vendredi 7 mai 2010

Pour une victoire socialiste en 2012

Bon, allez, ça va comme ça, il est temps d'en finir, et le plus tôt sera le mieux. Les plaisirs de la glisse ne durent qu'un moment et, maintenant, il me tarde d'arriver au bas de la pente. Il y a aussi que je ne suis plus si jeune et que j'aimerais tout de même bien voir la fin du film avant de replier mon pébroque, me faire une idée par moi-même de l'avilissement terminal, et non seulement par ouï-dire post mortem.

C'est pourquoi, négociant un virage idéologique serré, sur le bord extérieur de la semelle, il me semble désormais nécessaire de tout faire pour que le candidat socialiste l'emporte à l'élection présidentielle de 2012. Il me paraît même indispensable que Ségolène Royal soit ce candidat et qu'elle s'engage solennellement à prendre Bertrand Delanoë comme Premier ministre et Philippe Torreton à la Culture. Ainsi, notre mort sera plus rapide donc plus douce. Ces gens-là, au moins, sauront prendre sans faiblir les mesures de liquidation qui s'imposeront à eux, au lieu de finasser bêtement comme d'horripilants politiciens de droite.

Pour cela, il est nécessaire que la campagne électorale qui s'annonce soit placée par Mme Royal sous le signe de l'ouverture. Ouverture des caisses à qui le demandera le plus haut, ouverture des frontières à tout un chacun, ouverture de procès multiformes, ouverture 24 heures sur 24 des imprimeries afin de fournir en temps et heures les cartes d'identité française dont nous aurons besoin dès les premiers mois de règne – et, bien sûr, accession de tous les intermittents du spectacle, acteurs sociaux, animateurs de rue, etc., au statut de fonctionnaire. Sans oublier les ouvertures de crèches, pour les enfants mais aussi pour leurs parents, car plus aucune discrimination n'aura droit de cité. Et la création d'un ministère de la Bonté Galopante que l'on confiera à Dame Céleste.

En vérité, je vous le dis : nous en avons assez de ces petits remèdes homéopâteux qu'une droite revancharde et fascisante s'obstine à administrer à la bête souffrante depuis trop longtemps. Pour en finir avec les inégalités et surtout avec tout le reste, la France a le plus urgent besoin d'un gouvernement d'euthanasie nationale. Camarade, il ne dépend que de toi de nous le donner.

46 commentaires:

  1. Vous prenez l'apéro de bonne heure aujourd'hui... Depuis que je vire réac, vous virez gauchiste.

    RépondreSupprimer
  2. Tiens ? Je me suis trompé de blog... ^^

    Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  3. Avec tout ça, formons des voeux pour que la fulgurance chestertonienne ne passe pas inaperçue.

    RépondreSupprimer
  4. Quel programme ! N'y aurait-il pas un peu d'amertume Camarade Didier ? Vous devriez sortir les chiens, cela vous ferait le plus grand bien, à eux aussi.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis pour les intermittents du spectacle fonctionnaires.
    Yann, les chiens sont sortis ce matin.

    RépondreSupprimer
  6. Didier, il faut absolument que vous lisiez "De la France" de Cioran.

    RépondreSupprimer
  7. Quoi, Monsieur Goux, vous êtes déjà allé chez les grecs ? Cà s'est mal passé ?

    RépondreSupprimer
  8. Arf!
    C'est qu'il est furieusement réac Mister Goux!! J'ai comme l'impression d'avoir déjà lu et entendu celà aux dernières présidentielles. Mais vous ne verrez rien: la chute est sans fin. Comme l'histoire. Mais vous le savez mieux que quiconque.

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas : jamais d'apéro dans les périodes de Brigade mondaine ! (Sauf à la fin...)

    Faucon : ça fait bizarre, hein ?

    Christophe : on verra...

    Yann : jamais amer ! Un peu désabusé sans doute, mais très curieux d'assister à la dégringolade. Je place beaucoup d'espoir dans l'affaire gréco-hispano-lusitanienne (et plus si affinités).

    Beuche : Sir, yes Sir !

    La Pecnaude : non, jamais ! Ce serait peut-être le moment, d'ailleurs.

    Fredi : je sais, je sais...

    RépondreSupprimer
  10. Vous l'avez fait, mais vous péchez déjà par excès d'optimisme. S. Royal ne sera même pas choisie candidate, ce sera Aubry. Un pur produit de l'énarchie socialiste. Des fonctionnaires partout et des dépenses publiques à 65% du PIB.

    RépondreSupprimer
  11. Pour faire face à l'un des problèmes que vous avez évoqué, il serait même créé un Ministère de la carte d'identité nationale.
    Un dénommé Riquet Sonbet serait nommé à sa tête.
    Le bruit court également que Chasseneuil du Poitou remplacerait Paris comme capitale de la France.
    Après leur réconciliation, serait nommé Ministre du Budget Vincent Peillon.
    Avec un nom comme ça, l'argent devrait rentrer.

    Duga
    Ndlr pour Georges : oui, je sais, c'est c.., mais c'est plus fort que moi.

    RépondreSupprimer
  12. Quoi ? Rien pour Diam's ?

    Sinon, ouverture, certes, mais obligation également pour tout un chacun de pavoiser le 14 Juillet, sous peine de se voir contraint à un stage de sensibilisation à la fraternité.

    RépondreSupprimer
  13. Didier et Nicolas:
    vous risquez de vous rencontrer au milieu du trajet.
    La tête de Delanoë sur la photo! Il regarde la Belle et semble pense "Man Dieu! quelle gourdasse..."

