lundi 24 novembre 2008

Il y en a que ça étonne ?

Je viens de lire, sur un forum digne de confiance, voire de foi, que, lors du divorce traditionnel, suivant de près ou de loin le non moins traditionnel mariage, de plus en plus de parents se battaient, se déchiraient, s'entretuaient au sujet de la garde de leurs enfants communs.
Qui a dit : « C'est pas nouveau » ? Eh bien, si, ce l'est. Car, désormais, ces parents à la pointe de la modernité s'affrontent pour tenter de ne pas obtenir cette garde, et de refiler à l'autre les petits monstres arrogants, égocentriques, méchants et cupides qu'ils ont pourtant contribué autant l'un que l'autre à produire.

22 commentaires:

  1. Vous avez des références, ou bien faut il vous croire sur parole (ce qui risque d'être difficile vu les billets antérieurs)?

    RépondreSupprimer
  2. Il faut me croire sur parole : la personne qui disait cela sur un forum où j'ai mes habitude, ne citait pas elle-même ses sources. Mais, bon, si ça vous amuse, c'était ici.

    RépondreSupprimer
  3. Viande trop jeune, pas assez goûteuse...

    RépondreSupprimer
  4. Il s'agit d'une loi concernant l'abandon des nouveaux-nés au Nebraska. Comme l'age n'était pas spécifié....plus d'une trentaine d'enfants et adolescents ont été abandonnés en trois mois à peine. La loi a été précisée ces jours derniers.

    Marcel

    RépondreSupprimer
  5. L'âge non plus n'était pas spécifié. On peut tout abandonner certes...

    Mârcel

    RépondreSupprimer
  6. Je sens qu'il va y avoir du business dans la reouverture de pensionnat a l'anglaise ou on mettait les momes a 3 ans et on les recuperait a 18 apres leur avoir fait passer toutes leurs vacances en colo...
    Qulequ'un veut s'associer avec moi?

    RépondreSupprimer
  7. Il vous arrive donc de colporter des choses sans avoir vérifier auparavant ?

    RépondreSupprimer
  8. Oui, Madame ! Surtout quand la chose en question est aussi savoureuse que crédible...

    RépondreSupprimer
  9. Il y a certain cas où une telle attitude vous a fortement déplu...

    RépondreSupprimer
  10. Catherine: vous feriez ça à Gaston ?

    RépondreSupprimer
  11. Entre les parents qui se battent pour la garde d'un enfant et ceux qui ne veulent absolument pas en garder, il y a peut-être moyen de s'entendre, voire de nouvelles perspectives d'adoption pour éviter d'acheter un petit étranger même pas de notre race à nous, et souvent d'âge tendre. Le père désemparé, à qui la Juge refuse la garde de ses enfants pourra, s'il choisit la solution "REDA" (Recueil d'Enfants du Divorce Abandonnés, arguer qu'il ne peut assurer de pension alimentaire à sa douce ex-moitié puisqu'il soulagera l'Aide Sociale à l'Enfance de nouveaux cas de détresse.
    On pourra mettre le reliquat (enfants trop âgés, ou vraiment trop insupportables) dans des foyers-internats où les futurs enseignants viendront faire leurs classes, pour obtenir un diplôme spécial qui donnera aux survivants des points supplémentaires pour être mutés plus vite dans le centre d'Aix en Provence ou dans des départements parisiens chics.

    RépondreSupprimer
  12. didier, je note un certain embonpoint...mais que se passe-t-il?
    reprenez-vous, par Dieu!

    RépondreSupprimer
  13. Soyons juste, un enfant en âge de raison choisirait-il un père aussi différent de lui? (allusion à la photo)...militons pour le "choisissons-nous les uns les autres" et ouvrons de grandes bourses d'échange parents-enfants! ( même si j'en connais qui choisiraient les voisins!!)

    RépondreSupprimer
  14. Je vois que le sujet stimule hautement certaines imaginations citoyennes !

    RépondreSupprimer
  15. Hoplite : c'est l'arrêt du tabac : ça fait souvent cet effet-là.

    RépondreSupprimer
  16. J'arrive après les débats, mais dites moi, Didier, comment avez vous fait pour obtenir cette photo du frère albinos de Tonnegrande ?

    RépondreSupprimer
  17. Etonnée moi ???? Non, pas vraiment Monsieur GOUX... vagues réminiscences de travail

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour,
    ça m'arrangerai bien, moi, si je divorçais d'avoir les enfants que mon conjoint ne voudrait pas, car, je les adore les mômes !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.