lundi 30 juin 2008

Les Suisses, quel roman !

Ouvrant ma boîte mail, il y a une dizaine de minutes, j'ai d'abord cru à une plaisanterie de l'un d'entre vous. Une dame inconnue me signalait aimablement que, durant toute la semaine, ce blog serait à l'honneur sur RTN, radio suisse romande dont j'avoue, à ma grande et courte honte, que j'ignorais son existence jusqu'à ce jour. J'ai cliqué sur le lien qui m'était proposé : ce n'était pas un gag. Ou alors, drôlement élaboré.

36 commentaires:

  1. Gaffe ! Va falloir mettre des chaussettes propres et se laver les dents.

    Marcel

    RépondreSupprimer
  2. condamne aux tongs ou savates-deux-doigts (a La Reunion)... c'est l'interesse qui le dit !

    Fabienne

    RépondreSupprimer
  3. Fabounette, qu'est ce que tu dis ? C koi le 2 doigts ki l'interesse en reunion ?

    profounette des zekol

    RépondreSupprimer
  4. Mon commentaire devient moins énigmatique si l'on a, au préalable, suivi le lien indiqué dans l'article, et carrément très clair si on a des amis vivant à La Réunion....

    Je vois néanmoins que le « qwertysme » ne peut décidemment pas passer ici ....

    Chère Maitresse, je promets que, à partir de maintenant, je m'arrangerai pour mettre les accents !

    RépondreSupprimer
  5. haha Amour, Gloire et Beauté.. tout ça quoi..
    DG

    RépondreSupprimer
  6. Vol en reunion sa va cher chez dans les combiens bene ?

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  8. suzan tu kroi k je devrè y alé moua oci pour parlé de moua ?

    RépondreSupprimer
  9. Cette radio fait de très bonnes interviews, loin de la promotion de l'objet-livre, avec des questions intelligentes en laissant à l'écrivain le temps de répondre.

    ###

    Tiens, quand on tape "l'écrivain", on se fait souligner le mot en rouge par le correcteur qui propose l'écrivaine, l'écrivais, d'écrivain.
    - Alors, Didier Goux, nous vous accueillons aujourd'hui en tant qu'écrivaine... euh...
    (spèce de l'écrivais, và!)

    RépondreSupprimer
  10. jorj: wi C S.100.si.L dan la vi d1 oter.

    RépondreSupprimer
  11. Georges: gros jaloux !

    Didier: attention méritée.Vos billets sont vifs, alertes, drôles, et votre blog a tout d'un troquet où l'on s'engueule au coin du zinc sans rottweiler derrière la porte.

    RépondreSupprimer
  12. Fabienne : ne vous laissez pas impressionner par Maîtresse. Elle grogne, comme ça, mais elle n'est pas méchante.

    RépondreSupprimer
  13. Cela nous est arrivé également et c'est très surprenant d'entendre une voix inconnue lire un de vos articles sur une radio.

    RépondreSupprimer
  14. GEOrgeS, salu, C toi kim fait bosser avec des histoir dechelle ? ca va pas nan ???
    Mainnan j ai pus d eil a cause de toi, T K1 naze.

    Sinon @fab et @dom et @@@DG et @@suze je fais des doudous
    A++++ MegaMeg

    RépondreSupprimer
  15. Nicolas : il me semblait bien que ce blog était en Berne depuis quelque temps, mais à ce point-là...

    RépondreSupprimer
  16. Salu ! G un papa kabite a GRuyere CH, je lui fais un bisou !!! G ausi une maman kabite a vevet je lui fais un big big kissou, et G aussi ma tata kabite a thonon et je lui fait plein de guiliguilou !!!
    ca meclate tro tout ca &&&&

    RépondreSupprimer
  17. Didier : je ne me laisse pas impressionner par Maîtresse, je mets simplement les points sur les « i » … euh ….. les accents sur les « é »

    Fabienne

    RépondreSupprimer
  18. Tu parles, encore un coup de la Jacqueline, la radio suisse. Ça me fait penser que je mangerais bien une fondue.

    RépondreSupprimer
  19. Fab, ta tor, lèce toua imprecioné par mé trece el è tro tro tro mé trece !!!

    RépondreSupprimer
  20. Ah oui, avant de partir, je voulais vous dire :

                                    EUH...

    RépondreSupprimer
  21. Chers lecteurs suisses,

    Bon le taulier est en train de préparer le petit salé. Alors soyez les bienvenus ! La langue ordinaire de ce blog est le français de France. La première des élégances d'un hôte étant de se mettre à la portée de ses hôtes (LOL smiley), Didier Goux a, semble-t-il, déclenché le traducteur automatique à votre adresse (LOL).

    Les suisses, quel roman ! et le truc de Berne c'est aussi des LOL... des LOL.

    F@bF@b fait la leçon à maîtresse. Petite gourmande ! LOL

    Marcel... Hospitalier, malté à l'occasion (re-LOL)

    RépondreSupprimer
  22. Il va falloir vous choisir un pseudo éloquent, Doc Brigades Mondaines par exemple, Doc Gynéco étant déjà pris ...

    Vous avez un plan marketing ? Vous visez quelle cible dans la clientèle suisse ? Les vieilles amatrices de chocolat fondant ? de coffres-forts sécurisés ? ou de jeux de rôles SM avec combinaison latex ?

    iPidiblue vous propose un plan média clef en mains (pas cher).

    RépondreSupprimer
  23. Attention quand même Didier, il y a un trou noir à la frontière franco-suisse, ne tombez pas dedans, un pied devant l'autre et prudemment !

    iPidiblue au pays des trous et des gruyères

    RépondreSupprimer
  24. ;; non DG n'est pas l'auteur, juste les mêmes initiales c'est tout..
    DG , donc

    RépondreSupprimer
  25. Didier : pire que le trou noir c'est la Croix Bleue qui nous guette... (www.croix-bleue.ch/ )

    ipidiblue : sur un pied, doigt sur le pif, buste penché en avant !

    Pluton dans le trou normand

    RépondreSupprimer
  26. Ils vous ont choisi parce que vous êtes rentable à court terme ?

    Notre plus beau baril, c'est vous !

    RépondreSupprimer
  27. Ça frétille chez les blogueurs patentés. Ah bravo DidierGounet ! Fini les « haro sur le pourceau » ! Adieu la cabane à frites, le Formica (Georges le bromure viiiite !), la claire conscience des pochetrons… vers le 5ème verre ! Ça va bientôt sentir le propre par ici !

    Et merde…

    Marcel

    RépondreSupprimer
  28. Il leur fallait capter un audimat de taille après la retombée de la coupe d'Europe, ils ne pouvaient donc faire appel qu'à vous, Didier. Ha, ils sont forts ces suisses.

    RépondreSupprimer
  29. Vous devez avoir un paquet d'argent chez eux.

    RépondreSupprimer
  30. La Normandie aussi est un paradis fiscal, surtout quand il pleut, on a moins d'occasions de dépenser ...


    iPidiblue par tout temps

    RépondreSupprimer
  31. Didier si je viens m'installer chez vous pendant votre absence chez les suisses, vous ne me dénoncerez pas ?

    iPidiblue clandestinement

    RépondreSupprimer

La boutique est rouverte… mais les anonymes continueront d'en être impitoyablement expulsés, sans sommation ni motif.