lundi 6 avril 2009

Les titres de noblesse de Floréal

Ma blogroll se féminise ! Il faut savoir faire révérence et rendre un hommage-lige aux nouvelles toutes-puissantes de chez Wikio. Elle – ma blogroll – n'a d'ailleurs jamais été particulièrement masculine. La nouvelle arrivée s'appelle Floréal, elle a à mes yeux deux titres de noblesse : d'une part l'un de ses commentaires a été censuré par Mademoiselle S ; d'autre part elle vit en Toscane, ce qui fait bien rêver l'imbécile sédentaire que je suis.

9 commentaires:

  1. Oh pitié, tout mais pas elle -_- Cette dame respire la haine, le cynisme et la colère.

    RépondreSupprimer
  2. Ah, les commentaires censurés...
    On écrit une réponse, on argumente, on contredit,on y passe du temps, et blang, on se retrouve avec un commentaire censuré.
    Je juge beaucoup les blogs là-dessus. Je ne reviens pas embêter les bloggueurs qui me disent ou me font comprendre que je ne suis pas la bienvenue. Mais la censure sans préavis, pour le motif de "je ne veux pas sur mon blog d'un commentaire qui soit d'un avis aussi différent du mien", ça me fait bizarre. Je me demande comment des gens intelligents, ou en apparence intelligents, surtout des gens qui luttent contre une oppression, qui espèrent amener à la réflexion, peuvent aussi peu se différencier de l'autre, faire la part des choses et des êtres.

    la liberté de parole, de contradiction, d'esprit caustique, est une chose que j'apprécie beaucoup chez vous

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre blog (par l'intermédiaire de Partageons mon avis), quelle plume ! Et quelle culture ! J'aime votre oecuménisme, sans le côté naif. Egratigner de la sorte les petites écervelées en rouge et noir qui se persuadent de renouveler une tradition (sic), c'est jubilatoire.
    (Je n'ai pas vu de billet consacré à Flaubert. Est-ce volontaire ?)
    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  4. Suzanne,

    finalement, le long commentaire que j'avais rédigé chez les entrailles de je ne sais plus qui a été censuré. J'ai pu voir après qu'on ne "tolérait" aucun hors sujet.

    L'école, c'était hors sujet !
    Bon...

    RépondreSupprimer
  5. Bob : oui, elle semble en colère : j'aime bien. Le cynisme n'est pas forcément pour me déplaire. quant à la haine, je crois que c'est vous qui l'y ajoutez.

    Suzanne : oui, il y a toujours un moment de surprise, hein ? Face à ce : "Je suis pour la liberté de MON expression"...

    Michel : eh ben... merci ! En fait, j'ai déjà parlé de Flaubert, plusieurs fois même. Mais où et quand, ça...

    Dorham : il faut faire une charte et un logo anti-Mademoiselle, je vois qu'ça.

    RépondreSupprimer
  6. Kilambo bis (le gwo negwe)6 avril 2009 20:49

    Regardez moi ces deux parfaits innocents. Espèces de pauvres cons que vous êtes, encore à l’âge des gémissements, incapables de prendre la responsabilité de votre parole et délirants quand à l’opinion des autres. Vous êtes deux sous merde auxquelles un léger vernis culturel confère un petit prestige minable, étriqué et spectaculaire.

    RépondreSupprimer
  7. Bon sang ! Combien de fois faudra-t-il le répéter : un trait d'union à « sous-merde » !

    RépondreSupprimer
  8. euh.. deux sous-merdeS

    si je peux me permettre bien sûr..

    DGeaargies

    RépondreSupprimer
  9. Ah, évidemment, si l'on commence à se soucier de grammaire, à présent...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.