mardi 15 septembre 2009

À propos de l'affaire Hortefeux...

Penser à relire La Plaisanterie, de Milan Kundera. Pour vérifier de quel côté se trouve la tentation totalitaire.

30 commentaires:

  1. Ne versons pas dans le manichéisme.
    La tentation est des deux côtés, mon cher Didier...

    RépondreSupprimer
  2. Encore une fois, ces réactions en chaîne me font penser aux Monthy Python, quand on lapide tous ceux qui prononcent le nom de Dieu, "il a dit dieu, il a dit dieu", et que tout le monde finit par s'entre lapider. Ou les chevaliers du Ni, pareil. C'est beau, la lutte contre le racisme à ce niveau là, avec une étrange hypocrisie partisane selon le type à lapider du moment.

    RépondreSupprimer
  3. Roooo, l'exagération !

    Z'êtes pas marseillais ? Et si il démissionne, vous nous sortez "La Maison des morts" ?

    RépondreSupprimer
  4. Nemo : mais si, mais si, versons au contraire !

    Suzanne & Dorham : Les Monty Python d'un côté, Dostoïevski de l'autre : c'est le blog du grand écart, ici !

    RépondreSupprimer
  5. J'adore les filles qui savent faire le grand écart...

    RépondreSupprimer
  6. Oui, mais chuis pas une intello, moi, pas comme le Dorham et vous.

    En plus, je n'arrive pas à être catastrophée par ce tsunami bloggesque anti Hortefeux, j'en rirais plutôt. Ceux qui prennent sa défense me font aussi le même effet, et je trouve l'alibi auvergnat carrément guignolesque.

    Les seuls blogueurs antiracistes cohérents, ce sont ceux qui ont AUSSI manifesté leur désaccord et leur inquiétude (voire ceux qui ont demandé la démission) envers les bonnes blagues de Valls, et de Frêche. D'ailleurs, De Gaulle aussi (que son Saint-Nom soit murmuré avec ferveur) ne disait-il pas qu'il ne fallait pas beaucoup d'étrangers en France, sinon ce serait le foutoir ? Réclamons la démission de De Gaulle.

    RépondreSupprimer
  7. Mon Dieu, elle a osé s'en prendre à de Gaulle (que-mille-roses-parsèment-quotidiennement-ses-pas-dans-l'au-delà) !

    De Gaulle n'était pas raciste ! Il n'aimait que moyennement les étrangers, nuance ! :D

    RépondreSupprimer
  8. Nemo : je vous rappelle que de Gaulle a toujours été honni par l'extrême-droite, notamment pour avoir “bradé”, comme ils disaient, l'Algérie.

    Quant à son "racisme", vous êtes en plein anachronisme. Jusqu'à une époque très récente, ne pas vouloir être envahis par des peuples venus d'un peu partout était considéré comme parfaitement légitime.

    De même qu'était légitime – aux yeux de la gauche et, dans une moindre mesure, de la droite non extrême – la volonté du peuple algérien de proposer aimablement aux Français "la valise ou le cercueil".

    Or, si vous y réfléchissez, l'immense majorité de ces "Pied-noir" étaient nés sur le sol algérien, et leurs parents également. Donc, d'après vos critères modernes, ils auraient dû être considérés comme "des Algériens comme les autres", en quelque sorte, au moment de l'indépendance.

    En clair, le droit du sol, si droit du sol il y a (ce que je ne crois pas, mais bon), devrait fonctionner dans les deux sens.

    (Comme il devrait aussi fonctionner en Afrique du Sud, ce qui semble être de moins en moins le cas.)

    RépondreSupprimer
  9. Magnifique commentaire de Suzanne (le deuxième).

    (J'en profite pour lui dire que je viens de croiser De Gaulle sur une plage irlandaise, canne dans une main, et "Le livre du rire et de l'oubli" dans l'autre - sacré Kundera !)

    RépondreSupprimer
  10. Suzanne,

    Mais j'adore les Monty Python (sans "h" à Monty), simplement je n'en parle pas : Balmeyer risquerait de se réveiller !

    RépondreSupprimer
  11. Dorham: ah la la... je ne sais plus à qui je disais que l'automne, c'est la saison de la chute des fautes d'orthographe. Ne réveillons surtout pas Balmeyer, sinon c'est moi qui recevrai la hache pour avoir salopé leur nom.

    RépondreSupprimer
  12. « Les Monty Python d'un côté, Dostoïevski de l'autre : c'est le blog du grand écart, ici ! »

    ... surtout si vous y mêlez le grand Eckhart, cher Maitre...

    RépondreSupprimer
  13. Très bon livre que La Plaisanterie ! Paraît que vous êtes marseillais à présent? Navré pour vous et bienvenue au club ! Quant à Dorham, je suppose qu'il aime bien être en dessous...

    RépondreSupprimer
  14. Pluton,

    J'aime tout, je n'ai pas de préférence. Les grands écarts sont fabuleux au dessus comme en dessous.

    D'abord, j'ai un faible pour les danseuses.

    RépondreSupprimer
  15. Je sens qu'on va déraper dans le porno, ici...

    Encore que Maître Eckhart semble nous protéger de tout. Y compris des menaces de naturalisation abusive de Pluton.

    RépondreSupprimer
  16. Mais tant mieux que ça dérape dans le porno, cette affaire de Hortefeux, on devrait s'en foutre... Tous, progressistes comme réactionnaires !

    Regardez, très naturellement, personnellement, je m'en fous... Mais à un point !

    RépondreSupprimer
  17. Grave,

    Là, je suis en train de fantasmer sur une armée de gonzesses ultra-souples en ballerine...

    RépondreSupprimer
  18. Mais tout le monde s'en hortefout en réalité ! Mais si on peut se foutre un peu des blogueurs résistancialistes, je ne vois pas pourquoi on s'en priverait !

    RépondreSupprimer
  19. sans doute faut-il que l'homme compense le poids du mal dont on lui a écrasé l'échine par la masse de sa haine...

    RépondreSupprimer
  20. (ah, voilà notre prophète anonyme hululant sa peine dans le cruel cyberdésert)

    RépondreSupprimer
  21. Ouais mais en même temps, tant va la cruche à l'eau...

    RépondreSupprimer
  22. J'avoue que le coup des "sous-hommes" pour les Harkis de ce connard de Frêche m'avait foutu en grosse rogne. Là j'aurais manifesté et signer des pétitions. J'ai jamais digéré cette déclaration. Avec les Harkis, je suis sentimental.

    RépondreSupprimer
  23. Entièrement d'accord : notre véritable honte, ce n'est pas tant la guerre d'Algérie que la manière dont nous avons laissé tomber ces Algériens-là, pour ne pas froisser la susceptibilité des vainqueurs.

    RépondreSupprimer
  24. Et, accessoirement, pouvoir continuer à pomper le pétrole et déployer nos essais nucléaires...

    RépondreSupprimer
  25. "Les Monty Python d'un côté, Dostoïevski de l'autre" : mais il est très bien ce programme ! (je vigile, je vigile...)

    RépondreSupprimer
  26. (c'est idiot de dire ça avec mon gros avatar de John Cleese, mais bon...)

    RépondreSupprimer
  27. Dorham, moi aussi j'aime bien être en dessous...et je me contrefiche d'Hortefeux !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.