samedi 26 février 2011

Reste un peu avec nous, pauv'con…


J'envisage de garder cette mirifique trogne en “une” jusqu'à lundi, et de venir régulièrement la contempler. Afin de bien me rappeler à quel point j'ai raison de n'être ni gauchiste ni vieux.

Rajout de quatre heures : mon ami XP publie la même photo, mais assortie d'un commentaire saignant

44 commentaires:

  1. Z'êtes quand même pas si jeune que ça hein...

    RépondreSupprimer
  2. Certes, mais n'étant pas communiste, je ne pourrai jamais être réellement vieux.

    RépondreSupprimer
  3. j ai loupé un épisode, qui est donc le monsieur en Une

    RépondreSupprimer
  4. Et moi qui croyais que vous aviez mis Parsifal en une…

    RépondreSupprimer
  5. Vous pensez à moi ? Heureusement pour vous que je ne m'appelle pas Fernande sinon...

    http://www.youtube.com/watch?v=NhR-JDn3BvA

    Fernand.

    RépondreSupprimer
  6. Il est grave ce cher fernand, on dirait une pâle copie de l'insipide groland

    RépondreSupprimer
  7. C'est exactement ça, oui ! Avec un côté "Prof" aussi, le nain raisonneur de Blanche-Neige.

    RépondreSupprimer
  8. Putain ! Tout à l’heure je regardais longuement cette tronche sur l’écran en prenant mon café. Vous allez y passer le week-end ? Vous avez de drôles de vices…
    Et à côté de l’écran, je me voyais dans la glace et cherchais les différences…
    Ça m’a inquièté ; pas vraiment…
    L’âge ? Aï, ça ressemble ; un peu moins ravagé peut-être… La barbe ? Plus courte. Les cheveux ? Plus rares et plus courts. Le tout un peu plus poivre quand-même… Les lunettes ? Pas cerclées. Le regard ? Ouf ! Il y a chez ce tas cette certitude à la Kim Jong Li de prof d’EMT syndiqué SNES qui ne me ressemble pas (enfin je crois) Et puis à voir la qualité de sa parka presque neuve, on a pas la même caisse de retraite…

    Bon, Didier, arrêtez de me faire peur. Et songez à vous dans onze ans. Vous finirez par être vieux. Le drame, c’est que d’être gauchiasse ça conserve…

    RépondreSupprimer
  9. Moi, je le trouve assez sympapthique, ce Fernand ! Moi non plus je n'aurais pas serré la main de Sarko ! Mais c'est vrai que je ne l'aurais pas tutoyé, ça c'est mal.
    Bon, j'attends les tirs d'artillerie et je vais voir si Didier me défend "seule contre tous ".
    C'était juste une petite expérience, en passant.

    RépondreSupprimer
  10. En plus, on vient de me dire que c'est pas lui. On a un imposteur ?

    RépondreSupprimer
  11. Si je comprends bien, ce qui fonctionne assez bien, dans notre petit milieu de la réacosphère, c'est le délit de faciès, en définitive !
    Cela permet encore une fois à XP de s'exciter sur les "salauds de crétins de ploucs" avec ce 'style' qu'il est d'ailleurs le seul à pouvoir juger...
    Mais Fernand serait donc un paysan ? Visiblement, c'est un gros canular, encore plus gros qu'Hégésippe Simon !

    RépondreSupprimer
  12. http://www.leparisien.fr/politique/il-se-prend-pour-le-pauvre-con-du-salon-de-l-agriculture-28-01-2010-794227.php

    c'est divertissant en définitive, de vous voir ronger un os d'une 'information' non vérifiée et qui se révèle n'être qu'une amusante mystification !

    RépondreSupprimer
  13. Un éditeur de 51 ans ? Oulaaa il fait beaucoup plus !

    RépondreSupprimer
  14. "A quoi ressemble le Fernand Buron imaginaire ? Il a 73 ans, c'est un paysan retraité habitant Saint-Martin-des Besaces, dans le Calvados."
    Ahh ouf ^^

    RépondreSupprimer
  15. Le lien d'A.

    Mais c'est encore mieux, si c'est un faux ! Imaginez ce pauvre Babelouest qui a a traversé la moitié de la France pour aller écluser un godet devant l'Élysée avec un type qui n'était même pas ce qu'il prétendait être !

