mardi 1 février 2011

Les gros réacs et le Péril vert


70 commentaires:

  1. C'est pour une réclame de chez Afflelou ?

    RépondreSupprimer
  2. Vous avez maigri non ?

    RépondreSupprimer
  3. Yann : chez moi, on serait plutôt afflelouche…

    Fredi : oh non alors ! Depuis l'arrêt de l'alcool et du tabac, c'est même la catastrophe, sur ce front-là. Mais bon : ch'peux pas êt' partout, hein !

    RépondreSupprimer
  4. Le péril vert ou le péril verre ?

    RépondreSupprimer
  5. Car vous nous avez avoué quelques rechutes.

    RépondreSupprimer
  6. Sans vouloir vous offenser, ces cheveux ras...cette moustache...vous donnent un côté "adjudant". Chef, bien sûr.

    RépondreSupprimer
  7. C'est le pull qui m'interpelle. C'est votre belle soeur qui vous l'a offert et vous êtes obligé de les mettre sur les photos prises par Catherine pour les mettre sur votre blog pour lui faire plaisir.

    C'est bien ça ?

    RépondreSupprimer
  8. Et cet oeil noir...Le champix assurément !

    RépondreSupprimer
  9. Fredi Maque : mon père a quitté l'armée de l'Air, à la fin des années 70, avec le grade d'adjudant-chef. Donc, ce doit être une question d'atavisme.

    Nicolas : vous allez vous faire engueuler par Catherine…

    RépondreSupprimer
  10. Qu'est-ce qu'il a mon pull ? Hein ? Il est pas beau ? Merde alors, tricoté avec amour un sublime pull islandais bien chaud, z'ètes jaloux, avouez !

    RépondreSupprimer
  11. Merde alors, tricoté avec amour un sublime pull islandais bien chaud, z'ètes jaloux, avouez !

    Je peux avoir le même ?
    Je passe commande en tous cas. Car j'ai bon goux moi.

    RépondreSupprimer
  12. Bon ben ça va, hein ! Qu'est-ce qui vous a pris de mettre le magnifique pull que Catherine avait tricoté amoureusement pour son fils baba cool, pour nous rappeler les années 70 dans le larzac ?

    Ou pour un des chiens, je ne sais plus trop.

    RépondreSupprimer
  13. Ca fait plaisir de voir qu'il y a encore des Jean Moulin de la moustache .
    Moustache Power !
    Le poil vaincra !
    Mort aux rasoir !

    RépondreSupprimer
  14. Le vert est osé, mais... l'audace paie: c'est plutôt pas mal - la preuve, tout le monde s'attarde sur votre pull ou votre moustache, sans remarquer les lunettes... c'est qu'elles sont en harmonie!

    Laurent l'Anonyme

    RépondreSupprimer
  15. Fredi, désolée mais non. Demandez à votre moitié ou à votre mère.
    Nicolas, quand on porte des cravates à chier, on critique pas le pull des autres !

    RépondreSupprimer
  16. Pour être réac… votre monture fait design…
    Enfin ! Je trouve, quoi !!!!!
    Bonne soirée…

    RépondreSupprimer
  17. Catherine,

    J'ai justement tout ma liberté pour le faire, il n'y a aucune condescendance...

    RépondreSupprimer
  18. Ah,un superbe pull et quelle fière allure ! Vous êtes vraiment au vert dans tous les sens du terme. De quoi "booster" Boris...

    RépondreSupprimer
  19. Magnifique Didier. Dans tous les sens du terme (et bonne année à vous et Catherine).

    RépondreSupprimer
  20. Ah Catherine! Vous savez tricoter! Décidément, des femmes parfaites ça existe! Je suis jalouse.

    RépondreSupprimer
  21. Vous en reprendrez bien une tasse, Mr. Georges ?

    RépondreSupprimer
  22. Ah ! Le regard fixé sur la ligne bleue des Vosges ...
    Geargies.

    RépondreSupprimer
  23. Ah ! Le regard fixé sur la ligne bleue des Vosges ...
    Geargies.

    RépondreSupprimer
  24. Ce pull m'en rappelle un que mes filles m'avaient suppliée de ne plus porter, il y a quelques années... (sorry, Catherine ! :-) ) Et il y avait aussi une paire de chaussures que je n'ai pu porter qu'une fois, sans ça elles juraient de ne plus aller en ville avec moi...
    Mais les lunettes, je les trouve très cool...

