mardi 23 mars 2010

Les chiens de garde du Bien vont avoir leur nonosse

Réjouissez-vous, camarades, l'affaire est presque faite ! Elle bruissait çà et là depuis quelques jours, Le Point la confirme : Éric Zemmour aurait déjà un pied en dehors du Figaro et l'autre sur une banane trop mûre. Il était temps, il était plus que temps ! Il fallait que se taise absolument cet olibrius, acharné à décrire un réel que chacun peut voir mais dont il est bienséant de ne pas parler. Un peu de pudeur, bordel ! Par exemple, que les vendeurs de drogues diverses le soient très majoritairement aussi, divers, est une chose que toute personne ayant fumé au moins un joint dans sa vie sait pertinemment (c'est comme un enseignant socialiste, un cheminot en grève ou un humoriste dérangeant : ça coule de source) : à quoi bon aller le dire tout fort sur Canal +, hein ? C'est du dérapage ! De la provoc qui refoule du goulot ! Pas de ça chez nous.

J'entends bien les croassements plaintifs de certains chafouins d'extrême-droite, qui vont venir pleurnicher que ce Zemmour était à peu près le seul à poser sans détour certaines questions, voire – mais quel culot ! – à leur esquisser des réponses ; et que, donc, au milieu d'un océan d'acquiescements mécaniques au monde-tel-qu'il-va, on aurait pu le laisser continuer. Ah mais non ! Trop facile ! Parce que si un gugusse se permet de la ramener comme bon lui semble, de prétendre regarder les choses en face, qui vous dit que d'autres ne vont pas l'imiter ? Les esprits franchouillards sont si perversement moutonniers, si vous saviez... Non, non, il est extrêmement important, comme dans le chœur antique, que tout le troupeau bêle d'une seule voix ; sinon, camarades, il n'y a plus de vivre-ensemble possible, la mondio-fraternité vole en éclats – et on risque de réveiller des braves gens qui ne demandent qu'à léthargiser dans l'amour de l'autre et la paix de tous.

Monsieur Mougeotte, c'est donc à vous que je m'adresse : si jamais vous hésitez encore à lourder cet emmerdeur récidiviste, je viens vous supplier d'être ferme, de ne vous laisser attendrir par rien ni personne. Vous ne devez songer qu'au bienfaisant silence qui suivra votre salutaire coup de pied au cul : la France qui dort compte sur vous. Les dealers aussi, du reste.


Rajout de mercredi matin : à lire, Élisabeth Lévy sur le même sujet...

53 commentaires:

  1. Et hop, encore un qui va passer à la trappe de la bien-pensance et du politiquement correct ! Gardons nous bien de ne point dire trop haut ce que nous pensons tout bas, le gibet de la censure est bien accueillant ces temps-ci !

    Faites chier Mr Goux, nous voila encore d'accord ! pfff

    RépondreSupprimer
  2. Jacques Etienne23 mars 2010 à 15:53

    Zemmour pause un problème aux braves gens de ce pays. Il est évident que virer, comme vous le préconnisez, ce grotesque pitre s'impose. Pourtant chacun sentira que la sentance est clémentissime vue l'ampleur des offenses: Une peine de mort s'imposerait, si les braves gens de ce pays n'étaient opposés à cette pratique barbare.

    A moinsss que... Après tout, les BGDCP n'ont pas grand chose contre les assassins... Si un gentil tueur, de préférence divers, chamboulé jusqu'aux tréfonds par les honteux propos d'Eric Zemmour,
    laissait parler son coeur et la poudre il ne serait que justice qu'il fût acquitté, non?

    Comme quoi Corneille est un vieil âne: les pires dilemmes peuvent de nos jours éclairés trouver d'harmonieuses solutions.

