dimanche 30 décembre 2007

Son nom d'idier Goux dans Levallois désert

Ce matin, en entrant dans Levallois-Perret et son décor futuriste version années quatre-vingts (immeubles aux arêtes vives, tout en vitres-miroirs), j'ai eu la même impression étrange et plutôt agréable : celle d'être le seul survivant d'une catastrophe quelconque dans une cité absolument déserte de vie - Charlton Heston dans Le Survivant. Ce n'était hélas qu'une impression fugace : au 10 de la rue Thierry-Le Luron, il y avait de la vie, il y avait de l'humanité, et pas forcément de la plus haute...

J'en profite pour signaler à ceux qui l'ignoreraient que le film auquel il vient d'être fait référence est (médiocrement) adapté d'un court mais superbe roman fantastique de Richard Matheson, intitulé Je suis une légende, qui doit exister en collection de poche.

19 commentaires:

  1. Vous transgressez le jour du Seigneur, c'est bien mon petit !

    RépondreSupprimer
  2. Quand je pense que je voulais débarqué par surprise au Plessis- Hébert avec mes potes et nos 4x4 pour vous emmener faire une partie de chasse.
    Quel dommage de rater ça !

    RépondreSupprimer
  3. Juste vous n'avez que 2 chiens et que ce n'est pas règlementaire pour devenir une légende.
    Des bizettes, chez Bénédicte, y a un moyen d'arranger ça.

    RépondreSupprimer
  4. Je préfèrerais "Son nom d'Idiergoux dans Levallois désert".

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Didier,
    Merci de rendre hommage au superbe roman de Matheson... Je l'ai dévoré il y a quelques jours et la bande d'annonce du film m'a assez rencardé sur l'étendue du massacre, je me sus abstenu d'aller mater les biscotos de Willou dans un nanar a priori fameux...

    La Sf c'est très bong, mangez-en!

    RépondreSupprimer
  6. Au fait il s'agit bien de SF Didier et non de fantastique! Si vous le voulez j'ai une séquence pour faire la différence... Hin, hin, hin...

    Plus sûrement peut être faudrait il éviter de taper vos biffetons avec un cop dans le nez!

    PS: A y est j'ai plus que 2 billets de retard dont encore un pour vous (sur meetic)... Mais Verdennet a eu son droit de réponse... ;)

    Des bizettes donc mouarf, mouarf..

    RépondreSupprimer
  7. C'est un super bouquin, j'adore !

    RépondreSupprimer
  8. Un correcteur qui surgit hors de la nuit, son nom il le signe au bout du crayon d'un d qui veut dire didier, didier, didier au galop ...

    RépondreSupprimer
  9. Au fait, je ne sais pas si "Je suis une légende" est édité en livre de poche, mais perso je l'ai là sous les yeux, et c'est chez Denoël Présence du Futur ... superbe maison qui édite aussi l'excellent Fredric Brown. Vous connaissez ? Martiens Go Home, Fantômes et Farfafouilles, Lune de Miel en Enfer ?

    RépondreSupprimer
  10. Tout à fait Manue, c'est une excellente collection qui édite moult joyaux de la Sf anglosaxonne: Bradbury, K.Dick, Asimov... Il ne manque que Lovecraft (voire Hodgson que j'ai déniché en CLAF, mais ce n'est plus de la SF certes...)

    Je suis également inconditionnel de Brown que j'impose régulièrement à mes collégiens (il a écrit d'excellentes nouvelles!)

    Je vous recommande "univers en folie", excellent roman de SF du même Fredric Brown, encore meilleur à mon goût que "martiens go home!"

    RépondreSupprimer
  11. Manue et Tang : contrairement à ce que ce message pourrait laisser penser, je ne suis pas un grand lecteur de SF, même si je connais quelques classiques du genre... mais pas Fredric Brown !

    RépondreSupprimer
  12. Ce n'est pas là votre moindre défaut Didier...

    RépondreSupprimer
  13. Alors Didier, précipitez-vous, c'est FABULEUX !

    RépondreSupprimer
  14. Univers en folie et Martiens go home ? Eh bien, je vais suivre vos conseille et les ajouter dans mon panier Amazon, où patiente déjà Cliford D Simak...

    RépondreSupprimer
  15. Bon, j'ai les deux pour dix euros, ça ne valait pas le coup de s'en priver...

    RépondreSupprimer
  16. ... et j'ai ajouté La France contre les robots, de Bernanos, pour atteindre les vingt euros de l'expédition gratuite...

    RépondreSupprimer
  17. Je ne sais ce que vaut Le Survivant avec Charlton Heston mais le Je suis une légende italien, des années 60, avec Vincent Price, est, dans mon souvenir, tout à fait honorable, et ce bien que, je vous le concède, l'absence de Scarlett Johansson y soit flagrante.

    Laissez-moi, sinon, vous souhaiter tous mes vœux de bonheur pour cette nouvelle année, même si je crains de n'avoir plus que quiconque le pouvoir que ceux-ci se réalisent. En tout cas, c'est de bon cœur.

    RépondreSupprimer
  18. Je suis dans "Cauchemar cathodique". Mais j'alterne de temps en temps avec une petite pièce en un acte de Guitry.

    Bonne apnée aussi.

    RépondreSupprimer
  19. Ellie, Ellie (lama sabachtani), mais que faites-vous donc dans cet antre infesté de virus réactionnaire ? Vous avez mis votre combinaison étanche au moins ? À moins que vous ne soyez mithridatisée, ça peut produire des dégâts irréversibles, vous savez...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.