    RépondreSupprimer
  25. Catherine, bravo pour le pull ! Je sais d'expérience comme c'est long à faire et nécessite beaucoup d'attention en plus: impossible de lire en même temps!

    RépondreSupprimer
  26. Didier, quand vous êtes avec Catherine et ses lunettes orange, ça doit jurer, non?

    RépondreSupprimer
  27. Orage, je ne sais pas si ça jure mais de toute façon je dois changer de lunettes aussi. Je voudrais voir la tête de l'opticien si je lui dis que mes lunettes "jurent" avec celles de mon mari !

    RépondreSupprimer
  28. Bon, je me suis fait la même réflexion au sujet de ce pull. Mais c'est peut-être son coté islandais alors. Vous avez essayé le pull norvégien : le motif "rose de Selbu" ?

    RépondreSupprimer
  29. Catherine: ce pull est splendide ! (encolure sur une aiguille circulaire, ou coutures maille à maille?)

    Orage: héhé, si, on peut lire: livres audios ! J'ai tricoté des pulls d'enfants en écoutant-lisant Balzac, Dostoïevski ou les Mille et Une Nuits. Après, à chaque fois que j'étendais le tricot sur le fil à linge, il y avait des phrases qui me revenaient. Et, inversement, relisant les livres, je me retrouvais tricotant tel ou tel rang (croiser les laines, faire un jeté, reprendre les mailles en attente), et c'était comme si les rangs étaient devenus des lignes.

    RépondreSupprimer
  30. Ceux qui critiquent ne méritent que des machins en acrylique avec un col étrangleur, qui font des étincelles dans la nuit et hérissent les cheveux, ou des pauvres textiles cousus par des petites filles qui ont faim et importés par des capitalistes inhumains.

    RépondreSupprimer
  31. (notons qu'il y a des auteurs qui ne s'écoutent qu'au jersey sans fioritures, tandis que d'autres supportent sans dommage les points irlandais)

    RépondreSupprimer
  32. Je remarque que personne n'a fait de remarque sur la tasse à café, à peu près seul truc normal sur cette photo.

    RépondreSupprimer
  33. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  34. Suzanne,

    Un homme porte des chemises. Mais bon, il y a pire que les pulls : les t-shirts !

    RépondreSupprimer
  35. Alors voilà, je fais découvrir mes somptueuses nouvelles linettes et il n'y en a que pour le pull !

    Je suppose que le jour où je poserai à poil on discutera de ma coupe de cheveux…

    Suzanne : vous devriez faire un billet sur ce jeu lignes/rangs.

    Dorham : si vous regardez attentivement, vous constaterez que je porte un tee-shirt sous le pull…

    RépondreSupprimer
  36. Porter des chemises sans rien dessus, c'est bon pour les citadins qui tuent la planète en laissant toutes les fenêtres de leur appartement ouvertes parce que le chauffage collectif est une gabegie. Ceux qui vivent dans une maison portent des pulls.

    RépondreSupprimer
  37. Suzanne,

    J'ai un chauffage individuel dans un immeuble moderne : je porte des tee shirts sans détruire la planète.

    Didier,

    Par pitié, ne faites pas de billet à propos de vos pantalons, je ne tiens pas à lire des commentaires à propos de TOUS vos sous-vêtements.

    RépondreSupprimer
  38. Didier: le pull, c'est je ne sais combien d'heure d'ouvrage; ne parlons pas de travail pour le tricot, parce que les pulls qu'on tricote pour les siens, c'est de l'amour en mailles. Les lunettes... dites donc, vous qui n'aimez pas le printemps, vous avez choisi un vert tout tendre, acidulé, innocent, printanier, quoi...

    RépondreSupprimer
  39. Nicolas, arrêtez de provoquer Didier, Catherine est déjà en train de se demander si elle va prendre le dernier caleçon avec le 50 mmm ou l'ensemble des marcel ondulant sur le fil à linge après la grande lessive de blanc, avec le zoom...

    RépondreSupprimer
  40. Suzanne,

    Didier porte des strings, tricotés aussi avec amour par Catherine. C'est ce qui donne ce côté attachant à se réactionnaire qui cache des sous-vêtements modernoeuds faits à l'ancienne.

