre-chefs), j'avais l'air d'un cosaque, même à jeun. Et sans chapeau, un matin, au saut du lit, mon alors future femme m'a pris en photo : vous jureriez Paul Préboist ! Et je ne vous dis pas le nombre de fois où on me dt que j'ai l'air d'un « Allemand » (vous savez, le genre martial, moitié Jünger pour l'attitude, moitié Brynner pour le crâne à ciel ouvert).

    RépondreSupprimer
  15. Non, vous me l'apprenez. Ces cons-là se reproduisent comme des lapins. Georges, lui, a monté un quintette, c'est beaucoup plus fun.

    RépondreSupprimer
  16. Comme Catherine, et pour les mêmes raisons.

    RépondreSupprimer
  17. Didier goux converti et devenu gentil musulman bien de chez nous, son irremplaçable enburquannée ... L'idée est séduisante. Pas de honte à être un musulman souchien, ça doit bien exister , non ? Ben soyez le premier !

    RépondreSupprimer
  18. Eh bien voilà un vrai problème !

    RépondreSupprimer
  19. Sans foulard ni ceinture15 mai 2010 à 22:49

    Tiens, moi aussi j'ai proscrit les foulards... On pensait à Bardot? Je pensais à Beauvoir... Et à ma grand-mère (et à ses superbes foulards de bretonne gracieuse mettant en valeur ses yeux verts)... Maintenant, aucun regret de ne pas mettre de foulard, après tout, c'était encore une fois aussi un signe de "piété" chrétienne, nombre de femmes n'arborant le foulard que pour aller à l'église! Allez hop, à la poubelle de l'histoire, les foulards sur les cheveux, tant pis: trop connoté grenouille de bénitier à l'ancienne tout autant que confite en foi d'aujourd'hui!
    (les foulards d'aujourd'hui sont-ils censés être les ceintures de chasteté d'autrefois?)

    Et les chapeaux sont si seyants aux têtes "rebelles"...

    RépondreSupprimer
  20. En ce dimanche, je me sens stigmatisée...

    RépondreSupprimer
  21. Mais non mais non17 mai 2010 à 23:38

    Aïe, stigmatisée, cela a dû être saignant!

    RépondreSupprimer
  22. Excellent !

    moi glabre et elle tête nue : par trouille que les petits enfants d'extrême-droite nous discriminent à grands coups de chaînes de vélo en nous ayant pris pour quelqu'un d'autre. C'est pas une sinécure, la vie de souchiens à sa mémère, je vous le dis.

    j'en ris encore, merci beaucoup !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.