    RépondreSupprimer
  3. La situation n'est tout de même pas si désepérée que cela pour Zemmour : après tout, il est toujours chroniqueur chez Ruquier et sur RTL tous les matins, et toutes les semaines sur I Télé ("Ça se dispute"), France Ô ("L'Hebdo"), la chaîne Histoire ("Le Forum"). Tout cela doit représenter huit ou neuf heures de présence médiatique hebdomadaire : on connaît beaucoup de journalistes (même "bien-pensants") qui s'en contenteraient... Si l'on ajoute que deux des plus grandes maisons d'édition françaises se sont associées pour publier son dernier ouvrage (Fayard et Denoël), qu'il a bénéficié d'un lancement digne du "Da Vinci Code" (je n'ai pas compté les articles et les passages médiatiques, mais c'est assez étourdissant), on peut être rassuré sur son sort : il n'en est pas encore à la clandestinité et au samizdat...

    RépondreSupprimer
  4. Viré par un spécialiste des parts de cerveau disponible pour le coca-cola, c'est vrai que c'est assez déshonorant!

    RépondreSupprimer
  5. "Cacher ce réel que je ne saurais voir" telle est la phrase qui me vient à l'esprit... étrange comportement de nos média tout de même, eux qui se prétendent les défenseurs du Bien et de la liberté ; nous ne devons pas avoir la même conception quant à ces termes, eux et moi...
    Mais au fait, quelle est l'étape suivante, une fois la liberté de parole étouffée?

    RépondreSupprimer
  6. Euh oui... Sauf que Mougeotte comme figure du gauchisme bobo le plus délanoïste ou duflotien et du politiquement correct dans le journal de Serge Dassault (ce crypto-communiste tendance maoïste en version Révolution culturelle ou Cent Mille Fleurs), on a énormément de mal à y croire. Zemmour serait licencié, est-ce que le Fig va pour autant devenir le journal des altermondialistes ou de SOS-Racisme (et pourquoi pas du CRAN ou de l'OIMF tant qu'on y est ?) L'affaire est interne au Fig : ce n'est sûrement pas ses opinions que ne supportent pas les employeurs de Zemmour, ils ont les mêmes ! Je les imagine mal voulant courtiser des gens de gauche et verser dans une bienpensance propre à séduire un lectorat qui n'existe pas chez eux, vu tout ce qu'ils ont pu écrire...

    RépondreSupprimer
  7. Corto : vous verrez qu'on finira par s'y habituer (à être d'accord)... Encore quelques mois à ce rythme et, pour nous fâcher un peu, je serai contraint de pondre de temps en temps un petit billet homophobe : quelle misère morale !

    Jacques Etienne : il n'est pas sûr du tout que les braves gens soient opposés à la peine de mort ! (Moi oui, en revanche.)

    Emmanuel : vous croyez que, si le Figaro lâche Zemmour, les autres ne vont pas se coucher comme des dominos ?

    Henri : vous confondez Mougeotte et Le Lay ! (Quoique, en y réfléchissant...)

    Pluton : oh, ce n'est rien : juste un petit billet de combat. (D'arrière-garde, le combat, j'en ai peur...)

    Daredevil : Une petite fatwa à la Redecker, vous voulez dire ? Mais, à ce moment-là, les ligues de vertus modernantes seraient contrainte de crier à l'antisémitisme, donc ? C'est le serpent qui se mord la bien-pensance.

    RépondreSupprimer
  8. Ah ? Et si ca venait de l'Elysée qui voulait purger les rangs après avoir balancé les débats qui ont profité à Marinette fifille ?

    Non... Sinon d'accord avec tout, bien sûr, laissons meugler les ultras gauchisses ils sont tellement drôles, eux.

    RépondreSupprimer
  9. Dominique : je crois que vous vous trompez (ou que vous n'avez pas lu le Figaro depuis belle lurette). Vos références à Dassault prouvent que vous raisonner en des termes droite/gauche désormais obsolètes (sinon pour des questions de pure cuisine électorale). Le Figaro a rejoint la bien-pensance commune depuis belle lurette, de même qu'il n'y a pas l'épaisseur d'une feuille à cigarette entre les visions du monde de Nicolas Sarkozy et de Ségolène Royal. Je vous assure que la parole de Zemmour tranche de plus en plus vivement sur le ton mollement sociétal du Figaro. (Et, d'ailleurs, si j'étais Yvan Rioufol, je serrerais les miches...)

