vendredi 17 avril 2009

J'ai ligoté la Céleste !

Je me suis dit que le meilleur moyen d'être constamment pénible avec cette personne était encore de la mettre dans ma blogroll : c'est fait. Je me permets de vous conseiller la suite des commentaires de son billet d'hier : deux "amies de quatre ans" qui s'écharpent, c'est toujours amusant. Le tout au nom de l'amour, de la tolérance, cha-bada-bada...

16 commentaires:

  1. Cela élèvera vos pensées n'en doutons pas.

    RépondreSupprimer
  2. La nouvelle est pas mal non plus :
    "Je ne lui ai même pas répondue"
    c'est un "pêché" ?

    RépondreSupprimer
  3. D'aucuns prétendent qu'on peut laisser des commentaires peu amènes passée une certaine heure...
    Je certifie que je ne suis pas celle qui écrit les intelligents, sensés, sensibles et psychologiques commentaires sur le blog de Céleste...

    RépondreSupprimer
  4. @ Catherine : Vigilance, vigilance. Notre Didier est tombé amoureux là. Le côté obscur de la Force : Vous voyez ce que je veux dire ?
    Remède : Pas d'apéro le matin, midi et soir (et même entre les repas et les pipis de la nuit)
    Une baffe bien sentie après chaque bière.
    Ne pas lui adresser la parole entre les repas (ni même avant, voire après)
    Lui répéter inlassablement qu'il doit mâcher sept fois sa viande avant de la mettre dans sa bouche.
    Supprimer les câlins.
    Consultation : 120 EUR (hors convention, désolé...)

    RépondreSupprimer
  5. Une telle cruauté me laisse sans voix.

    RépondreSupprimer
  6. Martin-Lothar, ne vous en faites pas pour moi, j'ai un remède bien plus efficace. Que je ne vous donnerai pas, vous iriez le vendre ou le faire breveter de manière honteuse. Donc, vous pouvez me rendre mes 120 euros.

    RépondreSupprimer
  7. Didier : je suis allée faire un petit tour sur ce blog, qui a l'air d'être tenu par une personne heureuse d'être heureuse et chaleureusement commenté par des lecteurs heureux de plonger dans un bain de bonheur chaleureux.

    Tant de bonheur vous fait mal ?

    RépondreSupprimer
  8. Suzanne : ça ne me fait pas pas mal, çA M'ÉNEEEERVE !!!. Je trouve tout cela assez obscène, en fait.

    RépondreSupprimer
  9. Ce n'est pas de l'obscénité, mais de l'impudeur un tantinet exhibitionniste et contente de soi qui s'affiche comme unique voie d'accès au bonheur.

    RépondreSupprimer
  10. Suzanne, Didier Goux est con et comme il le sait, il se venge comme il peut !

    RépondreSupprimer
  11. Voilà, il fallait que cela fût dit, une bonne fois pour toutes.

    RépondreSupprimer
  12. Quand on traîte quelqu'un de con, on assume et on signe. Ou alors c'est un comparse ^^

    RépondreSupprimer
  13. Etre heureux par les temps qui courent, faut être mal voyant, mal entendant, mal raisonnant ou sacrément auto satisfait...

    RépondreSupprimer
  14. Je cause bien le politiquement correct?

    RépondreSupprimer
  15. Ne changez rien, Marine, surtout ne changez rien !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.