    RépondreSupprimer
  14. Rorschach : Vous êtes sûr, pour Ségolène ? Même en faisant un petit effort ? Allez, pour me faire plaisir !

    Chieuvrou : dites, faudrait pas charrier non plus : déjà j'appelle à voter socialiste, je ne vais pas en plus leur former leur gouvernement, si ?

    Carine : oui, on va finir centristes mous tous les deux !

    RépondreSupprimer
  15. Belle photo. A y regarder de plus près, je crois que ce n'est pas la dame que Bernard regarde. C'est plutôt le beau Philippe. Mais bon, je ne suis pas un spécialiste.

    RépondreSupprimer
  16. Oui, il a plutôt envie de se tortorer Torreton...

    RépondreSupprimer
  17. Imaginons. Le maire gauchisant d'une célèbre capitale européenne jette son dévolu sur un non moins célèbre comédien gauchisant. Le comédien rejettant les avances dudit maire ( trop vieux ), l'édile inverti lui envoie trois transgères déguisé(e)s en Pintade du Poitou pour lui couper les couilles. Ca ferait pas un bon BM ça ?

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  20. Vous êtes surs que c'est Delanoé? On dirait Poutine sur cette photo !!

    RépondreSupprimer
  21. La trouille que j'ai eu en lisant le titre!
    Vous ne suivez donc pas l'actualité ?
    Vous n'avez pas remarqué le défilé des hommes et femmes politiques à la Comète ? Il faut vous donner un indice supplémentaire, vous mettre un peu plus au parfum ?
    Le candidat nouveau, tout nouveau, que la Gauche sortira de sa manche, celui qu'elle prépare, qu'elle mitonne et qu'elle flatte, qu'elle tâte, qu'elle sonde et qu'elle va lancer, c'est... (il va l'appeler comment, son mouvement, son parti ? Partageons la République?)

    RépondreSupprimer
  22. Suzanne,

    Je veux bien être président ou ministre ou deputé ou maire ou maréchal Pétain, mais faudrait que l'Europe autorise la suppression de la TVA sur la bière.

    RépondreSupprimer
  23. Eudes Tanasie7 mai 2010 à 22:54

    Pfff... même pas cap' de retourner sa veste correctement!
    "la France a le plus urgent besoin d'un gouvernement d'euthanasie nationale" (eh, Euthanasi(é)e vous-même!)

    Ben voyons... Quand sieur Goux deviendra gauchiste, c'est que la fin du monde sera déjà arrivée depuis bien longtemps. On aura alors tous dévoré les marguerites par la racine.

    Quant aux caisses ouvertes, ne le sont-elles déjà largement aux grands malades qui se sont détruits eux-mêmes par l'alcool, la bouffe (avis aux malades cardio-vasculaires en masse), la bêtise (genre "étourderie" sur les routes finissant en accidents), etc. Oui da: caisses ouvertes pour ceux-là, quand les plus raisonnables n'ont jamais eu recours aux remboursements de sécu...

    Tout cela dit évidemment avec un humour pris à la corde dans le virage et sur le "bord extérieur de la semelle"...

    RépondreSupprimer
  24. Tu dis ça, Didier, pour avoir raison encore une fois.
    Rhalala, Ségolène et Délanoë. Là ça vire au cauchemar.
    Quel menu !

    RépondreSupprimer
  25. Mais c'est justement le côté cauchemar qui m'attire irrésistiblement !

    RépondreSupprimer
  26. Si en ecrivant ce billet, didier goux n'avait pas encore pris l'appéro, sans doute avait-il déjà fumé la moquette ?

    RépondreSupprimer
  27. Ni apéro, ni moquette : d'une sobriété camélienne, le nouveau socialiste !

    RépondreSupprimer
  28. Sarkozy 2017 / Le retour !
    ( j'ai muri .)

    RépondreSupprimer
  29. On ne revient jamais : voyez Giscard...

    RépondreSupprimer
  30. Moi aussi, ce week-end, je me sens très fatigué. Qu'ils donnent l'assaut .....!

    RépondreSupprimer
  31. Couscous et vin rosé.
    Alcool blanc de là-bas...
    Elle vous a préparé quoi votre dulcinée?

    RépondreSupprimer
  32. Cuisse de dinde au four, ail en chemise, purée de pommes de terre...

    RépondreSupprimer
  33. ...surtout pour l'eau du robinet.

    RépondreSupprimer
  34. C'est vraiment pas joli-joli, de se moquer des abstèmes...

    RépondreSupprimer
  35. Abstème qui peut.

    Votre billet suivant est assez jouissif. Mais cette découverte qui n'attend qu'à être démentie, est à rapprocher d'une autre: un dévellopement séparé des races quelque part en Asie.
    [url=http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=18661]ici[/url]

    RépondreSupprimer
  36. C'est compliqué de mettre des liens chez vous....

    RépondreSupprimer
  37. Fredi : oui, j'avais lu cette information (mais pas dans la Recherche, que je pratique plus depuis quelques années). Décidément, modernus n'a pas de bol...

    RépondreSupprimer
  38. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  39. Didier,

    Voila comment vous pouvez être TRES pédagogique en expliquant comment vous pouvez mettre un lien vers mon blog à un commentateur qui passe. Il faut être PEDAGOHIQUE.


    <a href="http://jegpol.blogspot.com">PMA</a>

    RépondreSupprimer
  40. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  41. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.