    Seb : je ne crois pas. L'Élysée n'ose même plus exiger la mise à pied d'un sinistre clown comme Guillon après les propos inqualifiable qu'il a tenu sur Besson.

    RépondreSupprimer
  10. ce qui est marrant, c'est que je suis sûr que la plupart des types de médias demandant la tête de Zemmour doivent avoir un dealer divers...Que les mêmes qui portaient aux nues le film un Prophète, qui raconte l'histoire (fiction très réaliste) d'un Maghrébin en prison, prison où la population diverse est très bien représentée, qui devient un gros dealer, crucifient Zemmour.
    Bientôt on ne pourra même plus dire que la plupart des terroristes de l'ETA sont basques et les nationalistes corses sont corses...

    Putain de réel...quand tu nous retiens.

    RépondreSupprimer
  11. Hé ho ! C'est le Figaro, c'est Mougeotte ! Ne vous en prenez pas à la terre entière...

    Cela dit, en tant que gauchiste, je ne vais pas plaindre Zemmour qui gagne sa vie en étant outrancier dans les médias.

    Il n'avait qu'à être consultant en informatique et dire des conneries dans un blog pendant ses nombreuses heures de loisir.

    RépondreSupprimer
  12. Je sais bien qu'il y a au Fig des journalistes économiques, sociétaux et même politiques que l'on pourrait dire de gauche et qui d'ailleurs ont écrit avant dans des journaux de gauche ou s'y rendront. Je ne crois pas à la version caricaturale du journal de vieilles dames du XVIe arrondissement, en revanche il y a un problème pour les éditorialistes qui sont tous très à droite et qui se flinguent entre eux : or Zemmour est passé de journaliste d'enquête (c'est l'un des meilleurs connaisseurs du FN) à éditorialiste et il fait de la concurrence à sa maison mère en se livrant à la concurrence. On oublie un peu vite que le Fig est une armée mexicaine d'éditorialistes. Mougeotte se saisit 'un prétexte, parce qu'il faut réduire les effectifs, satisfaire des gens qui voyaient en interne d'un mauvais œil la montée médiatique du multicarte et puis se refaire une image de marque en montrant qu'il a des valeurs (auxquelles il ne croit pas plus qu'à Europe 1 et TF1). C'est un jeu de dupes dans tous les cas et vous ne m'aviez pas habitué à tant de naïveté. Ou est-ce fait exprès ?

    RépondreSupprimer
  13. Je vais me faire l'avocat du diable: j'ai entendu ce qu'il a dit, et j'ai été surprise que ce ne soit pas assorti de quelques précisions ou précautions de politesse, de courtoisie ou d'esprit de justice envers les Noirs et Arabes qui n'ont rien à voir avec les pratiques délinquantes.
    Depuis quelques mois, il y a eu beaucoup de reportages style "tranche de vie dans un commissariat de banlieue d'une grande ville" et on remarque forcément que beaucoup de poignets menottés sont noirs, il suffit d'aller à une audience de correctionnelle et on voit bien que nombre de petits délinquants sont des adolescents ou des jeunes hommes de la Zup, et qu'ils n'ont pas une tête de Vercingétorix.
    Alors, les musulmans français progressistes, comment reçoivent-ils ce genre de déclaration quand c'est dit assez brutalement comme ça ?

    RépondreSupprimer
  14. Le Figaro a jeté l'éponge? RTL et France2 se feront un plaisir de continuer à héberger ce... grand résistant de la France qui...

