dimanche 18 juillet 2010

Finalement c'est très bien, la censure...

Si on m'avait dit qu'un jour... Enfin voilà, c'est arrivé. Depuis les raids débiles de l'autre frustrée du bilboquet, la modération des commentaires est active, et je m'en porte fort bien. Au point que je vais sans doute la maintenir même si la folle ne revient pas. Car je suis bien obligé de constater que je prends un assez fort plaisir à jouer des ciseaux. Un anonyme insultant ? Tchak ! Un anonyme complètement imbitable ou hors sujet ? Tchak aussi ! Un anonyme ni insultant ni imbitable ni hors sujet mais anonyme ? Tchak encore ! Désormais, si on veut se payer ma fiole et que le commentaire paraisse, il faudra d'une part le signer et d'autre part se casser un peu la cafetière pour qu'il soit pertinent, drôle, lestement troussé. Sinon ? Tchak !

Alors, oui, je sais bien ce qu'on va me dire et qui va le dire : la modération, ça tue l'esprit de conversation. À cela et ceux-là, je répondrai que ce blog n'est pas une salle d'attente de gynécologue, qu'on n'est pas là pour papoter entre soi mais pour admirer sans réserve le monsieur en blouse blanche qui règne derrière la porte close. De la révérence, bordel ! De la componction, foutredieu ! Et qu'on ne mégote nullement sur l'obséquiosité ni la flagornerie, par la mâle peste !

La blogosphère m'a rendu fou, qu'on en tienne compte... Je suis le seigneur de ce château...

Devenez mes sujets fidèles
Leur avait écrit le sultan...

52 commentaires:

  1. Vous avez pigé les mecs ? (et les nanas aussi…) Va falloir assurer et rectifier la position avant de heurter l’huis en ce lieu. C’est pas la cour des miracles ici, c’est la Cour où les courtisans sont gentiment priés de faire antichambre et d’attendre l’indulgence d’Anastasie, la sœur tourière. Bon. Le taulier n’a pas tort, on va chercher à faire avec…

    RépondreSupprimer
  2. Ah c'est que, moi, quand je deviens fou, je ne fais pas les choses à moitié !

    Désormais, ce sera allégeance inconditionnelle ou le goulag.

    RépondreSupprimer
  3. Après la droite, enfin la censure décomplexée.
    Merci Monsieur !

    RépondreSupprimer
  4. J'aurais pas cru : Mr Goux Staline reloaded...

    RépondreSupprimer
  5. Bah voilà, quand vous voulez! On est pas mieux comme ça ? C'est bien, continuez comme ça, je vous coache!

    RépondreSupprimer
  6. Pas prêt d'être publié, moi, je ne supporte pas la flatterie, et c'est vraiment prendre son interlocuteur pour un sot que de penser qu'il n'est pas capable d'entendre autre chose.

    RépondreSupprimer
  7. Soudain, un anonyme vous offre des fleurs....

    TSCHAK!!

    On avait dit pas d'anonyme, bordel!

    RépondreSupprimer
  8. Le goulag, alors !

    (aparté:bonne soirée et merci pour les envois, mon blog est HS ce soir )

    RépondreSupprimer
  9. Mazette ! Si ça continue, on va finir par vous surnommer Célestin...

    (Sinon, je n'ai pas tout suivi : qui c'est, au juste, la frustrée du bilboquet ?)

    RépondreSupprimer
  10. Faut que je vous fasse un pipe pour que vous publiez mon commentaire ? J'hésite.

    Et je me rappelle d'une époque où vous vous foutiez de ma gueule. Ou vous vous foutiez de la gueule de tous les gauchistes, d'ailleurs, qui censuraient, à l'occasion...

    RépondreSupprimer
  11. Ah, merde, je crois que j'ai encore oublié de pointer tout à l'heure...

    Je profite donc de cette tentative de régularisation pour vous rappeler votre billet de l'année dernière à propos de la censure à l'encontre du pauvre Poupinou (vous savez, là, ce jeune rappeur déjà un peu oublié à tête de petit cochon, fils d'un directeur de collège et d'une institutrice d'une sage petite ville de province, qui semblait porter comme une croix le fait de ne pas être issu d'une famille de chômeurs en fin de droits d'une cité HLM pourrie de la banlieue parisienne, au point de se sentir visiblement obligé d'en rajouter un peu dans le registre racailleux, ce qui avait du même coup entraîné l'ire d'organisations féministes) : voici, donc, ici, ce que vous écriviez à ce sujet.

