dimanche 13 septembre 2009

Quel est ce... gros troll qui s'avance, troll qui s'avance ?

C'est ce qui s'appelle de la promo fulgurante : en deux commentaires seulement – et même pas méchants en plus –, je viens d'être bombardé troll officiel de ce blog. Encore plus fort que François 1er au congrès d'Épinay, en 71 ! Et, déjà, l'honneur qui m'est fait à peine digéré, je me demande avec épouvante si je saurai être à la hauteur des espérances que j'ai suscitées. Miroir magique, suis-je toujours le plus réac ? Le plus raciste ? Le plus homophobe ? – Non, connard : Blanche-Neige te bat à plates coutures et te relègue au rang de troll de salon ! – QUOI ??? Cette salope ? Cette pute occidentale qui ne se tape que des verticalement défiés ? Enfin, bref : j'ai un tracsir d'enfer.

Trac qui se double d'une vague angoisse : je n'arrive pas à me souvenir si, en tant que troll officiel, j'ai ou non signé un contrat d'exclusivité avec Nicolas-le-Grand. Dans l'affirmative, ce gauchiste à la ressers-moi-une-mousse (je préfère ça au classique “à la mords-moi-le-nœud”, allez savoir pourquoi) serait encore capable de me traîner devant je ne sais quel tribunal administratif ou de commerce.

La vie de troll est une immense vallée de larmes qui tombe toujours du côté de la confiture...

17 commentaires:

  1. ET en plus vous allez troller sur le blog d'une anarcho bourgeoise férocement aggressive..
    Vous allez vous faire flageller par toute la blogosphérie féminine en folie..
    Que du bonheur en perspective.
    J'attends que vous soyez particulièrement à la hauteur de la tâche.
    En clair vous avez une énorme pression.
    (mais comment j'ai pu en arriver là, moi.. J'ai du fumer un pétard de trop hier soir...)

    RépondreSupprimer
  2. Avoue que vous adorez être le troll chéri de femmes en lingerie chic, le Ventura mastok au pays des poupées affolées...

    RépondreSupprimer
  3. Mais trollez qui vous voulez, bordel ! Menu ne sera jamais à la hauteur d'un troll comme vous, c't'e fainéasse.

    RépondreSupprimer
  4. @M'sieur Goux vous remettez ça ?! vous en aviez pas eu assez la dernière fois :)

    (bon je m'installe dans un coin, faisez comme si j'étais pas là !)

    RépondreSupprimer
  5. Ah, vous voilà revenu à de meilleurs sentiments !

    RépondreSupprimer
  6. Olympe, les groupies, c'est pénible. Je me demande si je ne vais pas faire un blog " comment vivre avec un troll"...

    RépondreSupprimer
  7. Emmanuelle (vous permettez ? J'ai horreur des diminutifs...) : vous vous croyez réellement anarchiste ??? Petite fille dans le vent...

    Suzanne : oui, ça compense mes défections érectiles – j'ai l'âge que j'ai...

    Olympe : l'Irremplaçable n'est pas là pour penser !

    (Pas sur la tête, ma chérie, c'était pour rire...)

    Nicolas : c'est parce que vous avez faim que vous l'appelez Menu ?

    Christine : je suis un troll sublime.

    Gaël : c'était quoi, la dernière fois ?

    Dorham : mes sentiments ne vous regardent pas !

    (Smiley...)

    RépondreSupprimer
  8. une autre blogueuse trés lue (deedy je crois..)

    RépondreSupprimer
  9. Je dirais que je suis plus incontrôlable qu'anarchiste en fait. Sur ce, telle la princesse au petit pois, je vais me coucher, je suis lasse...

    RépondreSupprimer
  10. Eh, n'oubliez pas de troller les gauchistes, hein ??? A chaque fois que vous me descendez dans un billet, je reçois 200 visiteurs en une heure.

    Encore des liens, Didier, encore...

    RépondreSupprimer
  11. @matthieu L Nan ? tout ça, sérieux ?

    Mais j'en regretterais presque mon immunité diplomatique...

    Oh !! oui !!! Trolle moi mon oncle, je veux un orgasme statistique !!! je peux même écrire un billet de gauche si tu veux?

    RépondreSupprimer
  12. Mathieu : voilà, voilà, on arrive ! Peux pas être partout, moi...

    Nef : si tu me fais un vrai billet de gauche (avec de vrais morceaux de mauvaise foi crasse dedans), je trolle : deal !

    RépondreSupprimer
  13. Didier, Mathieu a encore écrit un abominable billet, à propos d'un internat qui se consacre à l'instruction des petits pauvres, dans le cadre du plan "espoir banlieue". Tant de cynisme de droite commence à devenir insupportable.

    RépondreSupprimer
  14. Merci, Suzanne, de m'aider à me faire troller par toute la réacosphère. Cela me promet encore des débats épiques dans les jours à venir.

    @ Nefisa : dès que Didier fait un lien vers chez moi, il finit premier dans le classement des blogs qui m'apportent des visites que je publie chaque moi. Il est redoutable...

    RépondreSupprimer
  15. C'est le Didier Goux,
    Le Di, le Didier Goux.
    il trolle avec assurance,
    avec assurance, avec assurance
    et sans mauvais goût
    sans mauvais, mauvais goût
    J'en ai dis assez, je pense
    qu'il reste dans son trou
    etc

    Vous connaissez l'air, je vous laisse broder la suite des paroles.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.