    Zemmour est-il si honorable qu'il faille en vouloir à la Terre entière parce qu'une association lui a demandé des comptes sur sa manière de jeter le discrédit sur toute une population? Il a confondu la partie pour le tout et réciproquement, sans "précautions" parce que son succès auprès de la France qui... lui est monté à la tête. Il y en a qui ont perdu beaucoup plus pour des erreurs beaucoup moins graves.

    Non?

    RépondreSupprimer
  15. Excellent billet! Merci Didier.
    Les rappeurs-dealers (entre autres) vont enfin avoir sa peau de journaliste? Pas étonnant de voir le Figaro se coucher: c'est l'UMP qui préconise des wagons pour les femmes, non?
    Dépéchons-nous de signer la pétition de soutien à Zemmour:
    http://soutenirericzemour.over-blog.com/

    @Suzanne:
    voici ce qu'il a dit:
    "Les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes... C'est un fait."
    Voyez-vous quelque part que TOUS les Noirs ou les Arabes sont des trafiquants? l'absence de majuscule ne vient pas de Zemmour, puisque c'est de la langue parlée. Si le N et le A manquent dans ce qu'il dit,au passage, il faut en incriminer les supports écrits qui ont retranscrit. Je vais les dénoncer à la halde.

    "La PLUPART DES TRAFIQUANTS", d'une part ça laisse de la place aux autres, d'autre part ça stigmatise (lol) les trafiquants noirs ou arabes, et pas tout une population!
    De la même façon:
    la plupart des putes sont des femmes, (c'est un fait) ce qui ne veut pas dire que toutes les femmes soient des putes, si?

    RépondreSupprimer
  16. Et puis ajouterai-je que je gerbe à la pensée de la joie mauvaise de Wolton!

    RépondreSupprimer
  17. m'enfin didier, il était évident que ce "juif collabo" ne pouvait continuer à oeuvrer dans les pages du Fig. Ils avaient déjà eu Alain de Benoist, ils auront Zemmour qui passera à la trappe lors des prochaines grilles de la rentrée de la télé.

    Il n'y a plus qu'un seul ordre, l'ordre marchand.

    Je vais quand même acheter le bouquin du Zemmour, il parait qu'il n'est pas mal.

    RépondreSupprimer
  18. Eric, C'est moûr !
    Et si c'est moûr, çà va tomber, malgré les efforts de Suzanne pour le soutenir....

    malheureusement pour ceux qui ont la télé (donc pas moi), il continuera à sévir partout de nombreuses fois.
    Ah *#&¤±®*@ télé !!!

    RépondreSupprimer
  19. Les ravages de la méthode globale...

    RépondreSupprimer
  20. Cherea : d'après ma courte (et non directe) expérience, personne n'a un dealer bourguignon de souche, ou Breton, etc. Tout le monde le sait – et notamment les flics.

    Nicolas : personne ne vous demande de plaindre Zemmour (qui, en effet, gagnera toujours plus d'argent que vous ou que moi). On aimerait par contre avoir l'avis d'un homme de gauche face au bâillonnement d'un homme de droite pour cause de "je dis ce que je crois devoir être dit". On revient toujours à Voltaire (Je n'aime pas vos idées, mais je me battrai pour que vous puissiez, etc.) : ça vous semble bien, normal, que Zemmour se fasse fermer sa gueule ?

    Dominique : vous pouvez bien me soupçonner de naïveté ! Il n'y a rplus rien de droite au Figaro, en dehors justement de Zemmour et (moins brillant) Rioufol. Le Figaro est la caution de droite de Libération ou du Monde, soit de l'abaissement de ce pays.

    Falconhill : merci...

    Suzanne : vous faites très mal l'avocat du diable ! Mais, cela étant, ce qui est drôle, dans notre monde de l'image, c'est justement, en effet, que l'on VOIT les choses.

    Passante : merde !