    Vous me direz certes qu'il s'agissait alors du problème de la libre expression d'une opinion et non, comme pour vous aujourd'hui, de la réponse à apporter à des attaques malveillantes de la part, si j'ai bien compris, d'une dame un peu taquine. Mais bon, si on ne peut plus maintenant être de mauvaise foi sur un blogue de droite extrême, où pourra-ton l'être ?

    RépondreSupprimer
  12. L'illustration valait bien deux billets !

    RépondreSupprimer
  13. Pourquoi de gynécologue et pas de dentiste? Parlez de ce que vous connaissez!

    RépondreSupprimer
  14. Pourtant, à la maison, il a l'air normal et il dit bonjour...

    RépondreSupprimer
  15. Elmone : et encore, vous n'avez pas vu ma collec d'insignes nazis...

    Le Plouc : c'est la faute de mes mauvaises lectures.

    Tzatza : mais je suis un sot !

    Malavita : raté.

    Georges : comment faites-vous ces charmants petits ciseaux ?

    Corto : j'ai vu.

    Chieuvrou : une folle qui, non contente de raconter n'importe quoi, s'était mise à emprunter les pseudonymes de mes vrais commentateurs. Pénible, quoi.

    Nicolas : je continuerai à me foutre de la gueule des gauchistes qui censurent à l'occasion. Je réclame le droit à l'incohérence la plus échevelée.

    Pour la pipe, laissez tomber.

    Chieuvrou : votre talent d'archiviste m'épatera toujours.

    La Pecnaude : oui.

    La Pecnaude : oui.

    Orage : j'ai beaucoup fréquenté les gynécologues, avant mon opération...

    Catherine : tu oublies de préciser que c'est aux pots de fleurs que je dis bonjour.

    RépondreSupprimer
  16. Désormais, si on veut se payer ma fiole et que le commentaire paraisse, il faudra d'une part le signer et d'autre part se casser un peu la cafetière pour qu'il soit pertinent, drôle, lestement troussé. Sinon ? Tchak !

    Que n'eussiez vous écrit, Maître de céans, "que la récrimination intempestive paraisse", ce qui eut pour conséquence de la devoir "pertinente, drôle, lestement troussée". Ah! Quel bonheur c'eut été! De troussée, détroussée, retroussée on se fut régalé! N'est-ce pas le propre de la censure que d'offrir à la postérité des mots qui se seraient évanouis dans les sables de l'oubli, plutôt que la modération qui en toute chose éteint le génie?

    RépondreSupprimer
  17. Si vous avez installé le dernier système d'exploitation d'Apple (Snow Leopard), le X.6 (on en est à 10.6.4), vous avez, en haut et à droite de la barre de menus, juste à côté de l'horloge et à gauche du nom de l'administrateur, une sorte de carré gris avec une étoile à l'intérieur. Il s'agit du "visualiseur de caractères", qui sert à obtenir des caractères rares ou particuliers. Il y en a des centaines, de tous ordres.

    RépondreSupprimer
  18. Je vous en prie de vous excusez pas! La prochaine fois, vous n'aurez qu'à apporter votre sac plastique pour vomir sans déranger l'artiste, ça vous servira aussi d'encas si vous avez un petit creux. Sinon, il y a bien la nautamine en prévention...
    Je vous pardonne pour n'avoir pas su percevoir la subtilité du message, vous étiez tout occupé à votre crochet et vous ne pouviez que vous laisser surprendre. Ne trouvez vous pas au contraire que votre démarche spontanée solidaire est admirable de courage et de loyauté envers tous ces artistes incompris et injustement censurés? Il faut dire les choses telles qu'elles sont. Personnellement, je trouve aussi qu'une courtisane est une courtisane, mais on ne peut plus dire ces choses là autrement que dans un spectacle. C'est bien regrettable. Si je me laissais aller, je le dirais bien autrement mais votre acte citoyen m'a permis de ne pas employer ce vocabulaire qui ne me sied guère. Merci encore!!!

    RépondreSupprimer
  19. Ah, non, pas de Léopard chez moi. Tant pis...

    RépondreSupprimer
  20. Ah bon, mais en quel OS êtes-vous alors ?

    RépondreSupprimer
  21. Eh oui, et même Snow Leopard (10.5, c'est "Leopard", 10.6, c'est "Snow Leopard").

    Donc vous devez avoir l'icône dont je vous parle, en haut à droite. À condition que soit cochée cette case dans vos préférences système Onglet Clavier.