    RépondreSupprimer
  41. Didier,

    Sous le pull, ça passe, c'est sans le pull que c'est atroce, surtout si il est taillé trop large, le t-shirt, genre t-shirt Décathlon blanc... jeans trop courts... Chaussettes de tennis...

    Pour les lunettes, je trouve qu'elles vous vont bien...

    ---

    Suzanne,

    De l'Amour en mailless...qu'est-ce qu'il faut pas entendre !

    RépondreSupprimer
  42. Dorham, moquez vous du lyrisme lyrisme ménager des petits et des humbles, moquez-vous des tricoteuses!

    RépondreSupprimer
  43. Dans le genre "lyrisme malencontreux", je me souviens encore de cette auditrice de RTL s'exclamant à l'antenne (à propos de son chien) :

    « Un caniche, c'est un cœur avec du poil autour ! »

    Ça m'avait fait la journée.

    RépondreSupprimer
  44. et, sérieusement, Dorham, oui. Quand on tricote ou quand on coud quelque chose pour quelqu'un, on a son corps dans la tête, on habille et on pare celui qu'on aime.

    RépondreSupprimer
  45. (bon, si même Didier Goux me traite de ménagère exaltée, je ne dis plus rien, je retourne tricoter un passe montagne pour mon amstaff.

    RépondreSupprimer
  46. D'accord avec Suzanne pour l'amour en mailles, ce Dorham n'y connaît rien. Quant aux dessous de l'affaire, ils sont, excusez cette publicité familiale et totalement subjective, chez l'incomparable Fidel.

    RépondreSupprimer
  47. vert véronèse , les lunettes; cç s'appelle.. Geargies

    RépondreSupprimer
  48. Vert Véronèse ? Ça ne sonne pas terrible, dommage…

    RépondreSupprimer
  49. Geargies: je vois ce vert chartreuse ou anis , d'après chroma.
    Mère Castor: je savais qu'on serait d'accord. (Pauvre Dorham.)

    RépondreSupprimer
  50. Davantage chartreuse qu'anis, il me semble. Le problème est que, pour voir mes lunettes, je dois ôter mes lunettes. Et qu'alors je ne vois plus rien.

    RépondreSupprimer
  51. Si c'est la ligue des tricoteuses. Vous savez quand même ce que c'est qu'une tricoteuse, en argot ?

    Je sens que je vais me manger une aiguille dans l'oeil, moi...

    RépondreSupprimer
  52. Ils ont les mêmes à Saint-Pierre et Miquelon.

    RépondreSupprimer
  53. Avec une aiguille dans l'oeil, vous serez tout bon pour aller jouer chez moi, Dorham. Si si.

    RépondreSupprimer
  54. Suzanne, merci et vous avez raison, c'est de l'amour en mailles ! Pull islandais donc entièrement tricoté avec des aiguilles circulaires, pas de couture, le point toujours à l'endroit, c'est génial !
    Et j'ai commandé de la laine pour en faire un noir pour l'hiver prochain. Peut-être avec des petits rênes blancs… ou des petits cœurs : )

    RépondreSupprimer
  55. Un noir ? Ca ira. Tant qu'il n'est pas musulman.

    RépondreSupprimer
  56. Suzanne, il ne faut pas parler chiffon avec les italiens. Nous avons inventé l'élégance et c'est aujourd'hui la seule chose qui nous reste.

    RépondreSupprimer
  57. Oui. Berlusconi est vachement élégant.

    RépondreSupprimer
  58. Vous êtes siamois ou bien ?

    (mais bien sûr que Silvio est élégant, il a de très beaux costards)

    RépondreSupprimer
  59. Et il porte certainement des Berluti. Si ce n'est pas le cas : honte sur lui ! (il n'est plus à ça près en même temps)

    (Cela dit, vous ne vous les feriez pas, vous non plus, toutes ces candidates à l'élection ?)

    RépondreSupprimer
  60. Un peu plus de cuir et à quelques mois prés, vous auriez été parfait pour la mariage homo.

    RépondreSupprimer
  61. Cet homme est laid. Qui est-ce?

    Josy

    RépondreSupprimer
  62. @PRR: "LA mariage homo": c'est pas pousser la théorie un peu loinG??? Geargies.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.