    Carine : je pense que nos amis dealers n'ont rigoureusement rien à foutre de Zemmour : ils ne savent pas qui il est, ce qu'il défend, etc. Les dealers sont de purs connards violents et bêtes. Les ennemis de Zemmour sont les alliés objectifs de nos dealers, les Céleste, les Circé, etc., en bref les mamies révolutionnaires dont les fils et les filles (parce que, elles, seront mortes de vieillesse) se feront égorger en tout premier lieu : les vainqueurs (mâles) détestent leurs alliés (femelles), une fois la victoire obtenue.

    RépondreSupprimer
  21. PRR : : redonnez-moi votre adresse et je vous envoie le bouquin de Zemmour...

    Babelouest : Ici, sur ce blog, on n'aime pas trop les crétins qui se croient drôles en mutilant les noms des gens. C'est bête, hein ?

    RépondreSupprimer
  22. @Didier:
    C'est clair!
    Aucune reconnaissance du ventre à en attendre.
    les dealers ne connaissent ptet pas Zemmour, mais les rappeurs, si! C'est une de leurs bêtes noires, si j'ose.

    RépondreSupprimer
  23. Didier,

    Je ferai peut-être un billet demain. Ce que je note juste, c'est que c'est le patron du Figaro qui a viré Zemmour.

    En outre, pour l'instant, le seul blog que j'ai vu qui en parle est gauchiste : c'est plus drôle de taper sur le Figaro que sur Zemmour. Désolé, pas de lien, je suis avec l'iPhone.

    RépondreSupprimer
  24. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  26. N'étant pas au parfum des conflits de pouvoir au Figaro, mon avis ne vaut pas grand chose.

    Par contre, Didier, je ne crois pas qu'on va nuire à Zemmour en le condamnant. Licencié d'ici, il ira là.
    J'ai l'impression que l'attitude "Candy au pays des bisounours " a du plomb dans l'aile et que beaucoup de gens, même s'ils ne sont pas d'accord pour tout avec lui, apprécient sa franchise et une "certaine idée de la France" qu'il représente contre vents et marées.

    Son livre détient le record des ventes actuellement. On n'est pas près de le réduire au silence

    RépondreSupprimer
  27. M... (en cinq lettres plus deux signes)? MDR!
    "Qu'il se fasse fermer la gueule"?
    Il a ondes ouvertes partout, vous devez confondre avec un autre monde, tout de merde, Didier Goux!

    On a les héros qu'on mérite, c'est sûrement ça.

    RépondreSupprimer
  28. J'achète mes livres moi Mossieur !
    (mais votre point de vue ? mérite d'être lu ?)

    RépondreSupprimer
  29. Passante : définitivement, vous me faites chier. Je ne comprends rien à ce que vous dites, sauf que vous êtes fielleuse, pénible à tous, et surtout incapable de vous exprimer intelligiblement. Donc, honnêtement, si vous pouviez dégagez d'ici, je pense que vous rendriez un grand service à tout le monde. En tout cas à moi.

    Inutile de répondre : le silence a ses vertus...

    PRR : Intéressant, mais sans plus : une très bonne copie de +Sciences-Po. Donc, un livre que je ne conserverai pas. C'est pourquoi je propose de le faire "tourner".

    RépondreSupprimer
  30. Zemmour pause un problème, je dirais même qu'il pause un souci, onvadir. Comme quoi sur ce coup-là bon franchement. De toute façon moi je m'en branle, je vais épouser Doumé Wolton la semaine prochaine. Il paraît qu'il fait très bien le ménage avec son tablier à petits carreaux.

    RépondreSupprimer
  31. « J'achète mes livres moi Mossieur ! »

    Pas moi.

    RépondreSupprimer
  32. Personnellement, je ne peux être d'accord avec les idées d'Eric Zemmour, mais je me fais toujours un plaisir de l'entendre et de le voir, je suis maso !
    Je me souviens qu'à une émission de Ruquier, un interlocuté lui avait demandé s'il était d'abord français ou juif, et il avait répondu "juif". Après je ne me suis plus du tout sentie offensée par ses propos "décalés et racistes", ce n'était plus qu'un pauvre trauma de plus.
    Je ne lis pas le Figaro en plus !

