samedi 13 mars 2010

Si l'hérédité n'est pas un vain mot...


Depuis hier, c'est l'âge de Suzanne, ma grand-mère maternelle, ce qui prouve qu'elle est plus balèze que Jean Ferrat. Et si l'hérédité n'est pas un vain mot, cela veut dire que je n'ai pas encore tout à fait fini d'emmerder les blogueurs ni de planter ma zone dans des rades de banlieue...

14 commentaires:

  1. Bon anniversaire Madame !

    Mais moi je voulais laisser un commentaire sur le spectacle de Lucchini à L'Atelier ; non, j'y étais pas, mais un blogueur-ami très Murayphile : Mossieur Resse

    http://blog-hrc.typepad.com/ressepire/2010/03/marin-ne-tire-pas-sur-un-autre-marin.html

    Et puis le billet sur Lucchini-Muray a été effacé par le taulier, tant pis d'autant que Resse a plutôt parlé de Jean Ferrat et qu'il fera un autre billet demain sur le spectacle.

    Bonsoir

    RépondreSupprimer
  2. L'arrière-grand-mère de Mrs Yanka est morte en 98 à l'âge de 111 ans et 7 mois après avoir été la doyenne du Canada. Votre grand-mère est encore une gamine, mon vieux !

    RépondreSupprimer
  3. Tilly : ah, désolé ! j'ai viré le billet lorsqu'il a été trop tard pour offrir mes deux places. J'irai lire le Señor Resse demain matin, donc...

    Yanka : oui, mais pour une Québécoise, c'est plus facile : le froid conserve. Remarquez, les Ardennaises aussi, un peu.

    RépondreSupprimer
  4. Nous avons donc un point commun au moins. Le prénom de notre grand-mère, mais la mienne a disparu il y a vingt ans, à un âge plus avancé cependant que celui de Jean Ferrat. C'est aussi l'un des prénoms de ma sœur. Et puis je me souviens toujours de http://tinyurl.com/yhuqeyq
    que l'on chantait faux sur une guitare mal accordée en colonie de vacances (tout comme les chansons de Jean Ferrat que l'on comprenait à peine mieux). Mais franchement, j'ai préféré ensuite
    http://tinyurl.com/yh6qods
    parce que cela a un peu plus d'entrain que les airs de patronage, même fort laïque.

    RépondreSupprimer
  5. France-Hélène13 mars 2010 à 20:44

    Coiffée au poteau par la tante de mon père qui a eu 103 ans en décembre (et à Carcassonne, ce n'est pas le froid qui conserve...).
    Bon anniversaire quand même à ta grand-mère !

    RépondreSupprimer
  6. C'est tout le mal que je vous souhaite!
    Bon anniversaire à votre douce Mamie :)

    RépondreSupprimer
  7. Je la voyais plus jeune la Suzanne. M'étonne pas qu'elle soit rochon de temps en temps !
    :-))

    [Je plaisante, mes respects à l'aïeule ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  8. 100 ans tout ronds? L'hérédité dans tous les domaines, alors? Quelle chance, si l'oeil est toujours vif, la santé pas décadente et l'esprit toujours sur le métier.
    Mais vos 100 ans à vous seront à mériter: plus de trop-plein de bières, plus de viandes à sauce, plus de... Êtes-vous prêt à vous engager dans ce marathon-là sans les plaisirs qui tuent?

    Et surtout: plus d'énervement en lisant les braves passantes malicieuses. La santé d'abord, centenaire en puissance!

    RépondreSupprimer
  9. Passante, des viandes en sauce ? Nous sommes végétariens.

    RépondreSupprimer
  10. Oh, Catherine...:
    Plus de chances de moins s'abîmer la santé, en effet...

    Mais enfin: végétariens pour de rire, pour la galerie, ou végératiens pour de vrai?

    J'ai eu un doute en lisant les bonnes recettes des Goux et des Saveurs (mmmummm) et quelques commentaires:

    1- Morteau pour ne pas mourir tôt (oui, je sais les mauvais jeux de mots peuvent aussi être le symptome de dégénérescence mentale);
    (et "postillon": "Catherine a dit... "Je confirme, c'est un régal!" 15 avril 200812:30")

    2- Lapin et bière pour détourner innocemment son mari des tentations de la Comète (peut-être?)...
    (avec "postillon": "Didier Goux a dit... "Vouès pouvez y aller: c'était bon!"8novembre2009 21:23")

    Ma gourmandise m'a permis cette indiscrétion...

    Sauf à imaginer que les affirmations de "régalade" eusssent été de la publicité mensongère, je préfère penser que vous êtes devenus végétariens par une toute nouvelle sagesse.

    (Avec toutes mes félicitations pour votre blog saveurs qui met vraiment l'eau à la bouche!)

    Belle journée à vous
    (et une caresse gâteuse de ma part aux chiens...)

    RépondreSupprimer
  11. (shit):
    -symptôme (avé l'assent, cé mieu)...
    -eussent (3s, j'exagère encore)
    -si, si, y avait du morteau!

    Pas encore 100ans et déjà alzheime(u)risée! non mais vraiment!

    RépondreSupprimer
  12. Passante, on est pas des "purs et durs". Quand je vais chez ma sœur (où chez quelqu'un d'autre) je fais pas chier, je mange et je me régale avec la viande. De plus nous sommes, ce qu'on appelle, des semi-végétariens et nous consommons du poisson et de la volaille. Pour le lapin, Didier a réussi à me convaincre que c'est comme de la volaille puisqu'avant c'était les volaillers qui les vendaient. Mouais...

    RépondreSupprimer
  13. Catherine, je comprends mieux...
    Merci pour le fou rire: "Pour le lapin, Didier a réussi à me convaincre que c'est comme de la volaille puisqu'avant c'était les volaillers qui les vendaient"...
    Sacré Didier (suis bien familière, là, tant pis)!
    Il est vrai qu'obliger les hôtes à proposer uniquement des menus végétariens, ce ne serait pas drôle. Et se passer de lapin (au moins), encore moins.
    Suis rassurée: si j'étais végétarienne (par principe, puisque cela me désole de tuer pour manger), je serais aussi, je pense, semi-végétarienne (car vraiment, c'est trop dur de se passer de ce qui est trop bon)...

    Mais à nos futurs 100ans à tous quand même, n'est-ce pas?!

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.