    Cela dit, en effet, si ce nain de jardin a 53 ans, je trouve que je porte très bien mes presque 55…

    Et ça doit rassurer le Plouc (Émissaire) !

    RépondreSupprimer
  16. "Cela dit, en effet, si ce nain de jardin a 53 ans, je trouve que je porte très bien mes presque 55…"

    Didier, en réalité, il te faut des lunettes ! Il est écrit dans l'article "73 ans"... Un 7 et un 3... mais on ne va pas passer la soirée à commenter une imposture ! On dirait les médias officiels ! Plus c'est crétin, et plus on en parle longtemps...
    La prochaine fois, un petit coup de google-actu et on évite de traîner sur des trucs bidons !

    RépondreSupprimer
  17. Pas du tout, cher Antoine : il s'agit bien d'un éditeur de 51 ans (pas 53 en effet) qui a créé un personnage fictif de 73 ans. Mais, plus bas, il dit qu'il sera en personne au rassemblement devant l'Élysée. donc, celui qu'on voit interviewé doit bien être l'éditeur de 51 ans, non ?

    Mais tu as raison : on ne va pas passer la nuit sur Fernand.

    RépondreSupprimer
  18. C'est pas possible que ce brave homme ait 51 ans, c'est tout.

    RépondreSupprimer
  19. Carine : il y a une autre solution : que l'éditeur soit le barbu poivre et sel qui reproche à Sarkozy de ne pas faire semblant d'aimer le vin, et que le nain de jardin ne soit qu'un comédien amateur chargé de jouer le personnage…

    RépondreSupprimer
  20. Cet homme me fait penser à Hortefeux ... même rougeur de teint, même nez ...
    Hypertension sans aucun doute. C'est de vos âges.

    RépondreSupprimer
  21. @Antoine

    Je n'ai jamais dit que je suis le seul à pouvoir juger de la qualité d'un style en général et du mien en particulier, mais que VOUS n'êtes pas en mesure d'en juger, parce que vous ne savez pas ce que c'est.

    Ne soyez pas égocentré: ce n'est pas parce que l'on vous fait remarquer gentiment que vous devriez avoir l'humilité de rester à votre place que l'on tient tout le monde pour mauvais.

    Alors bien sûr, je sais bien que la mégère ou le crétin peuvent se servir des forums pour y déposer leurs étrons en commentaire et satisfaire ainsi leur narcissisme naturel, mais n'en abusez pas^^

    RépondreSupprimer
  22. Cher XP : de même il existe des ahuris égotiques qui déversent leur bouillie sur la toile en s'imaginant faire de la littérature ! Puis ils tentent de faire taire les critiques par l'insulte... C'est décevant mais je tiens à vous rassurer : pour que je jugeasse de votre style, encore eût-il fallu que vous en eussiez !
    Votre production est indigente tant sur le fond que sur la forme et je le regrette car vous n'êtes pourtant pas définitivement antipathique ;-)
    Sans rancune.

    RépondreSupprimer
  23. Mon pauvre ami, vous avez perdu le sens de la réalité au point de croire que vous avez formulé une "critique" à mon endroit, que c'est dans vos cordes et que je vous accorde assez d'importance pour vouloir vous faire taire?

    Que tous les crétins s'imaginent avoir le droit de se mêler de choses qui ne les regardent pas, qu'est-ce que voulez-vous que j'y fasse?

    Mon style, comme vous dites, il m'arrive d'en accepter des critiques, d'en discuter, et il arrive que certains l'apprécient.

    Ayez donc l'humilité de vous comparer à ces gens, et vous comprendrez pourquoi je n'ai pas l'intention d'en discuter avec vous. Vous êtes un démocrate, vous. Vous pensez que le premier naze venu a le droit de se mêler de conversations qui ne le regarde pas, et qu'on a le devoir de les entendre et de leur répondre. Pas moi.

    Toutes choses égales par ailleurs, vous croyez que Houellebecq va s'abaisser à parler de son "style" et de littérature avec Tahar Ben Jelloum? Non, ni avec lui ni avec sa concierge... Dans la même veine, qu'est-ce que vous voulez que ça me fasse, l'idée qu'un vendeur de fromages grouillants de bêtes se fait du style?