    RépondreSupprimer
  22. Pendant qu'on y est, il n'y a pas de raisons que vous restiez en 10.6.2. La version actuelle est la 10.6.4. (Mise à jour de logiciels, dans le "menu Pomme")

    RépondreSupprimer
  23. 10.6.4 se télécharge depuis déjà une heure : c'est long...

    Sinon, je vais voir dans mes "préférences".

    RépondreSupprimer
  24. Bravo ! Moi aussi je veux un léopard des neiges !

    RépondreSupprimer
  25. 〪〭〫〬
    〭〭〫〬

    〪〭〫〬
    〭〭〫〬

    Au moins, on sait de quoi on parle, c'est pas comme les blogueurs.

    RépondreSupprimer
  26. Je suis en 10.4.11.
    ya des possibilités pour que je trouve les petits ciseaux aussi?
    Quand je veux mettre à jour, ça me met à jour seulement safari et Itunes, pas le logiciel.
    Les vaches!
    Je veux Tchaker aussi!

    RépondreSupprimer
  27. Carine, quand on passe d'une mise à jour à l'autre, on paie : je veux dire quand on passe du 10.4 au 10.5, par exemple. En principe.

    RépondreSupprimer
  28. Didier, avez vous bien réfléchi ? Avec cette censure, vous allez nous priver de commentaires essentiels pour évaluer avec la plus grande subjectivité, l'épaisseur de la connerie ambiante. C'est tout de même regrettable/

    RépondreSupprimer
  29. Ah parce que depuis le temps vous n'avez pas encore pu vous faire un idée précise de l'épaisseur du manteau de merde ???

    RépondreSupprimer
  30. Le seul truc bien passé en lien par cette anonyme, c'était le lien vers un hommage de Brel fait par Brassens.♡
    Ayé, j'ai trouvé les ✄. Trop forte...
    ✄ ☀

    RépondreSupprimer
  31. Je dirais même plus, il a eu le bon goût de mourir pour ne pas avoir à faire son propre hommage lui-même! Parce que dans le genre donneur de leçons insupportable et de mauvaise foi, il se posait là...lui!. "lalala..lalala". (c'est assez bas là?)
    Sinon, personnellement moi-même, j'ai bien aimé le passage "tu n'es qu'un con, tu n'es qu'un con, tu n'es qu'un con" Boum boum boum.
    Très réaliste.

    RépondreSupprimer
  32. Marrie, dégage! ➡
    Bouge de là! ☟ ✠ 𝄐

    RépondreSupprimer
  33. Carine, calmos sur les pictos !

    ┌┐
    └┘

    RépondreSupprimer
  34. @Carine, moi aussi je suis en 10.4 , ça se cache où? Tx!

    RépondreSupprimer
  35. Geargies, vous êtes sourdingue ou quoi ?

    Vous avez bien un petit drapeau en haut à droite de votre écran ? Eh bien si vous avez ce drapeau, c'est qu'il faut aller dans les préférences système, tdb Clavier, onglet Clavier, cocher la case : "Afficher le visualiseur clavier et caractères dans la barre de menus". Si on ne vous propose pas ça, c'est que le 10.4 ne sait pas le faire et qu'il faut faire l'ugrade.

    RépondreSupprimer
  36. @Geargies:
    Sur le mien, sur safari comme ailleurs, c'est en haut dans le menu déroulant Edition, caractères spéciaux. Et vous avez divers, croix, symboles, etc.

    @Georges:
    Mais oui, je me calme. Je viens juste de découvrir.

    RépondreSupprimer
  37. AAAAhh voui, je viens de voir la palette dans le petit drapeau georgiesque.
    Donc on en a deux...comme Papa.

    RépondreSupprimer
  38. Georges:
    même pas la peine d'aller dans les préférences système où ya pas ça dans clavier. On a directement la palette dans le drapeau. Si j'ose dire.

    RépondreSupprimer
  39. Mais si, Georges, j'ai tout compris ❖

    RépondreSupprimer
  40. Ah la faucille et le marteau, j'ai pas trouvé. C'est où?

    RépondreSupprimer
  41. Georges, regardez les symboles phonétiques chinois^^.
    C'est simple, le chinois.

    RépondreSupprimer
  42. Et puis ne répondez pas, Georges, car je m'en fous.

    RépondreSupprimer
  43. Oh là là mais qu'elle est mal embouchée, celle-là !

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.