mardi 7 avril 2009

Le déclin ne devrait pas tarder à se redresser

Barack Obama face au roi d'Arabie saoudite. God bless America.
Pendant ce temps, Nicolas S. a le sourire : il domine d'une tête.

8 commentaires:

  1. Bonsoir Didier,
    Pensez-vous qu'il va se redresser d'ici peu ?
    Difficile, étant donné le poids des casseroles...
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
  2. Bordel ! Encore un blog gauchiste qui tape sur Obam' et Sarko'.

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi ils ont des torchons sur la tête? Oups, j'ai rien dit !

    RépondreSupprimer
  4. ça vous choque moins quand ils accueillent Poutine à bras grands ouverts ?

    Depuis quand la dictature effraie quand elle a le bon goût d'arroser ses partenaires en argent frais ?

    RépondreSupprimer
  5. Il ne faut pas confondre Roi et Dictateur.
    La source du pouvoir n'est pas la même.

    RépondreSupprimer
  6. Michel : oui, face aux Européens. Pour compenser.

    Nicolas : je ne sais pas ce qui m'a pris... l'eau minérale, sans doute... très mauvaise conseillère, l'eau minérale...

    Homer : RACISTE !!!

    Dorham : ce n'est pas l'accueil qui me choque, c'est la courbette. Vous imaginez de Gaulle faisant sa révérence au roi Fayçal ?

    Tzatza : car, bien sûr, le roi d'Arabie n'a rien d'un dictateur, c'est bien connu...

    RépondreSupprimer
  7. Booo, tout de suite. Y'a de la place chez LHC?

    RépondreSupprimer
  8. En tout cas, pour ce qui est du redressement, on dira ce qu'on voudra, mais Nicolas Sarkozy a su quant à lui, dès le lendemain du G20 de Londres, donner l'exemple par le geste.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.