    RépondreSupprimer
  33. Ne m'octroyant aucune vertu, je ne vois pas en quoi le silence viendrait m'en attribuer une dont je n'ai que faire ici...

    Si vous n'êtes pas capable de comprendre les commentaires clairs sous prétexte qu'ils n'avalisent pas vos idées, c'est votre souci, pas le mien.

    Votre impolitesse vous vient-elle naturellement ou seulement après le quintal de bière avalé face à la Comète? En tout cas, elle ne dépare pas celle de vos commentateurs préférés dont je ne saurais imiter la courtisanerie (courtisânerie, même, souvent) et dont vous finissez par renvoyer la même absence de style (et de classe)...

    Si vous manquez de moelle (et d'intelligence), ne vous en prenez qu'à vous-même!

    RépondreSupprimer
  34. chafouin est le mot qui convient, assurément. voire des "esprits chagrins", ça marche pas mal, aussi!

    tss

    RépondreSupprimer
  35. « Personnellement, je ne peux être d'accord avec les idées d'Eric Zemmour »

    « Personnellement, je ne peux être d'accord avec les idées d'Eric Zemmour »

    « Personnellement, je ne peux être d'accord avec les idées d'Eric Zemmour »

    « Personnellement, je ne peux être d'accord avec les idées d'Eric Zemmour »

    « Personnellement, je ne peux être d'accord avec les idées d'Eric Zemmour »

    Répétez après moi. Comme quoi.

    RépondreSupprimer
  36. Bon je vais faire court: c'est qui ce Zemmour? Je n'ai pas la télé ... Et c'est pas pour demain.. Ben non je lis pas les journaux non plus Et comme je n'ai jamais écouté Ruqier! Ben oui y'en a qui vivent sans tout ça... Heureusement que je lis vot'blog sinon je serai coupé de la France profonde.

    RépondreSupprimer
  37. Mon blog est exactement là pour ça : sauver le soldat Geargies...

    RépondreSupprimer
  38. J'ai vu ce matin que la Licra renonçait à sa plainte.
    J'ai lu également les explications que donnait Zemmour.

    J'imagine que les plaintes des associations antiracistes soient maintenues, j'imagine un débat télévisé sur ce thème: "non, ce n'est pas vrai que la plupart des dealers sont noirs et arabes." J'imagine qu'on prenne des chiffres: impossible, on n'a pas le droit. J'imagine qu'on invite des gardiens de prison. Non, on n'en invitera pas.
    Mais qu'est-ce qu'on risque tant à dire ce qui est, ce que tout le monde peut voir ?
    Hier soir, pendant que sur les blogs on débattait du racisme et des medias, il y avait un reportage -un de plus- sur le travail des policiers en banlieue. Dans le 93, là. J'ai regardé la première moitié: comme d'habitude, les prévenus sont noirs ou arabes, les policiers sont blancs, on se plaint qu'on envoie des flics provinciaux de vingt ans dans des endroits où fleurissent les luttes ethniques pour des questions de quartier, de territoire, de champ de vente de drogue. Un éducateur de rue insiste sur les impasses des amalgames. Dans ces quartiers, dit-il, vivent aussi des vieux, des doux, des gens calmes de toutes origines qui sont les premiers à souffrir de cette montée en délinquance à l'américaine. Il n'a pas tort non plus, il n'a pas tort aussi.
    Et les doux antiracistes primaires hurlent si l'on appelle "racaille" les brûleurs de bus et les voleurs violents...

    RépondreSupprimer
  39. Jacques Etienne24 mars 2010 à 09:47

    "il n'est pas sûr du tout que les braves gens soient opposés à la peine de mort ! (Moi oui, en revanche.)"

    Les BGDCP sont naturellement de gauche et ipso facto contre ce que l'on coupe un homme en deux comme disait si bien le bon Badinter.

    Il ne me semble pas qu'ils soient non plus d'accord pour qu'on le coupe en 4, 8 ou 16.

