mercredi 7 janvier 2009

Interlude à 38°2

Bon, la suite des aventures de GI Joe sera pour plus tard, vu que son immortel créateur est rentré du travail avec deux heures d'avance et grelottant plus ou moins de fièvre derrière son volant. Je compte beaucoup sur le bouillon de poulet aux vermicelles de l'Irremplaçable, celui dont je viens d'engloutir deux assiettes ras bord.

Donc, voilà : douce nuit aux bien-portants, excellente sudation aigre aux autres.

18 commentaires:

  1. 38,2 le soir, j'ose à peine imaginer qui joue le rôle de Béatrice Dalle.
    Soignez-vous.

    RépondreSupprimer
  2. Bouillon de poulet (déjà fait donc), deux Doliprane et dodo. On verra ce que ça donne demain. Ou cette nuit aux urgences.

    RépondreSupprimer
  3. Idem pour moi Didier... Bon rétablissement mais je vous préviens, ces sales microbes sont coriaces !
    Ça fait deux semaines qu'on se les passe à tour de rôle ici... Seul Balmeyer résiste mais on l'aura... Zut je suis devenue un microbe !

    RépondreSupprimer
  4. Yep ! Il y a encore 24 h je faisais le fiérot parce que j'étais le seul à n'avoir pas été malade... et paf !

    Pour Balmeyer, si ça ne marche pas avec les microbes, on trouvera autre chose, z"inquiétez pas. Tiens : le vieux Jacques en pension complète pendant une semaine, alors que vous-même êtes absente, ça me paraît bien.

    RépondreSupprimer
  5. Hi hi hi !
    OK ! Je trouve une villégiature et vous amenez le vieux !

    RépondreSupprimer
  6. Il parait que l'alcool tue les microbes (ça expliquerait pourquoi on dit "santé" quand on trique).

    Une bonne Queue de Charrue, et ça devrait passer !

    Bon courage.

    RépondreSupprimer
  7. 38°2 ! Pff... Vous savez où vous pouvez vous le mettre le thermomètre ?

    Signé : Tonnegrande

    Soignez-vous bien.

    Signé : Nicolas.

    RépondreSupprimer
  8. Urgences ? Rassurez vous Didier, ça n'a rien d'une méningite et en prime, c'est excellent pour amorcer un régime. Bon repos donc !

    RépondreSupprimer
  9. "et en prime, c'est excellent pour amorcer un régime."

    Une bonne grippe qui durerait trois mois, voilà ce qu'il faudrait à ceux qui envisagent la pose d'un anneau sur l'estomac (je ne sais pas comment s'appelle exactement le truc qui vous oblige à choisir sur le menu une tomate cerise et un blanc de caille vapeur plutôt qu'une oie rôtie et un moka fondant) ou une cure de sevrage en unité spécialisée.
    Pluton, il ne vous reste plus qu'à ouvrir une clinique privée, vous allez nous sauver la Sécu ! Et j'imagine Emma (qui est une des personnes la plus aimable qui soit intervenant sur ce blog) portant en douce des tranches de saucisson d'Auvergne ou de petits chocolats belges à vos patients cachectiques en post-cure...

    Suzanne

    On dit une des personnes la plus aimable qui soit, ou une des personnes les plus aimables qui soient ?

    RépondreSupprimer
  10. Chirurgie bariatrique chère Suzanne comme vous l'explique ceci

    RépondreSupprimer
  11. Suzanne, ce qui nous intéresse, Didier et moi, c'est le régime sec, infiniment plus rude !

    RépondreSupprimer
  12. Benji : c'est amusant que vous ayez écrit "trique" au lieu de "trinque" : on sent la jeunesse fringante...

    Nicolas, Pluton et les autres : merci de vos voeux, mais il n'y a tout de même pas de quoi fouetter un chat. Du reste, il y a encore deux ou trois ans, j'aurais pris ma bouteille de sirop dans une poche, ma plaquette de doliprane dans l'autre et je serais allé bosser. Mais j'ai passé l'âge de jouer les braves petits soldats.

    Suzanne : « Une des personnes les plus aimables qui soient. » Tout au pluriel.

    Pluton : en fait, le régime sec, quand on a pris soin de n'accepter plus aucune invitation, c'est très facile, je trouve...

    RépondreSupprimer
  13. Avis à la population: ne cliquez PAS sur le lien de Pluton, sauf si vous n'avez plus d'estomac et que vous avez envie de ricaner un coup.
    Je compatis, Pluton, je compatis, mais j'entrevois une solution, qui concilierait l'humanitaire et le sanitaire. Adoptez un islamiste intégriste menacé d'expulsion, laissez lui les clefs de votre cellier, de votre cave, de votre garde-manger, et installez sa couche devant le réfrigérateur.

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  14. Didier: merci pour l'orthographe.

    Ce que je suggère à Pluton vaut pour vous aussi. C'est Catherine qui serait contente!(essayez d'en trouver un encore plus beau que Tarik Ramadan)

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  15. Bon rétablissement, et vite, c'est que je trépigne devant mon écran, la suite, la suite !

    RépondreSupprimer
  16. Suzanne, je préfère encore la liberté à l'intégrisme. Tant pis pour le régime. Merci de l'avertissement, je ne cliquerai pas sur le lien. Je suis sure que ça doit être répugnant ! Ils sont blagueurs ces médecins, quand même !

    RépondreSupprimer
  17. Catherine, ce n'est pas de la blague, c'est juste... médical.

    Et, oui, vive la liberté (et les petits vins de pays).

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  18. Ces bricolages sur les estomacs, ça laisse rêveur. Surtout sur l'imagination des chirurgiens qui ont inventé ces montages. Les quelques personnes de mon entourage (à l'époque où je travaillais) qui ont été opérées, n'ont pas maigri...
    Merci à Suzanne de me dire des gentillesses (pas toujours méritées...).

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.