    RépondreSupprimer
  24. Je cite :"Dans la même veine, qu'est-ce que vous voulez que ça me fasse, l'idée qu'un vendeur de fromages grouillants de bêtes se fait du style?"
    Cher XP, je veux pas entrer dans votre polémique avec Antoine, mais un fromage grouillant de bestioles bien de chez nous et qui sent son fumier, aujourd'hui, ce n'est plus du style, c'est de la classe.

    RépondreSupprimer
  25. Non, un fromage, ça doit être pasteurisé, pour éviter les intoxications alimentaires. Nous ne sommes plus au moyen-âge, que Diable!

    RépondreSupprimer
  26. @ XP : "Nous ne sommes plus au moyen-âge, que Diable!"
    Oh que si, grands dieux ! (c'est ça notre problème, en fait)

    RépondreSupprimer
  27. J'aime bien : XP mit une majuscule à "Diable" et moi des minuscules à "grands dieux" (^^)

    RépondreSupprimer
  28. Il est grand temps d'ouvrir un fil sur les mérites comparés du fromage au lait cru, pasteurisé et thermisé.

    RépondreSupprimer
  29. @ Robert : oui, il en va de notre civilisation à tous, na !

    RépondreSupprimer
  30. Est-ce bien utile, Robert? Je ne le crois pas, c'est tout vu.

    les fromages au lait crus sont pleins de bêtes à l'intérieur, généralement fabriqués par des vieux machins de la confédération paysanne.

    Combien cet Antoine doit avoir de morts sur la conscience, à cause des intoxications alimentaires? Ca doit être ça qui le rend tout maboule... La culpabilité...

    RépondreSupprimer
  31. @ XP : ta gueule. Kasse toi pov Kon (^^)

    RépondreSupprimer
  32. Merci, Martin, de vouloir sauver la civilisation occidentale face à l'obscurantisme le plus ignare mais ne perdez pas votre temps avec XP qui est aussi compétent en fromage qu'en littérature...
    Ici, comme là, il ignore l'essentiel : le lait inerte des fromages pasteurisés est ensemencé avec des flores sélectionnées et contrôlées et contient donc autant de 'petites bêtes' que le lait cru qui respecte la riche flore naturelle fermière...
    Mais j'ai une activité à plein temps que je ne peux perdre à instruire la bêtise au front de taureau...
    Cependant, je suis sensible à l'intérêt frénétique que manifeste XP à l'endroit de ma production ! Il est l'exact inverse de celui que j'ai pour la sienne ;-)

    RépondreSupprimer
  33. Ce pauvre XP, oui celui qui fait de la LITTERATURE, est aplati comme une figue ce matin, il prend un canular au sérieux et échafaude des théories dessus et on lui enfonce la tête dans le fromage, il ne reviendra pas de sitôt.
    Prochain entarté: Marchenoir.

    RépondreSupprimer
  34. Oh putain...

    Antoine, comment vous dire ça... Vous êtes grandiose...Là, vous venez de franchir un cercle^^

    J'ai tenté comme ça, sans trop y croire, je me suis dit "celui-là, il a l'air particulièrement chargé, mais quand-même.."

    Et bien vous l'avez-fait... Je regrette que vous soyez si rare et si peu connu sur la toile... Je ferais de grandes choses, avec vous^^

    RépondreSupprimer
  35. Ah, tu touches à Marchenoir, tu l'épouses !

    RépondreSupprimer
  36. " il prend un canular au sérieux et échafaude des théories dessus "

    Oh Putain... (Bis)

    Vous êtes extraordinaire, les mongolitos bouzeux... 0a en devient du grand art

    RépondreSupprimer
  37. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  38. Les fromages d'Antoine valent le détour… et le producteur encore plus ! (Les filles, précipitez-vous !)

    RépondreSupprimer
  39. Merci pour le lien, Catherine ! (oh, bien sûr en tout bien et tout tonneur… ).

    RépondreSupprimer
  40. Catherine : et j'ai quelque chose à dire, dans l'histoire, moi ?

    RépondreSupprimer
  41. Je te fais confiance, tu arriveras bien à te défendre tout seul : )

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.