    RépondreSupprimer
  40. Excellent billet d'Elisabeth Lévy aussi. Il y a des gens qui savent encore voir et penser, c'est un plaisir.

    RépondreSupprimer
  41. La réponse de Zemmour au Président de la LICRA,
    chez elisseievna

    http://elisseievna.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  42. Bon billet
    Même si au final c'est du Figaro plus que de la LICRA que risquent venir les problèmes.

    RépondreSupprimer
  43. Extrait:
    (c'est Zemmour qui parle)
    "Des journalistes m’ont même demandé si j’avais voulu dire qu’ils «étaient délinquants parce qu’arabes et noirs». Et ils se sont étonnés que je refuse de leur répondre.
    Je n’ai bien entendu pas voulu dire tout cela. Je connais trop la souffrance réelle de mes compatriotes «Arabes et noirs», honnêtes travailleurs, parents intègres, qui se sentent «salis» par les exactions des bandes de jeunes gens qui ont la même origine qu’eux."

    Je crois que c'est clair.

    RépondreSupprimer
  44. Putain de bordel de merde de chiotte, vous allez arrêter de nous emmerder avec votre "au final", hein ?

    RépondreSupprimer
  45. "Il sort son petit carnet, pour me fiche une contredanse"

    RépondreSupprimer
  46. Bonjour.
    Un peu de baume au coeur tout de même : http://stalker.hautetfort.com/archive/2010/03/25/eric-zemmour-prix-du-livre-incorrect-melancolie-francaise.html
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  47. J'ai bien peur que vous n'ayez pas compris mon article, c'est de l'extrême-droite dont je parle.
    Après lu le votre il me semble que nous sommes d'accord (même si nos deux articles ne traitent pas du même sujet).

    Ou alors me trompe-je totalement, mais dans ce cas là pourriez vous expliquez ?

    RépondreSupprimer
  48. J'évais bien compris, oui. Sauf que, justement, l'extrême-droite ne représente qu'une petite fraction des soutiens à Éric Zemmour, ce ses soutiens actuels. J'ai donc vu, dans vos quelques lignes, une tentative d'assimilation : soutien à Zemmour = extrême-droite.

    Du reste, la véritable extrême-droite (celle de Le Pen) étant antisémite, je vois mal comment elle pourrait soutenir Zemmour.

    RépondreSupprimer
  49. J'ai rendu mon article plus clair. Pour l'extrême-droite, je parle de l'UNI aux classiques dérives qui organise une pétition de soutien comme par hasard, au blog fdesouche, et à certaines choses vues sur facebook, plus des réactions en somme.

    RépondreSupprimer
  50. Pas lu les commentaires.
    Eric Zemmour devrait avoir le droit de dire toutes les conneries qu'il veut. Réguler la liberté d'expression est forcément une atteinte à celle-ci.
    Dans le même temps, je défends Guillon, je ne peux pas m'opposer à Zemmour mais il est beaucoup moins drôle !
    :-))

    RépondreSupprimer
  51. Allons, allons... M. Poireau? Contaminé par votre hôte?
    Laissons Voltaire à son siècle, le nôtre ne saurait étouffer la voix des petits maîtres de l'audimat... Quoi? "le droit de dire toutes les conneries qu'il veut": mais personne ne l'en empêche... Il a large audience partout!

    Voir la note sur ce blog:
    "[6] Rappelons qu’Éric Zemmour, brimé [brimé! non? comme c'est "Bizarre"!], a un rond de serviette (et un émolument) chez : Le Figaro (de Serge Dassault, de l’UMP), France2, i›Télé, RTL."

    La droite à peine fumerollée pleure vraiment à la moindre petite égratignure (et encore, elle est où, l'égratignure?!): vous parlez d'une (pseudo) stature de résistant de la part du petit frétillant et de sa clique de signataires (qui ont vraiment du temps à perdre pour aller soutenir une "cause" qui n'en est pas!)!

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.