samedi 15 novembre 2008

Pétronille, c'est la meilleure !

Aujourd'hui (en fait, c'était il y a déjà quelques jours, mais j'ai eu un petit retard à l'allumage), la flamboyante Pétronille-aux-cheveux-rouge-mais-avec-des-neurones-en-dessous se livre à un réjouissante jeu de massacre sur la presse dite féminine : à ne pas manquer. Du reste, je vous engage vivement à entrer dans sa tourmente : vous ne serez jamais déçu (elle est dans ma blogoliste, là, à droite...).

6 commentaires:

  1. Jolie découverte, grâce à vous , de cette pétulante Pétronille qui m'a fait sourire en ce dimanche matin. Je vous en remercie!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour elle... et à vous d'être passée par ici.

    RépondreSupprimer
  3. J'ouvre un oeil légèrement torve en ce gris matin parisien et je découvre tout soudain ce lien et ce titre flatteurs sur votre blog. Que vous dire, à part un grand merci, cher Didier ?

    RépondreSupprimer
  4. Laissez, très Chère : c'est pour moi...

    RépondreSupprimer
  5. Il est bien ce blog. Très "blog de fille", un peu "blog de prof", pas prétentieux pour deux sous, drôle et bavard.

    Il n'y a aucune pub, rien qui scintille ou clignote, et moins de fautes de frappe ou d'orthographe dedans que dans les dernières parutions de Gallimard, ce qui est un doux bonheur pour les lectrices-z-et lecteurs sensibles à cet aspect de la chose.
    Un plaisir de blog !

    Merci pour l'adresse.

    Suzanne

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.