mercredi 23 février 2011

Le docteur, il a dit que t'allais mourir…

Instructive, cette visite de routine chez mon cardiologue, en dehors du fait que le digne coronaropracteur ne daigna pas montrer un enthousiasme démesuré à l'annonce de mon sevrage tabagique, mais fit gris accueil à celle des kilos gagnés depuis l'arrêt en question. « Savez-vous, me dit-il, que les cas d'obésité mortelle sont en nette hausse aux États-Unis, depuis le durcissement constant des lois anti-tabac ? – Euh, non, je ne savais pas. Mais enfin, on parle de gens qui pesaient déjà 190 kg avant d'arrêter de fumer, n'est-ce pas… – Oui, oui, bien sûr, je ne disais pas ça pour vous. Et, tenez, avez-vous lu que les risques de cancers de la bouche, de la langue et de l'œsophage étaient cinq fois plus élevés chez les fumeurs et trente-quatre fois chez les adeptes des pratiques bucco-génitales ? – En somme, docteur, la recette idéale de longévité serait quelque chose comme : “Ni cigarette, ni pipe” ?

On s'est marré. Tellement qu'il a oublié de me rédiger mon ordonnance et que j'ai oublié de la lui réclamer. Ça multiplie les risques de cancer par combien, de ressortir du cabinet d'un cardiologue sans la prescription qu'on y était venu chercher ?

13 commentaires:

  1. Ces 5 fois et ces 34 fois dont vous parlez, s'additionnent-elles ou l'effet combiné des 2 est-il multiplicateur ?
    Vous me suivez ,

    Tout cela m'inquiète, pffff, soirée foutue !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai rendez-vous avec mon coronaropracteur vendredi.
    Heureusement que je ne me suis pas arrêté de fumer et n'est pas pris un gramme.
    Pour le reste, je manque de vis à vis...

    RépondreSupprimer
  3. Dès lors qu'on est affreusement banal, c'est un risque que l'on ne peut pas partager avec son épouse. Un scandale.

    RépondreSupprimer
  4. Cà vous a fait prendre combien de kilogs ? Reste qu'à l'age où vous êtes la gym ... méfiez vous quand même si on vous conseille le Médiator. Pour le reste (les 34) vous pouvez continuer à fréquenter, ce n'est pas contagieux.
    En plus, même si vous vous remettiez à fumer, vous ne les reperdrez pas ces kilogs !

    RépondreSupprimer
  5. Oh ben oui alors madame Pec ! C’est même à ça qu’on reconnaît les gens qui ont essayé plusieurs fois d’arrêter. A chaque fois ils accumulent les kilogs… et à la fin ils sont gobèses.

    RépondreSupprimer
  6. Ben vrai, Mâame Dxdiag, causer pour causer, savent faire qu'çà !

    RépondreSupprimer
  7. Dominique : ça va, elle est excellente.

    Corto : j'ai bien peur que ça s'additionne (comme les années de placard chez Audiard).

    Le Plouc : ah ben non, on ne va pas s'arrêter à la première alerte, tout de même !

    PRR : je n'osais le dire…

    La Pecnaude et dxdiag : vous vous trompez gravement : ce sont les bonnes femmes qui ne reperdent jamais les kilos pris. Nous, parce que nous sommes sérieux, nous y parvenons très bien, et je l'ai déjà fait plusieurs fois. La preuve : déjà deux et demi de reperdus sur les neuf pris !

    RépondreSupprimer
  8. Franchement, je trouve que mourir d'un cancer du broutage de chattes a quelque chose d'assez honorable.

    RépondreSupprimer
  9. Le poète n'avait-il pas chantonné :
    « Si j'ai quitté le camp des obèses,
    c'est que je…»
    non c'est trop inconvenant.

    RépondreSupprimer
  10. "La Pecnaude et dxdiag : vous vous trompez gravement "
    on ne peut pas se tromper en même temps la Pec et moi puisque je me moque de ses propos

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.