vendredi 28 décembre 2007

Pensée désagréable (mais pas de mon fait)

" Les générations actuelles sont les plus médiocres que la France ait jamais connues. On ne saurait les justifier qu'aux dépens de la France. Je préfère justifier la France à leurs dépens.

"(...) Il m'est indifférent de ne pas me trouver d'accord avec ces générations. Je crains plutôt d'elles de nouveaux Munich, elles ont Munich dans le sang. "


(Georges Bernanos, Français, si vous saviez..., 4 septembre 1946.)

7 commentaires:

  1. Bernanos devait être partisan de la saignée brutale et définitive comme les médecins de Molière si cela ne sauve pas le malade au moins ça le tue sans faire d'histoires pour la famille.

    iPidiblue

    RépondreSupprimer
  2. Bernanos, cher iPidiblue, avait en tout cas un talent certain pour hérisser le poil à ses contemporains, et particulièrement à ses "amis" catholiques.

    Pour la saignée, faut voir...

    RépondreSupprimer
  3. Arrêtez un peu de poser, Didier ! C'est vraiment pénible, à la fin.

    Contrairement à ce que vous laissez entendre sans arrêt, vous vous trouvez très bien dans cette époque-ci, à laquelle vous empruntez beaucoup de façons, et je suis persuadé que si Bernanos était notre contemporain, vous ne seriez pas à ses côtés. D'ailleurs, vous avez été tout près d'un Philippe Muray, sans avoir jamais eu l'idée de lui offrir votre épaule, à défaut de vos biceps.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne pense vraiment pas que Philippe Muray ait jamais eu besoin de mon épaule, ni sans doute d'aucune autre d'ailleurs.

    Pour ce qui est de poser, il me semble avoir précisé que cette phrase n'était pas de mon fait et que la personne qui disait "je" s'appelait Georges Bernanos et non Didier Goux.

    "et je suis persuadé que si Bernanos était notre contemporain, vous ne seriez pas à ses côtés."

    Et s'il y avait de nouveau la guerre avec les Allemands, moi je serais résitant, et si Rimbaud revenait aujourd'hui, il ferait du rap.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis surtout inquiet pour Miss France dont la couronne est ébréchée, dixit Geneviève de Fontenay !
    Faut-il appeler le dentiste ?

    RépondreSupprimer
  6. Bon allez mon cadeau de fin d'année à tous les fans du blog :

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=33554

    RépondreSupprimer
  7. A Munich il n'y plus d'intéressant aujourd'hui que la fête de la bière...
    Par ailleurs, on a les enfants que l'on mérite et c'est bien le sens de la phrase de Bernanos.
    Et puis "médiocre" par rapport à qui ; à quoi.
    Les étalons ne sont plus ce qu'ils étaient disent les juments en fin de course à la fnac
    Rimbaud ne serait pas rappeur Môssieur ! Il serait ingénieur généticien dans un laboratoire allemand de première bourre...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.