samedi 1 mai 2010

Propos croisés : Renaud Camus et Philippe Muray


Le 20 mars 2000, sur France-Culture, Geneviève Brisac recevait Renaud Camus et Philippe Muray. On peut les écouter ici.

8 commentaires:

  1. Très belle photo. Qui me fait penser au Philosophe de Rembrandt.

    RépondreSupprimer
  2. Merci merci pour la photo et l'entretien.
    Geneviève Brisac c'est elle qui publie "Une année avec mon père" ? J'ai eu envie de la lire après l'avoir vue chez Lescure (je sais c'est pas forcément une bonne référence...).

    RépondreSupprimer
  3. La police hémique de la Brisac me flanque la pétoche.

    Pourquoi tant de femmes nous donnent-elles envie de leur mettre des tartes ?

    RépondreSupprimer
  4. Ah merci. La convergence est visible ou plutôt une complémentarité entre ces deux-là : Camus sur la langue, Muray sur les gestes ...

    De quel Journal de RC, s'agit-il exactement (titre, année) ?

    RépondreSupprimer
  5. Gergies : et toute récente, en plus !

    Tilly : je dois vous avouer que je n'en sais rien du tout...

    Georges : elle est parfois un peu agaçante, en effet.

    PRR : Il s'agit du "fameux" journal de 1994, intitulé La Campagne de France, celui qui déchaîna contre Camus les petits flics littéraires que vous savez.

    RépondreSupprimer
  6. "Mais il pourrait tout aussi bien s'agir d'une certaine forme d'humilité, un aveu d'inconnaissance : étant incapable de savoir, n'ayant bénéficié d'aucune révélation ni grâce, j'accepte mon ignorance, mon aveuglement et ma surdité, et me place néanmoins sous la protection d'un immense et ineffable peut-être – le Peut Être.
    Il n'est malheureusement pas impossible non plus – mais je ne parviens pas à voir clair sur cette question – qu'il y ait en moi la tentation d'une sorte de marché, de transaction spirituelle : je me marie devant toi, en retour tu m'envoies un signe intelligible de ta présence"


    Cela ressemble fort à un certain agnosticisme, voire un désir enfoui de divinité
    Me trompe-je ?

    Duga

    RépondreSupprimer
  7. Je me suis trompé de post. Cela concernait votre journal de Mars

    Duga

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.