mercredi 22 avril 2009

Il voit des Comètes partout

Il y a une dizaine de minutes, j'ai commencé la double page “SAS” consacrée au meurtre, par empoisonnement au polonium 210, d'Alexandre Litvinenko. Dès le deuxième paragraphe, j'écris ceci : « (...) des tueurs plus ou moins commandités par le maître du Kremlin, Vladimir Poutine. » À cet instant, l'Irremplaçable (qui repasse à mon côté) m'entend glousser comme un crétin : ayant tapé le mot “Kremlin”, je viens de m'aviser que mon doigt est déjà sur la touche “trait d'union” afin d'y accoler le mot “Bicêtre”...

20 commentaires:

  1. Attention si vous parlez du tsar Nicolas ! (et de la grande Catherine...)

    RépondreSupprimer
  2. Très très bon numéro ce S.A.S. je trouve.

    Par contre je m'interroge, les tueurs n'auraient-ils pas été plus commandités par Poutine que moins ?

    RépondreSupprimer
  3. Jackson : dans le cas de Litvinenko, cela ne fait à peu près aucun doute. Mais mon tronçon de phrase se référait à une pratique générale des Services russes et non à ce cas particulier...

    RépondreSupprimer
  4. J'ai peur mais je vous savais fin limier.

    Gérard (papy) de Villiers écrit-il toujours les S.A.S. tout seul ? C'est une question qui me turlupine (rien de salace là dedans quoi que) ? Je sais qu'il va par contre toujours sur les théâtres d'opérations.

    RépondreSupprimer
  5. Une telle aventure doit donner soif !

    N.B. : J'ai le même "tic" mais je n'utilise pas souvent le mot Kremlin ! J'en ai un autre plus chiant, je suis "incapable" d'écrire Nicole. Là encore en voulant l'écrire, j'écris mon prénom. Ca me fait des belles gaffes dans les mails...

    RépondreSupprimer
  6. Ah oui, tiens, je n'aurais pas pensé à ce truc : Nicole/Nicolas ! Il faut dire que, quand on s'appelle Didier, le féminin est un peu dur à trouver...

    RépondreSupprimer
  7. Jackson : j'ai de bonnes raisons de penser que, en effet, GdV continue d'écrire ses SAS seul. Mais aucune certitude, cependant.

    RépondreSupprimer
  8. Didière ?

    Comme Didière Tibéri ?

    RépondreSupprimer
  9. Tout ça ne vaut pas
    Faire du sport au Kremlin
    Biceps
    ( chantait Bourvil dans les années 60)

    RépondreSupprimer
  10. Tiens, c'est l'Irremplaçable qui repasse. Comment se fait-ce?

    RépondreSupprimer
  11. Sniper,
    De mémoire, c'était des vacances au kremlin bicetre, dans le clair de lune à Maubeuge.

    RépondreSupprimer
  12. Marine : c'est pour faire chier les femelles engagées.

    Nicolas : vous avez raison.

    RépondreSupprimer
  13. Dorham : Didière TibériE : allons-y à donf'.

    RépondreSupprimer
  14. " c'est pour faire chier les femelles engagées."
    je ne me sens pas concernée :)

    RépondreSupprimer
  15. Bourvil dit bien " Kremlin Biceps" dans la chanson :
    http://www.youtube.com/watch?v=v3JKbMCTgHw&feature=related

    RépondreSupprimer
  16. Menteuse ! je suis sûr que vous êtes une agente doublesse !

    RépondreSupprimer
  17. A propos, quand sortent ces doubles pages ?

    RépondreSupprimer
  18. Les réanimateurs ayant un amour immodéré pour les poisons, voici un lien que vous connaissez sans doute cher Didier. C'est ici

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.