lundi 17 mars 2008

Derrière la glace sans tain...

Une lesbienne dévergondée fait son numéro chez le Brigadier...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

La boutique est rouverte… mais les anonymes continueront d'en être impitoyablement expulsés, sans sommation ni motif.